Le ras-le-bol des usagers Android

Close-up of stethoscope on laptop keyboard

Les malwares n’en finissent plus de polluer les appareils roulant sous Android. Résultat si les experts en sécurité tirent la sonnette d’alarme, les usagers commencent sérieusement à saturer.

Ces temps-ci, les experts ciblent l’Android Market, particulièrement touché à leurs dires. Deux sons de cloche s’opposent dans ce panel d’histoires. En résumé, c’est la morale de Pierre qui a trop crié au loup. À surcharger les consommateurs de nouvelles inquiétantes pour vendre des logiciels, les éditeurs en sécurité se sont mis une bonne partie de la clientèle à dos et ont perdu leur confiance.

Certes, les applications malfaisantes sont existantes et il en parait tous les jours. Seulement, il devient de plus en plus difficile de dénouer le vrai du faux dans ces affaires de programmes vérolés. Les rédactions sont saturées de communiqués somme toute anxiogènes qui affirment que des virus pullulent littéralement sur la plateforme. Récemment c’est le cas de Foncy qui a affolé le cabinet d’experts Fortinet. Un virus made in France qui permet l’envoi de SMS surtaxés.

Il convient cela dit de remettre les choses à leur place. Android subit principalement un problème de copies malveillantes d’applications officielles, seulement celles-ci sont généralement disponibles sur des boutiques virtuelles alternatives. Ne généralisons pas non plus, mais l’Android Market officiel reste globalement peu pollué. Google se doit de veiller au grain.

De plus, les usagers passant par des marchés alternatifs représentent une partie minime des consommateurs. Reste à faire attention à ce que l’on télécharge, mais ce n’est pas une nouveauté. Cet adage date de la démocratisation d’Internet, de même que de privilégier des applications d’éditeurs connus.

Au final, cela fait beaucoup de personnes lésées, si Google est accusé de ne pas être assez drastique envers la sécurité, les développeurs copiés par un jumeau maléfique voient leurs applications pourtant saines, dénigrées. Reste enfin la part la plus importante représentée par les consommateurs. Ceux-ci considèrent que l’Android Market tombe bien trop souvent et facilement sous la coupe de virus. Dans le même temps, ils saturent aussi des réactions extrêmes des éditeurs de logiciels de sécurité.

Les stores en toute généralité subissent des attaques depuis leurs débuts, ce n’est toujours pas une nouveauté. Prudence est mère de sureté, avec un peu d’attention il y a peu de risque de voir votre appareil contaminé. Au pire des cas, les antivirus sont des solutions adaptées pour rassurer l’usager, même si les experts zélés abusent de l’emphase et de la peur.

Moralité, il n’y a pas de quoi paniquer, il suffit d’être vigilant. Dans le doute ou simplement pour se tranquilliser, les logiciels d’experts sont efficaces et destinés à cet usage. Les virus et hackers existent depuis Mathusalem et pourtant votre ordinateur se porte bien, l’équation est exactement la même sur un Smartphone.

© Ioana Davies (Drutu) – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quand on sait que ce genre de Malware se trouve sur des applications inutiles du style Horoscope, j’ai envie de dire à ceux qui l’ont choppé d’arrêter de télécharger de la merde 😀

  2. Super ce titre volontairement imprécis et bien sans rapport avec le contenu.
    Les usagers d’Android n’ont pas plus de raison d’en avoir ras le bol que l’ensemble des consommateurs susceptibles d’acheter de l’Android. Le mensonge affecte tout le monde (et bien plus ceux qui pourraient venir à Android que ceux qui y sont déjà, savent ce qu’ils téléchargent et où).

    1. J’ajoute que c’est connards d’éditeurs de logiciels « soi-disant » de protection s’amusent à décrier Android (en le comparant à IOS, où ils sont tout simplement non grata parce que tout le monde ferme les yeux sur le jailbraking, et que donc, il n’y a pas de virus sur iPhone … ce qui est faux).

  3. C’est le revers de la médaille. Sur iOS le revers c’est de passer à coté des certaines appli/fonctions utile et intéressante. Sur Android c’est qu’on peut avoir tout et n’importe quoi, le meilleurs comme le pire.

    Mais pour reprendre l’article, justement je trouve ça permet de comprendre pourquoi l’AppStore ultra verrouillé d’Apple à son avantage. Pas de prise de tête coté sécurité, c’est Apple qui se prend la tête pour ça.

    1. Les libertés perdues dans le market d’IOS ne portent pas toutes sur l’aspect technique des applis.
      Le market Android est globalement sûr (aussi sûr que celui d’Apple) et on y trouve tout l’éventail des applis.
      Après, celui qui aime télécherger ses APK en P2P ou sur getjar, ben il assume comme celui qui télécharge des applis super-dissidentes (genre le soft pour changer de launcher … j’en frémis) après avoir jailbraké son iPhone.

  4. Je ne connais pas un utilisateur android qui est eu un problème de virus … Aussi quand je lis  » les usagers commencent sérieusement à saturer » je suis un peu étonné !

    Et l’article (qui est vraiment mal structuré) dit de lui même qu’il s’agit de personne utilisant des appli télécharger via internet sur des sites de warez (Oui j’ai pas résisté a la référence 😉 )

    Donc il s’agit de gens qui ne si connaisse pas mais qui veulent faire les malins, qui refuse de payer une appli 2 euros et vont sur le premier site pourrie qui donne un liens douteux vers une plateforme de dl.

    Et comme si les 27 pages de popup qu’ils ont du affronter ne leur a pas assez mis la puce a l’oreille, quand ils installent l’applis il ne s’étonnent pas qu’elle demande l’autorisation d’envoyer des sms …

    Pour resumer, oui il y a des malwares sur android, tous comme sur iphone, quand on commence a passer par cydia ou par des sites de dl il faut au moins savoir de quoi on parle. (sur Android c’est même plus simple puisqu’il suffit de lire les autorisations que demande l’appli !!)

  5. « les logiciels d’experts sont efficaces et destinés à cet usage »
    Non, les logiciels soit disant antivirus sur Android (je connais pas iOS et je m’en fout) ne servent à rien. Ces applies, même si elles détectaient un virus (ce qui n’est pas le cas) ne pourrait pas le supprimer ou le bloquer car elles n’en n’ont pas le droit (ça serait sinon une grosse faille de sécurité justement employé par de vrai virus).
    Et le terme virus sur Android n’a pas lieu, ce sont des applies malvaillantes (envoie de SMS, ou d’infos persos) mais pas de virus, un programme ne peut pas en effacer ou contaminer un autre, il ne peut pas non plus se propager sur d’autres téléphones, donc le mot virus ne veut rien dire dans ce contexte.

  6. C’est comme toujours, si on a une utilisation normale de son téléphone, on n’a pas de virus…
    S’amuser à aller chercher sur des marchés alternatifs, foutre des .afk qui sortent de dieu sait où… je suis prêt à parier que la plupart des gens qui choppent de la merde sont ceux qui rechignent à sortir leur 30 cents pour payer une applications et préfère aller coller des afk daubé trouvés au fin fond de sites qui promettent la gratuité totale.

    Il y a un moment, on récole ce que l’on mérite.
    En passant par le market normal (qui est amplement suffisamment fourni pour ne pas aller voir ailleurs), et en téléchargeant des applis testées, je n’ai jamais eu aucun soucis, c’est la même chose pour toutes mes connaissances.

    Alors non, apple n’est pas plus sûr à ce niveau là. Celui qui jailbraick son iphone et colle de la merde dessus a autant de chances de le flinguer.
    De la même façon qu’on choppe des virus quand on fait n’importe quoi avec androphone, on choppe des virus des virus quand on fait n’importe quoi avec un iphone…

    Ce qu’il faut retenir, c’est surtout que quelque soit le constructeur et l’éditeur, si les usagers préfèrent se tirer dans le pied plutôt que de payer quelques centimes, c’est leur problème!

  7. Apple n’est pas plus sûr, c’est juste qu’il y a 1% de la planète qui l’utilise le reste est Microsoft et Androide.
    Donc en fait les mecs attaque les systèmes utilisés .

    1. Ce qui, par équation, rends les appareils plus sûr…
      Le sureté d’apple n’est pas une question matérielle mais une question d’utilisation.

      Plus il y aura d’utilisateurs android et microsoft, plus les (rares) utilisateurs d’apple seront en sécurité.

      En fait, ces firmes se complètent ^^

    2. Euh… juste pour te prévenir, il y a plus d’appreil sous iOS que sous andoid dans le monde tu voit ^^. iOS est plus sur qu’Android, les pirates font tout pour essayer de l’attaquer mais n’y arrivent pas grâce a iOS qui est très sécurisé ^^.

  8. Vraiment un bon article ! Des heures de réflexion pour un titre qui amène du monde et pour nous lecteur quelques minutes de perdues dans du vide , le grand néant ! du n’importe quoi !

    J’ai une autre idée d’article pour vous Florence, sur les sèches cheveux , les utilisateurs en ont ras le bol de se faire électrocuter dans leurs bains ! ……

    Désolant sur un site de cette qualité !

    Laurent.

  9. Cet article n’a rien d’une blague comme c’est dit plus haut !

    Il y a un réel soucis avec les éditeurs d’antivirus qui sont de véritables escrocs et n’hésitent pas à instaurer un climat de peur pour vendre leur camelote de merde.

    Faut faire du fric, par n’importe quel moyen ! Ces connards sont foutus de réaliser des apps vérolées et de les distribuer sur les marchés alternatifs (n’allez pas sur ces marchés d’ailleurs, c’est ridicule) pour ettayer leurs dires !
    Après ils y vont de leur petite infographie (ben oui c’est la mode) pour expliquer qu’Android, c’est bourré de virus, avec aucun chiffre à l’appui (ou des chiffres complètement barges tirés d’ont ne sait où, sans source).

    Mais quelle bande de batards j’aurai envie de dire, pour rester poli…

  10. J’aime le décalage entre le titre un peu racoleur et le reste de l’article:

    Ras le bol des usagés + virus partout => finalement juste alarme de quelque pékin et virus sur quelques plate-formes alternatives que presque personne n’utilise

  11. bon.
    franchement Gizmodo je vous aime bien mais il faudrait veiller à ne pas écrire n’importe quoi à la va-vite.
    spécialement la rédactrice « Florence ».

    je note le titre: « Le ras-le-bol des usagers Android »

    ensuite on trouve dans le texte:
    « l’Android Market officiel reste globalement peu pollué »
    « faire attention à ce que l’on télécharge, mais ce n’est pas une nouveauté »
    « les usagers passant par des marchés alternatifs représentent une partie minime des consommateurs »
    « Les stores en toute généralité subissent des attaques depuis leurs débuts, ce n’est toujours pas une nouveauté »

    cet « article » manque totalement de sérieux !!!

    on trouve un sacré étalage de généralités:
    « Ces temps-ci, les experts ciblent l’Android Market, particulièrement touché à leurs dires. »
    –> quels experts ? qu’ont ils dit?

    « Au final, cela fait beaucoup de personnes lésées »
    –> combien ? quelles sont les sources ?

    « Reste enfin la part la plus importante représentée par les consommateurs. Ceux-ci considèrent que l’Android Market tombe bien trop souvent et facilement sous la coupe de virus. »
    –> vraiment ? qui ? quelles sources ?

    c’est quoi ? un article d’informations, ou un billet d’humeur au titre aguicheur et au contenu trollesque ?

  12. bon.
    franchement Gizmodo je vous aime bien mais il faudrait veiller à ne pas écrire n’importe quoi à la va-vite.
    spécialement la rédactrice « Florence ».
    je note le titre: « Le ras-le-bol des usagers Android »
    ensuite on trouve dans le texte:
    « l’Android Market officiel reste globalement peu pollué »
    « faire attention à ce que l’on télécharge, mais ce n’est pas une nouveauté »
    « les usagers passant par des marchés alternatifs représentent une partie minime des consommateurs »
    « Les stores en toute généralité subissent des attaques depuis leurs débuts, ce n’est toujours pas une nouveauté »
    cet « article » manque totalement de sérieux !!!
    on trouve un sacré étalage de généralités:
    « Ces temps-ci, les experts ciblent l’Android Market, particulièrement touché à leurs dires. »
    –> quels experts ? qu’ont ils dit?
    « Au final, cela fait beaucoup de personnes lésées »
    –> combien ? quelles sont les sources ?
    « Reste enfin la part la plus importante représentée par les consommateurs. Ceux-ci considèrent que l’Android Market tombe bien trop souvent et facilement sous la coupe de virus. »
    –> vraiment ? qui ? quelles sources ?
    c’est quoi ? un article d’informations, ou un billet d’humeur au titre aguicheur et au contenu trollesque ?

  13. Ça rage par ici. Perso dans ma classe de DÛT info les mecs qui ont bidouillé sur androïd ( on développe sur ça en cours ) ont mangé du SMS surtaxe ! Un mec à pris plus de 350€ !

    Mais bon ils bidouillent tous, c’est pas le genre de consommateurs normaux

    1. Je respecte les DUT (enfin ceux qui le réussissent et qui ont du feu … genre qui mènent des projets perso en plus). De mon temps aussi, il y avait des types qui foutaient leur disquette dans n’importe quel ordi sans la protéger en écriture. Il y a bidouiller (avec les moyens de bord) et télécharger n’importe quoi de n’importe où.
      Si tu n’aides pas le système à te protéger un minimum, personne ne peut t’empêcher de télécharger/installer un soft qui efface tout après avoir envoyé 100 SMS.

  14. tout le monde dit qu’android est ouvert et que c’est un argument pour en achetez un, ok c’est ouvert mais c’est pas fluide (petit decalage au changement d’ecran) la plupart des appli sont nuls le store on y navigue mal bref voila quoi… MAIS il ne faut pas oublier que l’iphone si on le jailbreak (je ne m’adresse pas aux plus debiles d’entres vous) il est ouvert et il n’y a pas de virus sur cydia, du moins sur les sources connues modmyi,bigboss etc…. donc android c’est de la grosse merde point finale

  15. Il faut faire attention mais faut pas non plus se prendre la tête avec ça, globalement c’est quand même beaucoup plus sécurisé qu’un OS de bureau. Par contre il est vrai que ça a l’air trop facile de programmer une app qui envoie des SMS surtaxé a l’insu de l’utilisateur, même chose sur iOS ou certaines pubs font appeler vers des numéros surtaxés ou les achat in-app qui ne demande même pas le mot de passe utilisateur et qu’il faut bloqué a niveau controle parental dessus.

  16. @milouse « 1% des gens utilisent Apple » : hahaha. En France et sur les sites internet grand public, les stats donnent entre 15 et 20% de visiteurs sous osx ou iOS… De plus en plus de gens passent sous Mac et/ou s’équipent d iPad ou iPhone … Les 1%, dans tes rêves

  17. « Android aussi fluide qu’un iphone » hahahaha jamais entendu celle la les fabriquands android s’obstine a concevoir des appareil puissant pour justement que android soit fluide, j’ai tester la transformer d’asus et au changement d’ecran sa lague et c’est pareille avec bon nombre de tablette, la seul que j’ai tester qui etait vraiment fluide c’est la motorola xoom. « source cydia>open » et non mon grand il prennent 3jours pour valider une app donc je pense qui ont largement de ltemps de verifier si il y a un virus de plus il les testes sur leurs propres iphone donc dit pas nimpirte quoi.

  18. la plupart des appli android sont egales aux aplications app store hihihi mon pauvre ce n’est pas les memes api (outil de developement) donc sa ne peut pas etre le meme logiciel sombre cretin tu as vues les jeux de course de l’android market de moto et tout (pour ceux qu’ont un iphone aller sur le market d’android depuis votre pc et regarder les captures des apps de course c’est franchement fandar) un mot> minable alors reste avec ton androphone pourri et vient pas dire des choses incenser

  19. J’ai vu dernièrement dans les journaux que les auteurs de FONCY avaient été arretés par la police judiciaire OCLCTIC.
    Comme quoi tout peut arriver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité