[Autolib’]: Succès rime avec tôle froissée

Autolib'

Alors que le service Autolib' a été mis en service en Ile-de-France il y a près d'un mois, un premier bilan s'impose.

Si le nombre d’abonnés a largement dépassé les espérances de Vincent Bolloré, PDG du groupe qui a remporté l’appel d’offres, les Bluecars sont en revanche déjà victimes de problèmes techniques. 

Lancé en grande pompe, par le Maire de Paris, Bertrand Delanoë et Vincent Bolloré, le 5 décembre dernier, le service Autolib’ rencontre ses premières difficultés. En effet, sur les 250 voitures en circulation, entre 30 et 40 sont en réparation pour cause de vandalisme ou de dégradations a révélé Le Figaro.

Et pour cause, il suffit qu’un feu soit cassé pour envoyer le véhicule à la base technique de Vaucreson dans les Hauts-de-Seine. Même si la plupart du temps, il s’agit de dégâts mineurs (rétroviseurs cassés, pare-chocs ou portes enfoncés), le quotidien rapporte que 4 ou 5 Bluecars ont connu « des soucis électriques liées au fortes pluies de la semaine dernière« .

Néanmoins, le service de voitures électriques en libre-service est un succès. Deux semaines après son lancement, il comptait déjà 6.000 abonnés, soit deux fois plus que les prévisions du groupe Bolloré. Prochaine étape, pour l’industriel français, parvenir à mieux communiquer avec les usagers pour améliorer le service et continuer à séduire de nouveaux franciliens.

[Le Figaro]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La réussite tient sur l’effet de la nouveauté, on verra pour la suite…

    Quant aux dégradations, c’était pourtant tellement prévisible…

  2. Ca fait de la peine, mais ls degradations sont tellement previsibles… Ces incivilités sont partout, j’attends de voir les premieres degradations sur les nouveaux metros de la ligne 1 aussi…

  3. Lorsqu’on avait un vélib et que la station était pleine, on pouvait aller à la station suivante pour raccrocher son vélib à la borne, mais avec une voiture électrique qui arrive en fin d’autonomie on fait comment?????

    1. J’allais faire la même remarque, déjà que ceux qui ont une voiture conduisent à la madmax alors ceux qui ont le permis mais n’ont jamais conduit à paris car pas de voiture la ça doit être une catastrophe.

  4. Je suis entièrement d’accord avec toi, cependant ce qu’il faut voir c’est que ce sont des voiture entièrement produite en Europe et avec des technologies française on va dire « innovante ».

    Moi je trouve ça bien qu’une municipalité comme Paris accorde sa chance aux outsider français qui essaye de jouer des coudes avec des entreprises comme PSA ou Renault qui elles restent plutôt passive concernant la technologies des voitures électriques…

    1. Les dégradations peuvent être volontaires ou non, mais il est certain que les gens n’ont pas propension à prendre soin de ce qui ne leur appartiennent pas. Et là je pense aussi à la responsabilité des conducteurs de ces véhicules en cas de sinistre avec un tiers (accrochage ou piéton/cycliste renversé…). Déjà qu’en temps normal, le délit de fuite est fréquent, mais alors avec un véhicule dont on ne connaît pas le proprio et dont le signalement ne donnera rien…

  5. « rne, mais avec une voiture électrique qui arrive en fin d’autonomie on fait comment????? » pour faire 250 kms de ville intramuros, faut quand même se motiver, c’est pa sun cas qui va se présenter tous les jours

  6. « Il faut vraiment être un sous homme (pour ne pas dire animal) pour vandaliser du matériel public comme ça… »

    1m70 c’est pas si petit que ça oh !

    Franchement, j’ai pas mon permis, mais si je l’avais, j’irai réaliser mon rêve : jouer à destruction derby en réel et à 80km/h !
    Bon à part qu’il est vrai que les français ne respectent rien, perso j’irai me manger un mur avec cette bagnole, juste pour voir ce que ça donne de le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité