Razan Ghazzawi, la bloggeuse syrienne arrêtée

razan

Razan Ghazzawi est une fervente militante des droits de l’homme. Très active la jeune femme s’exprime sans détour contre le pouvoir Syrien via son blog et les autres médias sociaux. Seulement elle a été arrêtée lundi à la frontière de la Jordanie.

Née aux Etats-Unis sans y avoir vécu, la trace de ses origines remonte à un père palestinien et une mère native de Homs. C’est en se rendant à un forum sur la liberté des médias que la jeune femme a été appréhendée, si son taxi a pu poursuivre sa route, les services de sécurité syriens l’ont convoquée et ont saisi son ordinateur.

Mazen Darwich le Président du Centre syrien pour les médias et la liberté d’expression (SCM) n’a pas pu préciser les motifs de cette arrestation. Elle se consigne au travers de la répression exercée par Damas à l’encontre des opposants au régime en vigueur.

Les propos de Razan Ghazzawi dérangent les autorités au pouvoir. La jeune femme œuvrait depuis six mois pour le SCM, elle était en charge de gérer le bureau de presse. Utilisant les moyens modernes de communication, elle n’hésitait pas à poster ses opinions tranchées, sans complexe ni ambages.

Ce n’était pas sans risque pour sa propre personne qu’elle entretenait son blog Razaniyyat depuis 2008. A visage découvert et postant à la fois en arabe et en anglais, elle ne ménageait pas les sujets tabous comme la cause palestinienne, l’homosexualité ou la transsexualité. Loin de s’arrêter à un blog, son Twitter restait extrêmement actif à l’instar de sa page Facebook.

Si ces propos restaient sans suite, depuis mars dernier Razan Ghazzawi avait trouvé un nouveau combat. Elle n’hésitait pas à relater du sulfureux thème de la révolte syrienne. Avec les moyens dont elle disposait, Razan assaillait le régime en vigueur et véhiculait ouvertement son soutien au peuple. La jeune femme prônait et prône l’éminence du peuple et insiste sur sa primauté.

Razan Ghazzawi conçoit l’avenir comme un « mélange de dépression et d’espoir« . Elle dévoile sans réserve ses impressions, appréhensions et espérances sur son blog « Comprenez-vous que j’avais peur de manifester et que maintenant je n’ai plus peur ? Que j’avais peur d’être détenue et que maintenant nous ne pensons plus ? »

Le SCM a demandé sa libération immédiate. Seulement l’ONG est évidemment loin d’avoir les faveurs du gouvernement, Mazen Darwich est d’ailleurs soumis à une interdiction de quitter le territoire syrien depuis 2007. L’homme empli de convictions n’est pas du genre à se laisser abattre, il a notamment été interpellé deux fois depuis Mars, gageons qu’il ne laissera pas l’arrestation de Razan Ghazzawi se murer dans le silence.

Une page Facebook a été créé à la suite de l’évènement, elle compte actuellement presque 4000 membres. Agée de 31 ans, l’activiste était un véritable soutien pour les opprimés et une fenêtre sur la répression syrienne pour le reste du monde. D’où un soutien de la communauté et un relai par les plus grands médias du monde (CNN, Le Monde …) pour protester contre son arrestation.

A l’heure actuelle la jeune femme est toujours aux mains de Bachar el-Assad.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Alors là bravo mais vraiment bravo Gizmodo! un article bourrée de mensonge d’amalgame un grand n’importe quoi!

    1.Je cite: « Razan assaillait le régime en vigueur et véhiculait ouvertement son soutien au peuple. » Alors là il faudrait savoir es-que elle est contre le « régime » ou avec? non parce que je vous rappel que 90% des Syriens sont avec Bashar Al Assad!

    2. Je cite: « D’où un soutien de la communauté et un relai par les plus grands médias du monde (CNN, Le Monde …) » oui bien sur on sait tous que les plus grand média sont les plus sur, les plus neutre et aucun lobby ne s’intéresse à eux… bien sur voyons…

    3.Je cite: « A l’heure actuelle la jeune femme est toujours aux mains de Bachar el-Assad. » Et j’espère qu’elle y restera pour toujours parce que si c’est pas le cas sa veut dire qu’il faudrait démolir le pays et tuer des milliers d’innocent juste pour sauver sa gueule! alors moi je dit non! qu’elle croupisse en prison à vie!

    Vous avez pas eu assé d’exemple? la Libye, l’Irak? demander à n’importe quelle Irakien il vous dira qu’il regrets le temps de Sadam! Aller on Libye et regarder comment le pays le plus riche d’Afrique est devenu un champ de ruine! Et derrière tout se massacre c’est qui ? toujours les même les USA l’OTAN.

    Bref Gizmodo à des tendance trollesque c’est dernier temps… je sais pas c’est quoi le but mais je serrai toujours là pour contester les dérive journalistique.

    1. Parce que tes propos on plus de crédibilité?

      Asséner des faits, ne les rend pas véridique pour autant.

      Et je prêterais bien plus foi aux journaux du type « le monde », cas un mec qui passe sur un forum/blog. Mais effectivement il ne faut pas y prêter un fois aveugle et savoir rester ouvert

      Ahkrane

  2. Ta gueule airtux! Moi je propose qu’on t’echange avec cette pauvre femme. L’avantage? Personne ira déclencher de guerre pour te récupérer! Ton pote pourra tranquillement rester au pouvoir et continuera à te torturer librement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité