Une fraiseuse numérique commandée par un … Amstrad CPC

Un antique CPC 464 d'Amstrad

Un antique CPC 464 d'AmstradNe jetez plus vos vieilles bécanes même si elles ont plus de 20 ans ! Il est toujours possible de leur trouver une nouvelle utilisation ! Ici, un passionné par l'ordinateur au crocodile se sert de son fétiche comme commande numérique pour une fraiseuse. Et cela fonctionne parfaitement.

Pourquoi acheter une carte Arduino quand un ordinateur construit en 1984 peut supporter la tache sans sourciller ? Le bon vieux Amstrad CPC 6128 est basé sur un processeur Zilog Z80A (8 bits) tournant à 4 Mhz (environ 0,004 Ghz). La mémoire du modèle utilisé est de 128 Ko (0,0001 Go), ce qui était déjà deux fois plus que le modèle de base sur le CPC 464. La photo en haut de l’article étant d’ailleurs le modèle 464.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZHLhGxJLuBQ[/youtube]

Orion Prime sur CPC

Orion Prime sur Amstrad CPC

A savoir que ce format continue d’avoir une petite vie paisible puisque quelques jeux et logiciels sortent de temps à autres sur CPC. Un titre est même récemment sorti dans le commerce Orion Prime, un jeu d’aventure aux graphisme démentiels pour une configuration aussi faible.

Mais revenons à notre machine à commande numérique. Celle-ci est un véritable petit robot 3 axes car il utilise des moteurs pas à pas. Le CPC pilote la fraiseuse par le biais de son port joystick, les fichiers de trajectoires étant chargés depuis une disquette 3 pouces de l’époque.

De mon côté, j’ai une vieille console Amiga CD32 qui me sert de chaine Hifi, et vous que faites-vous de vos ordinosaures ?

[Kiragregis et Orion Prime]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. que c’est bon d’avoir 30 ans et de se rememorer notre passé. moi aussi j’ai eu le 464 et je me souviens bien que j’attendais au moins 1/2 heure pour lancer un jeu.je peux dire qu’une fois lancé on apprecié de pouvoir jouer

    1. +1 Ah le 464… Qu’il était bon d’attendre des plombes pour voir se dessiner lignes par lignes l’illustration relative à la jaquette du jeu, le temps du loading complet. Tout une époque ! L’Hebdogiciel (énorme) Fighter Pilot, The way of the exploding fist, Ikari Warrior, Saboteur, Captain Blood, etc, etc… Comment oublier le portage d’ Out Run au framerate ridicule… La bande son se trouvait sur une K7 à part qu’il convenait de passer sur un poste audio à part ^^

    2. +1, ancien possesseur de CPC464 :)
      Les temps de chargement, le basic, l’écran qui nique les yeux, les graphismes pixellisés sans couleurs et le son qui fait bip bip, et des heures de jeux et de découvertes. La belle époque :)

  2. J’ai un Synclair ZX80 qui calcule les marées sur le bateau d’un pote … 95 paramètres astronomiques, avec une base de données hauteur de barres portuaires … sur cassette audio.

    1. J’espère que tu n’es pas payé pour faire ce genre de copier-coller ? Hé oui. Voila ce que c’est que de faire du copier-coller d’un autre site sans réfléchier. CNC veut surtout dire Commande Numérique ! En plus le mec il ne donne même pas le lien vers le créateur original de cette « bidouille » dans son article. Enfoiré ! mais, on reconnaît bien le style de Gizmodouille. Franchouillard, fainéant, nul en techno. Confondre un CPC 464 et 6128 faut quand même pas être un geek extra-ordinairement doué pour faire cette différence ! Bref, quand on s’en fout de ce qu’on fait, vaut mieux pas le faire… C’est bein que les lecteurs qui eux représentent vraiment les geeks, soient obligés de corriger vos conneries monumentalement ridicules.

      1. Je suis l’auteur de cet article et relisez bien celui-ci, je ne confond pas les deux machines, je suis moi-même possesseur de toute la gamme Amstrad CPC (464, 664, 6128 – dont un Schneider, 464+, 6128+, GX4000 modifiée par mes soins). Il ne me manque plus qu’un 472. Dans mon article, je précise que la photo est bien un 464, contrairement à celui utilisé en vidéo.
        Aucun Copié Collé, je renvois même en lien vers l’auteur de la vidéo : Kiragregis. Si lui a ré-utilisé les plans d’un autre, c’est son erreur, pas la mienne.
        Sinon, c’est toujours comme ça sur Gizmodo ? Quand on est pas content de celui qui écrit, on l’attaque à coup de « crétin », « conneries »… ? Je n’ai rien contre le laisser-aller, mais c’est un peu fort, non ? Ce n’est qu’un article, je n’ai fait de mal à personne dans votre famille que je sache, modérez-vous ! C’est valable pour nombreux lecteurs de Gizmodo qui attaquez verbalement sans aucune raison. Un commentaire n’est pas fait pour cela. S’il y a des erreurs, ne pas hésiter à les signaler (après avoir relu) mais sur un ton un peu plus sympathique, ce serait plus agréable à lire pour nous et surtout pour les autres visiteurs de ce blog.
        Merci

  3. Warf, mon CPC 6128 souffre du mal connu … la courroie du lecteur de D7 qui à claquée. Bref il faudrait qu’un de ces jours, j’y jette un œil, ce n’est n’ai pas trop ardu, mais ça demande de la minutie et je suis parfois maladroits.

    Sinon désolé de partir HS, mais Orion Prime, wooo la claque, certes, en dehors de l’intro, ce sont des images fixes, mais hachement belles pour ce support … pas étonnant car se sont des équipe de démomaker qu’il y’a derrière, spécialisés dans le support CPC et franchies qui plus est … mais le plus fort, c’est qu’ils proposent leurs jeux (en français, anglais ou espagnol) en libre téléchargement sur leurs sites, avec le logiciel pour transférer de Windows vers le CPC, alors propriétaires de 6128, ne réfléchissez pas trop longtemps, jetez-vous dessus.

  4. @Screetch Tiens trou du cul, je t’ai trouvé le vrai lien qui correspond avec ton article : http://youtu.be/wLMYSAAyvac La fraiseuse comandée numériquement…

    Comment as-tu fait pour sortir la tête de ton cul ? Tu t’es senti interpelé ? Ou on t’a tapé sur l’épaule ?
    Pauvre con… Je ne vois ce que ma famille et ta famille vient faire là dedans… Tu sais que je pourrais interpréter ça comme une attaque envers ma famille… Tu n’aime pas les mots « connerie » et « crétin » C’est trop grossier pour toi ? Trop agressif ? Honnêtement ?

    Et puis, qu’est-ce qu’on en à foutre que tu possèdes toute la gamme Amstrad ? Ca aurait eu du sens si tu en avais parlé dans l’article mais comme tu es un enfoiré cela te faisait chier de partager ce fait. Donc… Tu mens ! Tu n’a aucune de ces machines… Autrement tu aurais été trop content de nous le dire… D’ailleurs où est ton blog avec toute les photos de toutes ces machines. Tu dois être assez fier de vouloir les montrer sur le web non ? Alleeezz ! Montre-les nous ! Cela dit ça ne te rend en rien compétent. La preuve tu pompes le travail d’un autre. Je crois que tu es une feignasse, un abruti prétentieux.

    « Ce n’est qu’un article, je n’ai fait de mal à personne dans votre famille que je sache… »
    Toi, tu cherches la merde…

  5. Je vais ré écrire l’article à la façon geek.
    Par SCREETCH Décembre 2011.

    « Si, comme moi vous avez des ordinosaures prenant la poussière dans le garage, il est n’est peut-être pas trop tard pour les ressuciter et leur redonner leur gloire passée ou tout du moins leur redonner vie pendant quelques instants. Ces grand-pères de l’informatique individuelle. Hé, oui cela fait 30 ans déja étaient divertissants, mais souvent asmatiques, surtout le cpc 464 avec ses cassettes, limités en couleurs et en puissance de manière générale. On ne les regrettent pas tant que ça aujourd’hui n’est-ce pas ? Cependant un geek inspiré a trouvé donné une mission digne de ces grand-pères. faire fonctionner une fraisieuse à commande numérique ! Hé oui. C’est possible ! Kiragregis nous fait une démonstration sur son blog et sur cette vidéo. Le langage pour commander cette CNC n’est pas décrit mais il y a fort à parier que c’est érit en basic. D’ailleurs les CPC utilisaient aussi un O.S le CP/M… L’ancêtre de MS/DOS.

    Bon j’arrête ici. Tu vois ça m’a pris 10 minutes…

    1. 13 fautes en 10 lignes, belle prouesse. Fautes d’orthographe, ponctuation manquante ou entrop, phrases sans verbes, d’autres avec 2 verbes….Et dire que ça vient donner des leçons

      Et je passerai sur l’erreur d’OS. Le CPC464 n’utilisait qu’un firmware basique, lointain ancêtre du BIOS, et le Basic Locomotive par-dessus en guise d’interface utilisateur, et finalement en guise d’API. CP/M était dispo mais rien n’obligeait à l’utiliser comme le sous-entend le terme OS

    1. Tu veux pas aller cracher ta haine dans la rue, devant les gens?

      Tu la ramèneras un peu moins que planqué derrière ton clavier….Avant de critiquer, on montre qu’on fait mieux. Qu’est-ce que t’attends pour écrire ton blog? pour publier des infos universellement appréciées? pour être élu à toutes les élections de la Terre tant ton bon goût est mémorable?

      Mais non, il t’es plus facile de te planquer derrière ton clavier et de venir pourrir les sites, ce qui doit constituer ta seule activité de tes pauvres journées. Y’a des claques qui se perdent et visiblement, tu n’en as pas pris assez étant jeune, parce que personne ne t’a enseigné le respect.

      Maintenant, connaissant personnellement Screetch, je te souhaite d’entreprendre autant de choses que lui et avec le même succès, mais je doute que tu n’aies que 10% de ses capacités

      1. J’ajouterais que peu importe qu’on parle de CNC ou de traceur, ça reste une machine 3 axes. Sur l’une il y a un stylo, sur l’autre une fraiseuse. Mais c’est la même logique de fonctionnement, la même électronique et le même logiciel à peu de choses près.

        Par contre, je doute que le port joystick ait pu permettre de piloter ça. De mémoire, il n’avait que des entrées numériques (pour les switchs des joysticks). Je pencherais plutôt pour le port Centronics qui n’est rien d’autre que le port parallèle de nos vieilles imprimantes (j’avais d’ailleurs fait une carte de commande de relais sur mon CPC). A la rigueur, ça pourrait marcher aussi sur le bus mémoire, qui s’apparente à feu le bus ISA des PC

  6. Tout d’abord merci a screetch d’avoir écris un article parlant de ma machine, je confirme a l’occasion que l’article n’est pas un copié collé.
    J’ai été très surpris de trouver ma vidéo sur se site (mais c’est une bonne surprise) elle et également accessible depuis le site Amstrad.eu ou vous trouverez un article plus détaillé…
    Je tien a apporter quelques précisions concernant tous les commentaires que j’ai pu lire, le premier concerne mes deux vidéos, la « fraiseuse » et actionné par des moteur a courant continu reliés a des pseudo codeurs (qui sont récupéré par le port joystick) et les moteurs sont piloté via des bits sur le port imprimante. Le « Traceur », lui utilise des moteurs pas à pas comme cité dans l’article et seule une carte électronique n’est pas de moi dedans (voir l’article cité plus haut pour plus d’infos). Ces deux projets n’en forme en faite qu’un seul a deux étapes du développement et utilise bien la même base de programme qui a évolué de la version moteur continu vers moteur pas à pas pour gagner en précision, et par la même occasion libéré le port joystick pour d’éventuels capteurs fin de courses future…
    Si vous voulez plus de précisions laissez moi un message via mon le blog
    Kiragregis

  7. Depuis la carte r4ids gold est compatible avec 3DS 3DS Nintendo DSi et DSi XL / LL – consoles même qu&rsquo , accent sur les capacités de concentration et de se concentrer pour entra?ner votre mémoire de travail, Formation du Dr Kawashima cerveau diabolique Pouvez-vous rester concentré, r4ISDHC RTS carte + Micro SD 8Go pour Nintendo 3DS/3DS XL/DSL/DSi/DSi XL Caractéristiques · Même taille que la cartouche originale de jeu DSi · Built-in PassMe pas besoin de boot cart, Scribblenauts illimité comprend une nouvelle ?éditeur d&rsquo .

  8. « commandé par le port joystick » et c’est là que la supercherie s’effondre : le port joystick 1 est mappé sur le clavier (le joystick 2 étant carrément des touches du clavier) et est en entrée uniquement et sans diode ce qui implique que 1) rien ne peut sortir 2) si ça sortait ça serait brouillé au moindre effleurement d’une touche de même « ligne »(row) 3) si le gestionnaire d’entré sortie (PPI8255) était reprogrammé ça ne pourrait marcher qu’une fraction de seconde car il y a un scan du clavier cinquante fois par seconde géré par les interruptions du BIOS. si vous tenez à être crédible sachez que le port imprimante est exploitable que sur 7 bits, si vous souhaitez plus il faudrait une interface sur le port d’extension qui donne accès au bus local du Z80

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité