Le vélo de l’inspecteur Gadget

vélo russe

Gogo-gadgeto-vélo ! Être cycliste en ville est souvent dangereux. Mais en Russie, un homme a résolu le problème du manque de visibilité avec un vélo de hauteur normale qui peut s’élever comme une girafe. Vous n’avez même pas besoin de vous arrêter pour passer de la position haute ou basse. Regardez la vidéo...

Au début de la vidéo, vous pouvez le voir grimper alors qu’il pédale. Il est alors plus haut qu’un chauffeur de bus et a une bonne vue de la circulation. Il change alors de voie et il repasse en position basse sur son vélo.

Par contre faire du vélo sans casque en ville est déjà dangereux, alors je ne peux pas imaginer un accident quand le vélo est en hauteur. Profitez de cette vidéo, je ne sais pas si vous en verrez beaucoup d’autres. [eBaum’s World via The Awesomer]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je profite de cet article pour rendre hommage a l un des createurs du celebre inspecteur gadget qui s en est alle il y a peine quelques jours ! Il s agissait en fait de mon voisin , un homme d une cinquantaine d’annee aussi gentil et serviable que le personnage qu il avait créé et qui a ete emporte par la maladie dont nul n a encore trouve le gogogadgeto-remede ! Paix a son ame et courage a la famille !

  2. Ce qui est dangereux ce n’est pas de faire du vélo en ville (avec ou sans casque), c’est de ne pas en faire… les vélos ne provoquent que très rarement des accidents mortels.

  3. Je serais quand même plus en confiance en bas, avec moins de visibilité, qu’en haut. En position haute, une chose est sûre : il ne peut pas s’arrêter net, sinon il tombe (et il tombe où ? Sur la route… ).
    Bref, d’après mon expérience personnel, en vélo, il ne suffit de ne pas passer aux feux rouges (je n’étais ni le vélo, ni la voiture concerné, mais juste à coté. Ce n’est pas vraiment personnel 😀 Mais j’apprends des erreurs des autres 😀 ).

  4. « faire du vélo sans casque en ville est déjà dangereux »

    Encore l’avis d’un non-cycliste urbain sur le cyclisme urbain…
    (c.f. le dossier de la FUBicy : http://www.fubicy.org/spip.php?article92 ou d’un cycliste urbain d’une ville les plus cyclables au monde http://www.copenhagenize.com/2008/08/helmets-or-health.html )
    Bizarrement, les cyclistes qui n’utilisent pas de smartphones donnent rarement leur avis éclairé sur Android, Symbian ou Bada; ou les cyclistes sans ordi, leur avis sur Mint, Debian ou Slitaz).

    Pour ceux n’ayant pas le temps de lire les liens, MLBRLyon les résument bien : « Ce qui est dangereux, ce n’est pas de faire du vélo en ville (avec ou sans casque), c’est de ne pas en faire… »

    Précision : un casque-vélo n’est pas un casque-moto : il ne protège EN RIEN lors d’une colision avec une voiture ou un camion, première cause de mort de cyclistes (casqué ou non).

    Par contre, ce type de vélo (ou tout autre vélo surrelevé) a un grand intérêt.
    (d’où mon post, pour saluer ce vélo ^^)

    « En position haute, une chose est sûre : il ne peut pas s’arrêter net, sinon il tombe (et il tombe où ? Sur la route… ). »
    Pour avoir déjà testé le vélo surrélevé en ville (tall bike, vélo à double étage), l’arrêt n est qu’un petit problème en fait : on trouve tjrs des feux ou réverbères, ou un toit de voiture où poser sa main, mais surtout, on ralentit bien avant d arriver collé au cul de la dernière voiture arrêtée au feu*, devant nous, afin d avancer lentement, à la limite de la chute, en zigzaguant, pour atteindre sa place quand elle aura démarré.
    (le plus dur, avec ces vélos, c’est le démarrage depuis le sol, nécessitant bcp de place pour se lancer… donc, une fois parti, il ne faut plus poser les pieds au sol)

    Par contre LE grand pb des vélos en ville, c est les automobilistes : ceux qui ne nous voient pas, ou qui ne s’écartent pas assez de nous.
    Hors, avec un vélo double, ce problème disparait, comme par magie : impossible de ne pas nous voir, et, vu notre route vacillante + notre impossibilité de poser facilement un pied à terre, les voitures nous laissent tranquille dans notre voie (elles nous doublent sur la voie à notre gauche).

    Ce vélo permet donc de réduire la dangerosité des automobilistes, tout en facilitant l’usage du vélo surrelevé, une très bonne chose ^^

    * en vélo surrélevé, je ne me suis pas amusé à remonter les files.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité