Le boson de Higgs a-t-il été CERNé finalement ? [vidéo]

cern lhc yoda boson higgs force

Le CERN reste prudent quant à ses recherches concernant le boson de Higgs. Mais il avance tout de même ses pions en précisant avoir mis le doigt sur quelque chose d'important. Il en va de la compréhension du big bang. Alors, les scientifiques du CERN ont-ils mis en évidence le champ de Higgs ou bien son équivalent quantique, le boson de Higgs ?

La  » particule-dieu  » ne porte pas ce surnom pour rien. Pour l’heure, son existence n’est que proposée. Théoriquement, son existence est nécessaire au modèle actuel de la physique des particules.
Mais elle n’a, à ce jour, jamais été observée. Sauf peut-être par le CERN. L’accélérateur de particules du CERN, le LHC, permet de produire des collisions entre celles-ci. Et il aurait mis en évidence le champ de Higgs à quatre reprises. Le CERN indique qu’il faudra beaucoup plus de collisions pour être certain qu’il s’agisse bien de collisions entre des particules et le champ de Higgs. A ce stade, il pourrait s’agir tout aussi bien de  » fluctuations statistiques ».
On croise les doigts pour que les scientifiques du CERN mettent le doigt sur ce champ d’énergie qui remplirait l’univers. Il serait source d’énergie pour les particules et à l’origine de la masse. Cela permettrait notamment de comprendre pourquoi les photons n’ont pas de masse.
Restons prudent car en 2000, on avait déjà cru que le LEP l’avait découvert (le LHC lui a succédé au CERN depuis septembre 2008).
Les observations du CERN pourraient finalement aboutir à des probabilités.
En effet, les expérimentations du LEP en 2002 avaient conclu qu’il y avait une probabilité de 8% pour que les événements observés s’expliquent sans la particule de Dieu. Or, celle-ci doit être inférieure à 0.00003% (en physique des particules) pour que la découverte soit affirmée.
Le CERN pourrait trancher avant même la fin 2012.

[Reuters sur YouTube]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour

    Les égarements mathématiques des scientifiques actuels (« relativisme », puis « quantisme ») les ont amenés à construire un “Grand Collisionneur de Hadrons”, “LHC”, qui, pensaient-ils, “allait enfin leurs apporter la compréhension de l’univers”.
    Ce “collisionneur” qui a coûté plus de huit milliards d’euros, n’est en fait qu’une énorme et monstrueuse machine à pulvériser les atomes et ces scientifiques, comme des gosses qui ne pourront jamais comprendre comment est fait le jouet qu’ils pulvérisent à grands coups de marteau, ne pourront jamais comprendre ce qu’est l’univers.
    Le présent ouvrage, qui lui, explique enfin ce qu’est réellement, concrètement l’univers et comment il fonctionne, vaut donc déjà plus de huit milliards d’euros :

    http://www.liberes-des-mathematiques-savoir-enfin-ce-qu-est-l-univers.net

    Ce LHC, d’une part, n’est pas plus dangereux qu’un individu qui aurait décidé de pulvériser tous les grains de sable du sahara, un par un, et d’autre part les « trous noirs » n’étant également que produit d’égarement mathématique et n’existant nulle part ailleurs que dans les cerveaux de ceux qui les ont inventés, ce LHC n’est donc tout au plus capable que d’augmenter ces mêmes « trous noirs » dans ces mêmes cerveaux, et c’est tout.

    Bien cordialement Jean Vladimir Térémetz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité