Renault ouvre son Centre ZE à Boulogne-Billancourt

Renault_31083_1_6

La marque au losange a inauguré hier le Centre Renault Z.E. sur l'Ile Seguin à Boulogne-Billancourt. Composé d'une zone d'accueil, d'une zone d'exposition et d'une piste d'essais de 1,8 km, il ouvrira ses portes au grand public en janvier 2012. Chacun pourra alors s'installer derrière le volant de l'une des voitures électriques du constructeur français. 

Premier centre d’essais européen de véhicules électriques, le complexe inauguré hier par Renault témoigne de la volonté du constructeur français à investir massivement dans les énergies propres. Et pour convaincre le grand public, il faut leur montrer de quoi sont capables les voitures « 100% électriques ».

Alors, à partir de janvier, la marque au losange invitera, clients, partenaires et journalistes dans son Centre ZE pour des présentations et des tests de véhicules. Trois modèles seront à l’essai: la Kangoo ZE (utilitaire), la Fluence ZE (berline) et le quadricycle Twizy.

A terme, Renault espère devenir le leader de la mobilité durable pour tous, d’où un investissement commun avec Nissan de 4 milliards d’euros dans le véhicule électrique d’ici à 2015.

[Renault]

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Est-ce que les gens se rendent compte que l’électricité n’est PAS une énergie propre ??? ça n’est pas parce que ça ne rejette pas de « co2 » à l’arrière que c’est propre !!! l’électricité est massivement produite dans le monde en brûlant des énergies fossiles et en france avec du nucléaire qui ne suffit plus à la consommation, en quoi est-ce propre ??? pourquoi en france on a pas comme en Allemagne du vrais carburant à base végétale en vente libre ? ah, oui, ça je sais … à cause des la taxe sur le carburant qui rapporte des sous … et aux pétroliers qui ne contrôleraient plus le marché … et puis en plus on aurai plus besoin de changer de voiture puisque ça fonctionne dans les voitures actuelles … enfin bref, marre de cette propagande française sur l’électrique.

    1. L’électricité n’est effectivement pas propre mais pourrait le devenir à l’avenir avec les énergies renouvelables. Chose que l’électricité créée par les centrales à pétrole (la majorité de l’électricité produite mondialement) ne pourra jamais devenir (propre). De plus le rendement d’un moteur thermique est énormément moins bon que celui d’un moteur électrique. Donc de façon général au niveau mondial, un véhicule est bien plus intéressant, même sans parler d’écologie mais en parlant d’économie.

      1. @Mickael: « centrales à pétrole »….. Le pétrole n’est utilisé que très marginalement pour produire de l’électricité, car il est bien trop pratique pour les transport pour le « gacher » dans une centrale fixe. Parle plutôt de centrales à gaz ou à charbon (charbon qui représente l’immense majorité de la production). .. Apres, pour les rendement, effectivement si on ne compte que le moteur, l’électrique est meilleur; mais il faut faire un bilan globale (du puit jusqu’à la roue comme disent les anglo-saxons.). La seule chose qu’on gagne avec l’électrique, c’est la qualité de l’air dans les centre-villes…

  2. @David

    C’est sur que les bio carburant sont à petite échelle biens moins polluant mais a grande échelle l’impact sur l’environnement est tout aussi condamnable…

  3. @Mikael : si on parle du rendement complet de la production d’énergie à la consommation … l’électricité est atroce niveau rendement. 70% de perte électrique sur le réseau de transport lui même … tant qu’on aura pas un réseau en supraconducteurs :) Pour ce qui est des énergies « renouvelables » c’est un effet de mode … mais concrètement, les 200 tonnes de béton pour le lest et les matériaux composites des pales d’une éolienne ne rentabilisent jamais la production d’énergie de cette éolienne sur sa durée de vie, les panneaux solaires pourri vendus par les chinois ne tiennent pas plus de 8 ans en moyenne …

    @greenduck : parce qu’on ne résonne qu’en surproduction, en culture intensive … alors que plutôt que de surproduire d’autres végétaux pour en détruire la production pour ne pas perdre les subventions il suffirai de produire plus intelligemment, il ne s’agit pas non plus de remplacer de façon totale une énergie par une autre mais de les coupler pour économiser.

    Il n’ a pas de vraie solution, mais le plus raisonnable est dans la modération. Personnellement je crois beaucoup plus aux véhicules à moteur électrique alimentés par des générateurs thermiques genre des moteurs Elsbett ou Pantone (Thermique alimenté en grande partie à l’eau), le moteur thermique est au meilleur rendement, sans accélération ni décélération et un accumulateur fait le tampon. L’accumulateur est réduit au minimum, une batterie c’est aussi un élément polluant, des systèmes à condensateur pourraient aussi être développés. Les voitures peuvent également être réduites en taille, moins lourdes … moins de matière dépensées pour les produire ainsi que moins d’énergie pour les déplacer, mais pour ça c’est à notre mentalité de consommateur qu’il faut aussi s’attaquer.

  4. moi je comprend pas la réaction de certaines personnes,
    Renault propose une alternative, c’est à dire un choix supplémentaire dans les gammes de motorisation.
    Quand vous allumez votre machine à laver, personne ne se demande si l’électricité est nucléaire ou pas.
    Quelle mauvaise foie de certains.
    Moi je roule au bioethanol, pas pour une question de pollution mais pour une question de porte monnaie, Je me cache pas la face devant une pseudo ecologie bobo.
    Donc je dit oui à l’électrique si ca nous permet d’avoir du choix.
    Gaz, bioethanol, essence, gasoil, électrique….
    les alternatives énergétique fera que notre économie sera affronter les aléas de l’économie mondiale.
    Quand aux économie d’énergie, je vois pas ce que je peut faire de plus, je régule mes déplacements, il fait 20 degrés chez moi, je m’éclaire quand il fait noir……..

  5. @david : le problême avec le bio carburant c’est qu’il entre en concurrence avec la production agricole. Et on peut pas laisser encore plus de personnes crever de faim juste pour faire rouler nos voitures.

  6. a ba dit donc, vous avez que des fausses idées, le bio-carburant (produit en france) ne met pas en concurrence l’agro-alimentaire.
    1- le bioethanol venant de la betterave sucrière est réalisé à partir des déchets.

    2- les terres pour le bioethanol représentent 1% de toutes les cultures.(en europe toujours)

    3- en europe, on mange très peu de tournesol ou de betterave

    effectivement, le problème est autre au USA car ils font du E85 à partir de maîs, mais c’est pour les dollars.
    C’est comme l’électrique, c’est une alternative mais il faut que ce soit bien fait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité