Intel lance des nouveaux Atom pour relancer les netbooks

Asus_Eee_PC

Intel vient de lancer les Atom Cedar Trail N2600 et N2800. Deux SoCs qui ont pour objectif de relancer les ventes de netbooks en 2012. Dès le début de l'année prochaine, les grands constructeurs vont d'ailleurs lancer des nouveaux modèles avec ces CPU.

Les deux nouveaux bicoeurs d’Intel, les N2600 et N2800 cadencés respectivement à 1.6GHz et 1.86GHz, consommeront 20% d’énergie en moins que leurs prédécesseurs. L’autonomie des netbooks qui les embarqueront sera de 10h (« all-day use on one charge« ). Et l’autonomie en veille sera de plusieurs semaines.
La firme de Santa Clara utilise désormais la technologie 32nm alors que la seconde génération d’Atom était gravée en 40nm. Cela laisse plus de place pour intégrer de nouvelles fonctionnalités comme une sortie de veille rapide (Rapid Start), une connexion à internet dès le démarrage et la possibilité de recevoir ses flux (RSS et tweets) et ses e-mails même lorsque l’ordinateur est en veille (Rapid Start) ou encore le WiDi (Intel Wireless Display) qui permet de partager des fichiers vidéo sans fil.
Le GPU GMA 3600/3650 intégré directement dans le SoC promet de doubler les performances graphiques. Seront également supportées la lecture vidéo full HD et la lecture des Blurays.
Reste que le chipset qui les accompagne, le MN10, ne supporte pas l’USB 3.0, que le WiDi nécessite un modem WiFi Intel (et non Atheros ou Broadcom qui sont massivement présents dans les machines bon marché) et que cette plate-forme ne supporte que le DirectX 9 (et non les DirectX 10.1 ou encore 11).
Toutefois, l’objectif visé par Intel reste un usage pour le net et une autonomie accrue.
Début 2012, Acer, Asus, HP, Lenovo, Samsung et Toshiba lanceront des netbooks basés sur ces nouveaux Atom.

[plus d’informations sur silicon]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une tablette me paraissait peu utile il y a trois mois. J’ai un peu changé d’avis puisque ça a un intérêt pour ceux qui n’ont rien d’autre (les personnes non-informatisées).
    Un netbook combine les inconvénients des ordinateurs « classiques » à ceux des tablettes. Susceptible de se choper un virus, peu puissant, écran trop petit. Il n’a jamais eu aucun intérêt hors marché de niche (à moins d’y mettre un écran tactile et un système adapté, genre peut-être windows 8 ?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité