Le plus gros avion du monde sera énorme

Stratolaunch_au_sol-24933

Lorsque les gars qui ont développé SpaceShipOne se lancent dans un nouveau projet complètement fou, il vaut mieux les prendre au sérieux. Pour rappel SpaceShipOne est l’engin capable d’effectuer des vols suborbitaux sans lequel Virgin Galactic n’existerait pas. Oui ces gars ont ouvert le tourisme spatial au grand public. Ces hommes se lancent aujourd’hui dans un nouveau projet complètement fou : construire le plus gros avion du monde ! Regardez…

Le milliardaire américain Paul G. Allen, cofondateur de Microsoft, et Burt Rutan, l’ingénieur de SpaceShip One veulent créer un avion géant construit avec un double fuselage de Boeing 747, d’une envergure de 125 mètres, d’un poids de 550 tonnes et propulsé par 6 réacteurs de Jumbo Jet.

Il s’agit du Stratolaunch Systems, un avion porteur capable de grimper à 10.000 mètres. Arrivée à cette altitude, il larguera une fusée qui prendra le relais pour atteindre l’espace. Sa fonction principale dans un premier temps sera de ravitailler la Station spatiale internationale ou de mettre des satellites en orbite. Puis dans 5 ans, il pourra transporter des passagers. [Aerobuzz]

Illustrations : Stratolaunch Systems

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1.  » Il s’agit du Stratolaunch Systems, un avion porteur capable de grimper à 10.000 mètres. Arrivée à cette altitude, il larguera une fusée qui prendra le relais pour atteindre l’espace.  »

    Si il largue la fusée, comment il va atteindre l’espace ?

      1. Oui, tu as raison. « Arrivée à cette altitude, il larguera une fusée qui prendra le relais pour atteindre l’espace. »
        Il aurait fallu écrire : Arrivée à cette altitude, il larguera une fusée qui prendra le relais et, qui atteindra l’espace (quelle couche atsmophérique ?) Le français si il est bien compris et écrit, permet même aux moins « doué » de comprendre des choses compliqués…Mais pour cela il faut posséder un minimun de considération pour ses lecteurs…

  2. Il va falloir 2 boîtes noir, plusieurs borne téléphonique de sécurité, d’ailleurs il faudra revoir la sécurité, pouvoir créé un contact entre le flan droit et gauche de l’appareil, plus de parachute, plus de carburant, plus de réservoirs, des matériaux beaucoup plus résistants pour assurer les liaisons etc… Etc…
    Bonne chance les gars !

    1. Merci mec heureusement que t’es la, on se doutait bien que juste de la uhu stick pour coller deux 747 ensemble suffirait pas.. Damned.. On peux t’embaucher?

  3. En théorie c’est séduisant comme concept. Par contre dans la pratique je me demande se qui ce passe si les moteurs ne s’allume pas, comme cela arrive souvent lors d’un lancement depuis le sol (tir annulé parce qu’un capteur a détecté une défaillance mineur etc..). La fusée s’écrase comme une merde ?? 😉
    Bref une belle usine à gaz tout ça qui au final pourrai se révéler plus cher qu’un lancement classique.

    1. Et surtout, et ce qui est le plus important : Pourquoi la Nasa qui maîtrise l’envoi d’engins spaciaux depuis des décennies n’a jamais adopté cette solution ? Pourquoi les Russes, les Français font-ils toujours et encore, confiance au lancements traditionnels ?

      1. Cette solution a deja ete envisagee par le passe. L’interet reside dans la possibilité de reutiliser le lanceur (economiquement tres interresant) mais la charge utile transportée est moindre avec ce type de solution. Dans ce concept presenté on peut facilement imaginer un vol long courrier pour la partie « avion », et un ravitallement de l’ISS avec la fusée … D’une pierre, 2 coups !

  4. J’étais sceptique, jusqu’à ce que je découvre que Burt Rutan était dans le coup 😉
    Il y a aussi SpaceX impliqué dans le projet (pour la fusée). Tout ce petit monde est loin d’être une bande de rigolos, il y a des raisons d’y croire :)

  5. J’ai quelques doutes sur le concept:
    – quel intérêt de lancer une fusée depuis un avion, sachant que voler à 10km d’altitude à 0,3km/s est faible pour une fusée devant atteindre 11km/s et 800km pour larguer un satellite?
    – structurellement, assembler 2 fuselages de 747 va créer des contraintes énorme sur le bras de liaison (sans parler de la fusée à supporter)
    – quant à la portance de l’assemblage, on se retrouve à faire voler 2 avions (+ une fusée) avec l’équivalent de 3 ailes (légèrement allongées peut-être)

      1. Ca économise effectivement une part non négligeable de carburant, et en plus, en partant de 10.000m, il peut faire un petit piqué de 1.000 ou 2.000m histoire de prendre de la vitesse gratos.
        Maintenant, je me demande pourquoi ils larguent à 10.000m alors que la structure du 747 peut sans soucis monter à 15.000 ? L’économie serait encore augmentée… Mais bon, M’sieur Rutan doit avoir fait un calcul qui dit que c’est l’altitude optimale

  6. Et la partie gauche ne sert à rien donc? réservoirs peut-être?

    j’pense que cette méthode est plus économique niveau carburant que de devoir lancer une fusée de manière classique…non?

    1. Bah quand y a pas de passager, elle sert à équilibrer le tout.

      Quand y a des passagers, on peut en mettre des 2 côtés.

      Ca fait deux 747 d’un coup quoi…

  7. Mouais bizarre comme idée, et pas du tout dans le sens du progrès scientifique, ces 2 bonhommes feraient mieux de s’inspirer d’EADS et son ZHEST et plancher sur des projets ambitieux qui font avancer les choses. Leur projet ne fera pas avancer le secteur du lancement spatial, ou si peu…Pour tant d’argent dépensé et d’efforts…Perte de temps

    1. On ne joue pas dans la même cour là !
      Les projets de Rutan, c’est du pratico-pratique, réalisé avec les technologies existantes mais simplement utilisées de façon pas toujours habituelle. Pour Zhest, c’est un projet de haute technologie où tout ou presque (des moteurs à hydrogène aux matériaux de la carlingue pour résister à l’échauffement en passant par les conditionneurs à recyclage d’air pour la cabine) est à inventer.
      Donc d’un coté tu peux le faire à une poignée d’ingénieurs un peu allumés (pour moi, c’est un compliment) alors que de l’autre, c’est des dizaines de personnes et des supercalculateurs qu’il faut aligner.

  8. Il n’y en a certainement aucun qui pense aux nuisances phénoménales qu’une telle merde va provoquer au sol…
    6 moteurs… pourquoi pas 12 histoire de faire encore plus chier les habitants que ça va survoler.

    1. Juste pour voir, va donc chercher un peu sur le web où se trouve le « space port » de Virgin Galactic : en plein désert du nouveau mexique, pas de voisins à des centaines de kilomètres à la ronde. Donc, à part quelques coyotes et autres crotales, ça ne devrait pas géner grand monde…

  9. revol tu devrais remplacer la vieille qui habite au premier aaaahhhhh les nuisances et ces voisins qui ne tondent pas leur pelouse et les poubelles qui trainent. J’oubliais, la base de cet avion est située en plein désert….
    sinon le projet est tout a fait viable c’est même la reprise de concept abandonné dans les années 60 à cause de la compétition entre russe et américain, réussir le plus vite possible ne rimais pas avec meilleur solution pour aller dans l’espace.

  10. Ca c’était juste pour râler avoue..

    Sinon il me semble que le vol en stratosphère (si c’est bien le but de cet avion) est plus économique, trajet plus rapide, moins d’attraction terrestre, non ?

  11. Transporter des passagers dans 5 ans !!!
    Dans quels aéroports ???
    Je ne connais pas la largeur des pistes et je ne sais pas si cet engin pourrait les emprunter.
    Je ne connais pas la longueur des pistes mais j’imagine que ce gros machin pourrait décoller et atterrir sur la plupart des pistes des grands aéroports. Tiens d’ailleurs y’a t’il une norme pour la longueur des pistes ?
    En dehors de ça je crois avoir lu que l’A380 avec ses 80m d’envergure est à la limite de ce qui peut se faire pour se balader dans un aéroport et se placer sur les aires de parking. Comment ce machin avec ses 125m d’envergure compte faire ?

  12. « la base de cet avion est située en plein désert…. »
    Bon génial, le projet, mais voilà… vu qu’il a fallu modifier plein d’aéroports pour que l’A380 puisse se poser, là le problème risque d’être plus lourd a gérer… Quoique… si les passagers voyagent en retournant directement au point de départ, c’est réglé… mais bon, à quoi ça sert de voyager pour se poser au même endroit…?
    OK… je sors… 😉

  13. Bonjour, je me souviens du jour ou j’ai entendu les bipbip du spoutnick ,personne n’y croyait ,on attendait les autres passages pour confirmation .IL y aura toujours des gens dont les pieds resteront englués dans la boue. De toute maniere plus l’info est lourde plus elle a de chances de voir le jour …Salut

  14. D’après se que j’en lis ici :
    http://www.gizmag.com/worlds-largest-aircraft-from-1930-giant-russian-k-7-flying-fortress/11461/
    « With a wingspan of 132.5 meters »
    j’en déduis que le Stratolaunch Systems, ne sera pas le plus grand avion en terme d’envergure.
    Apparemment ça a volé !

    Sinon on sait pas s’il compte détronner l’Antonov 225 en terme de longueur, lui aussi soviétique.

    (K-7, Antonov 225, le sous-marin de classe Typhoon (Code OTAN me souvient pas du nom russe), le Mil Mi-26 (le plus gros hélico au monde), bref il avait l’habitude de faire les chose en grand, mais faut pas se leurrer l’objectif premier était militaire et exception faite du Typhon ces engin on tous fait preuve d’utilité dans le domaine civile, d’ailleurs l’Antonov ne fonctionne plus que pour le civil.)

    En attendant depuis le temps où en envisage de lancer les vaisseaux depuis des avions il serait temps qu’un tel projet aboutisse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité