Un automate vieux de 200 ans doué en dessin

L’automate «Dessinateur-Écrivain» fabriqué par Henri Maillardet

L’automate «Dessinateur-Écrivain» fabriqué par Henri MaillardetLes robots modernes ne sont que les descendants des automates d'antan. Ils en sont la continuité logique, liée à l'électrification de nos outils. L'automate Maillardet, construit au début du XIXe siècle est l'automate le plus complexe connu à ce jour. Cet automate a servi d'inspiration pour Martin Scorcese pour son film "Hugo Cabret".

Cet automate dessinateur et écrivain a été mis au point et construit par Henri Maillardet, un mécanicien suisse. Comme un ordinateur, celui-ci possède une mémoire, mais mécanique. C’est en fait la plus grande mémoire mécanique jamais construite. Cette mémoire contient trois poèmes (un en anglais et deux en français) et quatre dessins.

L’automate peut reproduire ces dessins et ces poèmes à l’aide d’un crayon sur un papier que l’on lui aura fourni. Il peut même enchainer les sept travaux les uns à la suite des autres.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=lwkkDfs-RKg[/youtube]

Certes, il ne sait pas lever la main et son trait est du coup sans fin, mais la prouesse pour cette machine de plus de 200 ans est admirable !

[Etsinnovation]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Lui au moins a moins de chance de tomber en panne comparé à notre électronique et en plus il peut se targuer de traverser les siècles pas comme notre technologie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité