Cette caméra filme à un billion d’images par seconde [vidéo]

saisir la lumière en mouvement MIT

Certaines caméras sont capables de filmer à plusieurs centaines de milliers d'images par seconde (comme la Phantom). Mais la vitesse de celle développée par le MIT dépasse l'entendement.

1 000 000 000 000 d’images par secondes (ie 1 billion d’images/s) : c’est le nombre d’images par seconde que la caméra créée par le MIT (Massachusetts Institute of Technology) peut saisir.
C’est suffisamment rapide pour capturer des ondes lumineuses.
Elle a été développée par le laboratoire Media Lab Camera Culture du MIT qui a travaillé de concert avec des chimistes du Bawendi Lab du MIT également. La caméra à haute vitesse utilise des impulsions laser qui durent moins d’un milliardième de seconde comme un éclair. Et comme vous l’avez probablement deviné, la caméra ne fonctionne pas vraiment comme votre traditionnelle Canon ou Nikon SLR, c’est un peu plus compliqué que cela:
« La nouvelle technique, que nous appelons femto-photographie, se compose d’illumination laser femtoseconde, de détecteurs précis à la picoseconde et de techniques de reconstruction mathématique. Notre source lumineuse est un laser titane saphir qui émet des impulsions à intervalles réguliers (toutes les 13 nanosecondes). Ces impulsions éclairèrent la scène, et aussi déclenchent la prise d’image à la picoseconde en captant la lumière renvoyée de la scène. La caméra à balayage a un champ de vue raisonnable dans le sens horizontal, mais il reste très étroit (à peu près équivalent à une ligne de balayage) dans la dimension verticale.» (quasiment de la « 1D » pour chaque capture)
La caméra s’arrête après avoir capturé environ 480 images, chacune étant prise avec un temps d’exposition effectif de seulement 1,71 picoseconde (donc 0.5845 billion images par seconde). Mais parce que la lumière se déplace vite, c’est plus que suffisant pour la capturer en mouvement.

[MIT via wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui, un billion d’images par secondes…mais l’astuce n’est pas vraiment le fait de le faire ligne par ligne (c’est une astuce secondaire) : le truc, c’est que la scène est filmée plusieurs millions de fois. Et ces millions de fois sont combinées pour faire une seule image. http://web.media.mit.edu/~raskar//trillionfps/
    (il faut donc une scène parfaitement immobile, donc la tomate.)

    1. @fugs, t’est gentil mais avec des images « 1D », on avait compris qu’il fallait filmer plusieurs fois pour obtenir la vidéo présentée dans cet article… :)

      1. « 1D » implique de filmer 480 fois pour 1 image.
        La très faible luminosité de cette image (quasi noire) implique de reproduire l’expérience plusieurs millions de fois et de combiner chaque images.
        donc chaque image est filmée 480 X plusieurs millions de fois.

  2. Ils sont obligés de mettre une source laser pour pouvoir capturer des photons, parce qu’a cette vitesse ils ne choperai pas grand chose dans un milieu normal. (T’as qu’a voir ce que tu tire avec un nikon en temps d’obturation minimal)

  3. 1 billion = traduction de l’Amerciain qui signifie chez eux 1 Milliard donc pour nous c’est 1 Milliard tout betement !
    Ce que tu cites c’est 1000 Milmiards par seconde, ce que les Amerloques appellent 1 Trillion et la on n’a pas de mot en France donc va pour 1 Trillion

  4. super intéressant,
    pour les prochains radars, Sarko va pouvoir flasher les ovni qui se déplace a la vitesse de la lumiere…
    lol
    pour la recherche extraterrestre nous voila équiper pour capter les engins non conventionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité