Quand la fiction devient réalité : Un monde perdu découvert en Antarctique

Un poulpe encore inconnu

Quand des équipes de scientifiques s’allient, cela donne lieu à des découvertes étonnantes tout droit sorties d’un roman de Jules Verne. Bienvenue dans Vingt mille lieues sous les mers.

Des chercheurs de l’université d’Oxford, de l’université de Southampton, du National Oceanography Center et du British Antarctic Survey ont mis leurs connaissances en commun pour découvrir un monde perdu empli d’espèces inconnues.

Gants et bonnets soudés aux anoraks, c’est en Antarctique que ce sont rendus nos experts. Direction le fond de l’océan Austral et précisément l’est de Scotia Ridge où se trouve ce fameux monde en plein essor, encore vierge de la présence d’êtres humains …

Les chercheurs se sont appuyés sur la robotique et la technologie pour explorer ce nouveau territoire. Ils n’ont pas été déçus du voyage puisque c’est une myriade d’espèces nouvelles qui se sont révélées. Il faut dire que l’endroit est particulier, en effet dans ces sources hydrothermales la température peut atteindre 382 degrés Celsius.

Grâce à un véhicule télécommandé ils ont pu découvrir des animaux à l’allure insolite. Ils sont tout blanc à cause du manque de lumière et tirent leur énergie non pas du soleil mais de produits chimiques tels que le sulfure d’hydrogène. Au fin fond de l’Antarctique, des communautés entières d’organismes marins mystérieux prospèrent.

Les experts n’ont jamais vu autant d’espèces inconnues en si grand nombre. Imaginez des colonies de crabes yéti étranges, des anémones ou des poulpes rampant à 2400 mètres sous la surface.

C’est véritablement un nouvel écosystème où les espèces que nous considérons comme courantes n’existent même pas. Exit les moules ou les vers, place aux énigmes.

[Gizmodo]

 

 

Tags :