Sony Cybershot HX9V une référence parmi les compacts sortis en 2011

photo-sony-cybershot-hx9v

Si on devait faire une liste des compacts à être sortis du lot pendant l'année 2011 on pourrait citer sans hésiter le Sony Cybershot HX9V.

Le Sony HX9V est certainement un des compacts qui a le plus marqué l’année 2011. Ses caractéristiques sont alléchantes et sauront satisfaire aussi bien les débutants que les experts.

Pour démarrer, sa fiche technique est convainquante : un capteur CMOS rétro-exposé  de 1/2,3 » et 16,8 mégapixels, une optique de  24 – 384 mm avec stabilisation optique, qui ouvre à f3,3 – f5,9, un mode rafale à 10 im/s, une sensibilité montant jusqu’à 3200 ISO, un GPS et un mode vidéo 1 080p à 50 im/s, en AVCHD encodé au débit massif de 28 Mbps.

Ensuite sa prise en main est agréable avec sa poignée grippée et son repose pouce ergonomique. Ses dimensions lui permettent de bien tenir dans la main : 244 g et 104,8 x 59 x 33,9 mm. Son écran affiche une résolution de 921 000 pixels, l’image est lumineuse mais malheureusement trop saturée.

Il offre la possibilité de photographier grâce à des paramètres de prise de vue automatiques comme le guide intégré, le mode automatique supérieur ou panoramique mais aussi d’effectuer des réglages en mode manuel. Des commandes plus poussées sont aussi présentes comme le braketing , le HDR ou encore une touche configurable.

Dernier point son prix reste abordable avec un premier prix de 298€ sur Digit- Photo.

[Clubic] [Digit-Photo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Je l’ai acheté aussi il y a un mois.

      D’un côté je suis très impressionné par les milliards de possibilités qu’il offre et qui sont franchement excellentes. Cela donne vraiment envie de prendre pleins de photos et d’essayer à de nouvelles techniques de « pro ».

      De l’autre, je suis perplexe sur la qualité d’image. A zoom maximum, les contours ne sont pas nets, mais plutôt mélangés, comme si l’image avait subi une forte compression. D’autre part, certains modes automatiques (comme le flou de profondeur) ne supportent pas l’équilibrage des blancs, donc sont inutiles sous certaines lumières (comme un soir en intérieur).

      Cependant, je suis ouvert à toute suggestion techniques et/ou un forum spécialisé sur cet appareil et la façon de l’utiliser au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité