Elle est née la nouvelle particule ! Elle est de toute beauté !

boson particule chi

Le LHC n’a pas encore réussi à prouver l’existence du boson de Higgs, mais les scientifiques ont quand même trouvé leur première nouvelle particule : Chi-b 3P. Ah, quand il faut choisir un nom, les scientifiques sont de grands romantiques…

C’est quoi cette particule ?
Il s’agit d’un autre type de boson. Une version plus lourde des particules Chi déjà révélées dans d’autres collisions. La Chi-b 3P est composée d’une particule et d’une antiparticule: le quark beauté et l’antiquark beauté qui sont liés l’un à l’autre.

Et ça donne quoi ?
Pas grand-chose. Mais la manière dont deux quarks s’attirent révèle plus d’information que leur seule force nucléaire. Cette information pourrait aider les scientifiques à identifier le boson de Higgs. Le professeur Roger Jones, qui travaille sur le détecteur Atlas du LHC a dit à la BBC :

«  Plus nous comprenons l’interaction forte, plus nous comprenons une grande partie des données que nous voyons. C’est souvent le pré-requis nécessaire pour les choses plus excitantes que nous cherchons, comme le boson de Higgs. Ainsi, ça aide d’avoir cette compréhension de base et nous en avons besoin pour la nouvelle physique. »

On avance. Lentement. [arXiv via BBC]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. étant donné que l’autre nom (plus usité) du quark beauty est le quark bottom, je me demande quelle est la différence entre le Chi-b 3P et le méson upsilon, qui est l’assemblage d’un bottom et un anti-bottom…

    1. Tout simplement, le quark top n’est pas le même que l’anti-quark du quark bottom. Ce ne sont pas les mêmes particules. Dans le cas que tu cites, la particules est l’assemblage d’une particule et de son anti-particule. Dans le cas présent, il s’agit de l’assemblage entre deux quarks différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité