Des singes pour mesurer l’impact des rayonnements après Fukushima

Man in gas mask over smoky background

Des scientifiques japonais vont adopter une méthode qui risque bien de déplaire aux défenseurs des animaux. Suite au drame de Fukushima, des singes vont être utilisés pour mesurer l'impact des rayonnements radioactifs sur l'environnement.

S’il est indispensable d’évaluer l’impact de la crise nucléaire de Fukushima, l’usage d’animaux risque d’être sujet à débat. Les scientifiques japonais ont déclaré à CNN qu’une équipe travaillait sur un collier GPS et dosimètre. Il s’agit pour l’heure d’un dispositif expérimental qui sera installé sur des singes. Trois animaux seraient alors relâchés dans la forêt de Minami Soma City, officiellement souillée par le drame nucléaire.

Takayuki Takahashi, professeur de technologie robotique au sein de l’Université de Fukushima explique que son équipe cherche à comprendre les effets du rayonnement sur la faune et la flore du pays. En l’occurrence les singes seraient les mieux placés pour fournir des données directement prélevées sur le terrain.

Une première tentative en octobre avait été avortée faute de dosimètre opérationnel. Dès février les trois singes seront utilisés pour recueillir des informations récupérées à distance par les scientifiques. Les analyses seront effectuées ultérieurement.

[CNN]

© zatsepin – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Non, le but de l’opération et de recueillir les info enregistrée par le dosimètre placé sur les colliers des singes. Mais bien sûr envoyer des équipes humaines parcourir en long et en large la foret en question ça coute plus cher, alors qu’un singe c’est gratuit (ou presque). Monde de merde (enfin pas tout le monde)
        :(

      1. Je ne vois où je suis passé à 4000 km de l’article. JULEN s’émeut d’utiliser des singes comme cobaye pour mesurer le niveau de radiation dans ces forêts, alors qu’un robot pourrait peut-être le faire.

        Je l’approuve tout en ajoutant que le savoir-faire des japonais en terme de robotique est conséquent.

  1. Serais-ce une explosion préméditer pour prendre de l’avancé au niveau biologie, cybernétique… ? C’est stupide, Tchernobyle à déjà démontrer que la radioactivité n’est aucunement bénéfique à toutes choses vivante. Les mutations de l’A.D.N., les problèmes de thyroïde et j’en passe. S’ils s’attendent à autre chose, c’est surtout à jouer avec le génome humain, et les singes sont assez proche du notre.

  2. à warlock :

    La radioactivité soigne à l’hopital ou je travail, on n’irradie pas seulement un zone particulière du corps mais parfois le corps entier des patients et cela peu soigner.
    Bien que cela puisse pour certaines personnes ayant des gênes spécifiques provoquer par la suite des cancer secondaires.
    Donc je ne pense pas que les japonais s’amuserais à jouer avec le génome humain puisqu’ils on deja les moyens de le faire depuis de nombreuses années avec la radiothérapie et meme les scanner (irradiant) .

  3. Si TEPCo ne perdait pas régulièrement les dossiers de ses employés (plusieurs centaines « perdus » depuis mars…), et si elle révélait de quoi le directeur de la centrale a dû être hospitalisé d’urgence, on avancerait peut-être sans singe…
    Ha oui, j’oubliais : si TOUS les travailleurs étaient également suivis comme il se doit, y compris les forces de l’ordre, dans la région…
    A lire, l’excellent blog dédié à fukushima sur overblog.

  4. Bonjour

    Et si on y envoyait tous les promoteurs du nucléaire « sans danger » ?
    En commençant bien sur par les têtes pensantes d’Areva.
    De toute façon ils ne risquent rien car il est bien connu que le nucléaire est sûr…

    A+

    Olivier

  5. « des singes vont être utilisés pour mesurer l’impact des rayonnements »
    « un collier »
    « un dispositif expérimental qui sera installé sur des singes »
    « Trois animaux seraient alors relâchés dans la forêt »

    moi ça me fait franchement penser à un film sorti récemment! Des singes, des colliers castrateurs, des forêts (de séquoias?) .Moi je vous le dis, les singes vont muter suite aux effets radioactifs et notre planète ne sera plus jamais comme avant; très vite la statut de Lincoln sera remplacée ;)…

  6. Olivier,
    Avec tout le respect que l’on peut avoir entre individus derrière son écran respectif, en deux messages (celui ci et celui sur les villes lumières), tu m’as drôlement saoulé 0o Chapeau.

    Par contre, je ne pensais qu’un extrémiste de l’écologie (ben quand même, pas de lumière…) avait le droit d’utiliser un ordinateur, de consommer de l’énergie électrique… . Bref, heureusement que le partie Écologiste n’est pas près de prendre le pouvoir.

    1. Dans un avenir proche, ce sont les esprits comme toi que l’on traitera de singe. Vas dans une bibliothèque pour commencer car sur internet il y a trop d’info pour toi.

  7. Quel type de singe?

    En quoi ça gène d’envoyer trois singes promener dans la forêt pour étudier leur réaction à la radioactivité si ce sont des singes qui sont, à la base, originaire de cette forêt?
    Les autres habitants de la forêt subissent déja les radiations… et tout le monde s’en fou!

  8. Putain , c’est pas comme si ils en envoyaient 50 ou 100! Seulement que trois singes… Pensez au nombre de vache,porc,poulet,etc qu’il est necessaire de tuer pour vous nourrir pendant 1 semaine… C’est pas si scandaleu que ça!

  9. Il pouvait pas envoyé les dirigeants responsable de négligence à la place pour changer ? Non sans déconné sa me rappel le film Projet X rien à voir avec du QQ.

    En tout cas c’est pas beau d’envoyer des animaux faire le boulot des hommes ou machines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité