« Le manifestant » est la personne de l’année 2011 selon le Time

Capture d’écran 2011-12-16 à 10.08.36

"Personne n'aurait pu savoir que lorsqu'un vendeur de fruits tunisien s'est immolé par le feu, il déclencherait des manifestations qui mèneraient à la déchéance de plusieurs dictateurs et lancerait une vague mondiale de la dissidence. En 2011 les manifestants n'ont pas seulement exprimé leur insatisfaction, ils ont changé le monde."

Time a donc choisi de désigner « le manifestant » personne de l’année 2011. Une façon de rendre hommage aux révolutionnaires dans les pays arabes, mais également au mouvement des indignés. 

De la Grèce, en passant par l’Espagne, les Etats-Unis (Occupy Wall Street), la Syrie, l’Egypte ou encore la Tunisie, les manifestants étaient sur tous les fronts en 2011. « The Protester » succède donc à Mark Zuckerberg, personnalité de l’année en 2010.

Ce choix a fait consensus au sein du jury, car le manifestant « a mis en lumière la dignité humaine et guidé la planète sur la voie d’un 21e siècle plus démocratique bien que parfois plus dangereux« .

Logiquement, il s’impose donc face aux quatre autres finalistes: l’amiral William McRaven qui a dirigé l’opération contre Ben Landen en mai dernier, l’artiste dissident chinois Ai Weiwei, Paul Ryan, président de la commission du budget au Congrès américain et Kate Middleton.

Pressenti pour être désigné personnalité de l’année après son décès, Steve Jobs, n’a finalement même pas fait parti du dernier carré. Mais compte tenu des nombreux évènements qui ont marqué l’année 2011, on ne peut pas en vouloir au Time, dont la tradition de nommer une personnalité de l’année se perpétue depuis 1927

[A lire, le dossier du Time]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ça valait bien qu’on s’enflamme pour la rumeur « Steve Jobs, personne de l’année 2011 », qu’on soit haineux et rageux et qu’on déverse nos pamphlets digne de l’Humanité… -_-

  2. Ouais, ouais, ouais… Les manifestants dans les pays arabes, ils étaient peut-être mieux avec des dictateurs.
    Vu ceux qu’ils élisent.

  3. A nous maintenant occidentaux de manifester et de changer une nouvelle fois l’avenir du monde. C’est notre fonctions et notre rôle depuis des centaines d’années. Et surement pas de suivre comme des moutons des régimes totalitaires iniques comme la Chine ou l’Arabie Saoudite et ses amis.
    Pour cela il faut faire partir rapidement les politiciens corrompus qui nous gouvernent et faire en sorte qui ne reviennent jamais.
    L’avenir est à nous. (les moutons taisez-vous, je ne veux pas vous entendre, et bientôt vous n’aurez plus la parole)

  4. Des dictateur qui vont tous être remplacés par les frères musulman , Gé nial … après l’immolation volontaire passez a la lapidation judiciaire … c’est beau le progrès ….

    1. Il fut un temps ou les royaumes musulmans étaient très tolérants, plus que les pays occidentaux, et bien plus avancés également.
      Nombres de penseurs et de philosophes viennents des pays arabes.
      Ils en ont chier avec des dictatures laïques, ils se sont tous tournés vers la religion, moyen de résister à l’oppression laïque. C’est pas étonnant qu’une fois la dictature renversé ça parte dans l’autre sens.
      Faut leur laisser une chance, et voir ce qu’ils font de leur liberté.
      On va avoir des états religieux pour au moins les dix années à venir, mais ça va finir par s’estomper…

      Le point important à ne pas oublier, c’est que les dictatures étaient toutes entièrement laïques, et pour le coup je pense qu’ils ont été traumatisé et forcé de se tourner vers autres chose. Si on c’était bougé le cul avant a la place de passer des contrats juteux avec les Kadafi et consort on en serait surement pas là aujourd’hui.
      C’est facile de leur gueuler dessus quand ils font les mauvais choix alors que la situation dans laquelle ils ont vécu durant 40 ans ou plus est en grande partie de notre fait…

  5. Bonjour,

    Traduire « the protester » par « le manifestant » me semble incorrect, sauf à vouloir dénigrer le « protester » et minimiser son action.
    Un terme plus correct serait « le protestant », « le révolté » ou « l’indigné ». etc.

  6. Il fut un temps ou les royaumes musulmans étaient très tolérants, plus que les pays occidentaux, et bien plus avancés également.
    Nombres de penseurs et de philosophes viennents des pays arabes.
    Ils en ont chier avec des dictatures laïques, ils se sont tous tournés vers la religion, moyen de résister à l’oppression laïque. C’est pas étonnant qu’une fois la dictature renversé ça parte dans l’autre sens.
    Faut leur laisser une chance, et voir ce qu’ils font de leur liberté.
    On va avoir des états religieux pour au moins les dix années à venir, mais ça va finir par s’estomper…
    Le point important à ne pas oublier, c’est que les dictatures étaient toutes entièrement laïques, et pour le coup je pense qu’ils ont été traumatisé et forcé de se tourner vers autres chose. Si on c’était bougé le cul avant a la place de passer des contrats juteux avec les Kadafi et consort on en serait surement pas là aujourd’hui.
    C’est facile de leur gueuler dessus quand ils font les mauvais choix alors que la situation dans laquelle ils ont vécu durant 40 ans ou plus est en grande partie de notre fait…

  7. Je trouve amusant de constater qu’en France pendant 50 ans on a manifesté pour plein de raisons différentes mais souvent valables, et le reste du monde trouvait ça ridicule.
    Maintenant qu’on s’est un peu calmé, c’est du dernier chic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité