Le WHILL motorise n’importe quel fauteuil roulant

WHILL_motorisation_électrique_fauteuil_roulant_b

Des inventions ingénieuses voient le jour fréquemment mais celle-ci mérite la palme. Coiffez un fauteuil roulant non motorisé de ce gros casque et il devient motorisé permettant à la personne handicapée de parcourir de plus grandes distances.

Le WHILL est un appareil qui se fixe sur un fauteuil roulant « classique », c’est-à-dire non motorisé. Coiffé de cet appareil étrange au look de casque audio à arceau géant, le fauteuil roulant bénéficie alors d’une propulsion électrique.
Il s’agit actuellement d’un prototype qui a été montré au Tokyo Motor Show 2011. Chacun des deux gros disques contient un moteur électrique dc fonctionnant sur une tension de 24 volts. La batterie est une Lithium-ion rechargeable et son autonomie permet de parcourir plus de 30 kilomètres. Et sa recharge ne dure que deux heures.
C’est l’arche qui passe devant la personne qui permet d’ajuster la vitesse qui peut atteindre presque 20 km/h.
Le créateur le fait actuellement tester à des personnes handicapées afin d’avoir leur avis, ce qui permettra de faire évoluer le WHILL.

[whill via gizmag]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. j’adore le look de ce truc,
    mais j’en ai pas (encore) besoin.

    Comment on en sort? Faut’il 3 ingénieurs pour le mettre en place?
    je suis fainéant, j’ai le droit d’en avoir un?

    1. Disons que ça fait moins « handicapé » que le fauteuil électrique.
      C’est un objet qui, simplement par son look dynamique, peut favoriser l’intégration des handicapés dans la société.

      Bonne initiative en tout cas.

  2. Mouais… Côté pratique, à revoir, parce que ca n’a pas l’air simple pour sortir du fauteuil…

    Dans cette catégorie, les étudiants en électrotechnique de mon ancien IUT ont fait largement mieux il y a quelques années. Ils ont mis au point une cellule motorisée qui s’accroche à l’avant de n’importe quel fauteuil. Ce bloc motorisé va alors pouvoir tracter le fauteuil en se manipulant de façon très simple avec un manche que l’on va déplacer vers la droite ou vers la gauche pour s’orienter. Gros avantage : Ca se décroche très facilement, et la cellule étant indépendante du fauteuil, on pourrait même envisager des mises à dispositions dans les grands magasins, pour que les personnes en fauteuil, en arrivant dans le magasin, n’aient qu’à fixer le bloc devant leur fauteuil pour faire leurs courses tranquillement. (ca n’est qu’un exemple).

    Bref, à part le design, dans cet article, ils n’ont rien inventé, et en plus, ça n’a pas l’air pratique pour sortir du fauteuil ensuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité