[Essai]: Nous avons conduit la Renault Twizy

Twizy 3

Inauguré le 27 décembre dernier, le Centre Renault Z.E. vient d'ouvrir ses portes au grand public. Grâce à ce complexe le constructeur français veut permettre à tout un chacun d'essayer ses modèles électriques et notamment Twizy. Nous y sommes donc allés pour faire quelques tours de piste avec le quadricycle dont la marque au losange est si fière.

Passer du thermique à l’électrique est une étape à laquelle la majorité des Français n’est pas encore prête d’après un récent sondage de l’observatoire Cetelem. Alors, Renault en sa qualité de « précurseur de la révolution électrique » a décidé de permettre au grand public de découvrir les avantages des véhicules ZE, c’est à dire Zéro Emission.

Dans son centre de Boulogne-Billancourt, la marque au losange accueille ainsi chaque jours – depuis le début du mois – des potentiels clients pour des présentations et des essais de ses quatre modèles électriques (Zoe, Fluence, Kangoo ZE et surtout Twizy). L’objectif de ces sessions d’environ 1h30 est de montrer l’intérêt non seulement pratique mais surtout financier de la gamme ZE.

Le constructeur français évoque donc pêle-mêle, la multiplication des stations de rechargement dans les grandes villes, l’avantage de louer une batterie (son coût n’est pas compris dans le prix de vente du véhicule, forfait en fonction des kilomètres, garantie de fonctionnement et remplacement en cas de problème), les progrès réalisé avec le lithium-ion et le coût au quotidien (une recharge complète de la batterie du quadricycle coûte moins de un euro).

Bienvenue à bord de Twizy

S’en suit une courte présentation de Twizy – que nous avons déjà eu l’occasion de faire ici – avant de pouvoir enfin prendre le volant de l’engin. A l’intérieur, on retrouve le strict minimum. Un choix assumé par Renault, car il s’agit d’un véhicule urbain dont les portes sont en option. Impossible donc de laisser des objets trainer à l’intérieur de Twizy sauf dans la boite à gants et le coffre, qui eux se verrouillent.

Une fois que le tour du propriétaire est effectué, il est temps de s’installer sur le siège du conducteur. Rien à redire concernant le confort de Twizy. En revanche, en hiver, gants et écharpe ne seront pas de trop, puisque le quadricycle n’est pas équipé de chauffage. Heureusement, comme nous avons essayé le véhicule avec des conditions météorologiques déplorables (vent violent et pluie) nous avons pu nous rendre compte que la carrosserie protège bien des intempéries même en roulant.

Et soudain le silence

D’ailleurs, c’est le moment de tourner la clé de contact. Et là, même si on s’y attendait, aucun bruit. C’est toujours surprenant, car finalement, seul le tableau de bord nous permet de savoir que Twizy est en route. Equipé d’une boite électrique le quadricycle de Renault se manoeuvre ensuite aisément. Sur le côté droit, trois boutons permettent de choisir le mode; D pour passer une vitesse et accélérer avec la pédale ensuite, N pour se mettre au point mort et R pour reculer.

Une fois que le bouton D est enclenché, c’est parti. Les accélérations de Twizy sont assez fulgurantes. La voiture parvient rapidement à atteindre 30-40 km/h. Nous avons d’ailleurs pu la pousser jusqu’à 60-65 km/h, de quoi avoir quelques bonnes sensations de vitesse, même si nous avons regretté que le circuit ne nous permette pas d’atteindre 80 km/h (vitesse maximum du véhicule).

Pour ce qui est de la tenue de route, Twizy impressionne également étant donné que la batterie de 100 kg, placée sous le véhicule au centre, fait office de lest. Malgré de fortes rafales de vent et des virages serrés,  le quadricylce est stable, les courbes se négocient aisément et on se sent en sécurité à l’intérieur. De même, les amortisseurs remplissent très bien leur fonction en absorbant correctement les chocs sans pour autant les annihiler. Enfin, on appréciera, la possibilité d’adopter une éco-conduite pour accroître l’autonomie du véhicule (comprise entre 50 et 110 km selon les usages). Ainsi au lieu d’utiliser la pédale de frein, le conducteur peut aussi se servir du frein moteur pour récupérer de l’énergie. Par ailleurs, à l’arrêt (à un feu ou dans un embouteillage), Twizy ne consomme rien.

Electrique oui, mais …

Si dans l’ensemble le quadricycle semble être le véhicule idéal pour un usage dans une grande agglomération, il souffre néanmoins de quelques défauts. D’abord l’autonomie. Certes Twizy peut parcourir environ 100 km avec une charge, mais uniquement en adoptant une éco-conduite. Par ailleurs cela nécessite de recharger le véhicule en moyenne tous les deux ou trois jours pour un conducteur qui s’en servirait quotidiennement. Or s’il ne peut pas le brancher chez lui (il suffit d’une prise 220 volts) il doit se rendre en permanence à une station dédiée.

Enfin le format de Twizy (30 cm de moins que la Smart en longueur), bien que pratique pour circuler, ne permet pas d’avoir beaucoup d’espaces de rangement. De plus, le siège arrière ne conviendra que pour de courts trajets, car bien moins confortable que celui du conducteur.

Toujours est-il que Twizy est un véhicule parfaitement adapté à la ville. Il facilite non seulement les déplacements, mais également le stationnement. Parfait compromis entre la voiture et le scooter, le quadricycle sera disponible début mars à partir de 6990 euros pour le modèle bridé à 45 km/h et 7690 euros pour celui limité à 80 km/h. Mais d’ores et déjà les réservations sont ouvertes sur le site de Renault ZE.

[Crédits photos: BL]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Très bonne initiative de Renault mais je comprend pas pourquoi avoir mis des roues si petites ? Et je m’imagine mal garer ça, sans portières, quelque part ! J’imagine déjà les enfants s’asseoir dedans pour « jouer a conduire » et puis je sais que c’est pas tout a fait une voiture mais niveau design…peut mieux faire !

    Dans 20 ans on aura tous des voitures comme ça ! ^^

  2. Bravo Renault, ce choix est clairement politique mais au moins ceux qui ralent qu’il n’y a pas d’alternatives aux carburant devront trouver d’autres arguments pour ne pas se séparer de leur citadine.
    oui c’est cher, mais l’effet de masse fera baisser les prix, encore faut il que ça marche et il y a beaucoup de monde qui a interet à ce que ça ne marche pas.

    tiens tiens j’entend des pistolets à bouchon pas loin

    Sinon dommage que l’avant ressemble autant au Carver qui n’etait pas une reussite

    J’attend de voir les deux autres produits ZE promis

    1. Les prix donnés sont sans la batterie, il ne faut pas l’oublier
      La batterie sera en location d’ailleurs j’aimerai savoir à combien
      Certaines infos parlent de 100€ par mois de locations de batterie
      Perso, je fais un plein de 80€ tous les 2 mois, ca fait du 800-850 kms et j’ai une Laguna Coupé 2l
      il est où l’interet pour moi ? Moins de place pour les courses, par d’autoradio, les portes sont incluses de bases, la clim mais surtout je peux transporté 3 personnes en plus du conducteur
      L’electrique, je veux bien mais il faut que les prix soient d’abord abordables, que l’autonomie soit conséquente et que tout cela ne se fasse pas en location

  3. Je pourrais jamais conduire une voiture si moche!! La Renault Fluence est 100 fois mieux mais malheureusement plus chère. Donc pour l’instant je préfère rester avec ma citadine qui pollue

  4. on dirait un carrosse de bébé , non mais sa tourne au ridicule cette « auto » électrique , pour du bon matos aller voir se que compétition fait de mieux sur ce domaine Chevrolet VOLT !

  5. Ce n’est pas une voiture mais un quadricycle, il y a une grosse différence.
    @ malpat: pourquoi remplacer votre laguna par ce genre d’enfin ???
    c’est fait pour partir au boulot, ou se déplacer avec de petits parcours. il ne remplace pas le véhicule principal, c’est comme une moto on va dire ou un scooter.
    Le prix de loc des batteries n’est pas de 100 euros mais de: Un abonnement mensuel à partir de 45 € TTC par mois pour 7 500 km par an.
    info trouvé sur le site ZE tout simplement

    @pour VicentiuB:
    avez vous vu le prix d’une chevrolet volt: 37 000 euros.
    Renault propose des ZE deux fois moins chères.
    Comparons ce qui est comparable, twizy est proposé à 7000 euros, fluence 20 000 euros et on parle pour Zoé de 15 000 euros.

  6. « Pour ce qui est de la tenue de route, Twizy impressionne également étant donné que la batterie de 300 kg, placée sous le véhicule au centre, fait office de lest. »
    La batterie pèse une centaine de kg, pas 300 😉

  7. C’est moche !!! Immonde !!! Et ne sert pas plus à grand chose qu’un vélo électrique…

    Enfin ça va s’il vise seulement les gosses de 3 à 5 ans… C’est vrai qu’ils peuvent concurrencer les autres petites voitures électrique en plastiques…

    Puis le prix… Et l’abonnement mensuel de la batterie est du grand foutage de geuele…

    ( je sais que certaines personne vont me contredire mais réfléchissez deux minutes énergie ça et un vélo électrique ^^)

  8. Quelle horreur. La voiture à pétrole était archaïque, et voici le quadricycle électrique archaïque. Aucun avenir.
    Il faut que les ingénieurs se concentrent sur ce que veut dire « se déplacer » aujourd’hui… Tout est à revoir, tout est polluant, électrique ou pas, l’impact carbone d’un quadricycle n’est pas nul à produire, les batteries sont chères à rentabiliser et impossibles à recycler, on va pomper du jus nucléaire là-dedans. Pas de portières ? Pourquoi ne pas faire un scooter ou un vélo, au moins, ça peut se faufiler… Ce machin est inutile.

  9. Bravo Renault. Malheurement c’est un quadricycle. J’attend qq chose plus chic que Fluence, et a vrais quatre roues pour aller au loins.

  10. Renault : Le seul constructeur qui sort actuellement des sentiers battus et qui ose véritablement innover.
    Malheureusement en France les idées préconçues ont la vie dure.

    La Twizy est un petit engin extraordinaire.
    Au sens étymologique du terme : Il n’a pas d’équivalent.

    Ce concept est génial : Il utilise peu d’espace et il est donc facile de se faufiler avec son faible rayon de braquage.
    La vitesse limitée lui fait donc utiliser un rapport de démultiplication court, d’où une accélération qui doit être franche.
    Sa conduite doit s’apparenter à la conduite d’un kart.
    On va pouvoir enfin s’amuser sans avoir peur des radars.

    Évidemment il va falloir changer ses habitudes : avec un véhicule électrique, plus vous charger souvent, mieux se portent les batteries (avec les batteries Li) . L’avantage étant aussi que la charge max est moins longue à atteindre et que l’autonomie a le plus de chance d’être maximale à l’utilisation.
    La Twizy sera mon troisième véhicule électrique après deux scooters : un Scootelec de Peugeot qui roule encore parfaitement bien malgrès ses 13 ans et un Vectrix que j’ai vendu faute de sav local.
    J’attends la Twizy avec impatience….

  11. Découvrez notre nouveau site internet !

    Une large gamme de choix et d’options vous sont proposés pour personnaliser votre Twizy.

    On customise votre Twizy et c’est parti !

    Vous aimez la Renault Twizy ? Nous aussi.

    Rejoignez-nous et faites partie de la communauté Twizy custom pour rester branché.

    Mettez du fun et du modernisme dans votre vie en personnalisant votre Twizy.

    Renault l’a crée, Twizy custom va la sublimer.
    A l’écoute des besoins et des contraintes de nos clients, nous disposons d’un service technique et commercial, ainsi qu’un graphiste pour vous aider à trouver le produit qui vous correspond le mieux.
    Une idée n’aura de valeur que si elle est mise en application.

    Nous avons une solution concrète à toutes les exigences (respect des impératifs, délais, budgets…)

    Examinez brièvement l’étendue de nos compétences, nous vous apporterons des solutions pour rentabiliser votre communication.

    Twizy Custom
    http://www.twizycustom.fr
    http://www.facebook.com/twizycustom

  12. … heu … là c’est surement à un stade conceptuel auquel je dois être surement hermétique mais …
    Passons sur le design (ça c’est une affaire de gout et chacun a le sien), passons l’intérieur ultra cheap (mais là on est dans une Renault, pas de surprise, même dans leurs voitures c’est pathétique) … mais pour 7690 € (SEPT MILLES SIX CENTS QUATRE VINGT DIX EUROS !!), il n’y a même pas le chauffage, y’a pas de musique ni même de SERRURE !?!?! !!! et en plus de l’électricité ça coûte 45€ de batterie par mois !
    Et je ne parle même pas du bridage … un simple paramètre dans la configuration du véhicule facturé 700€ …. SEPT CENT EUROS POUR METTRE BRIDAGE=OFF DANS LA CONF !!!!!!

    Donc si je comprend bien, l’écologie doit être chère ? c’est ça le concept ? car dans ce cas ce n’est pas novateur du tout, c’est même plutôt dans l’air du temps.
    Moi je m’étais dit (peut-être bêtement) que pour faire avancer ce sujet on aurait pu inciter les gens à acheter, déjà 3000€ pour ça ce serait bien suffisant en poussant éventuellement à 4000€ pour une version « luxe » (même si ce concept est étrange à Renault).

    Et en vendant à ce prix il faut faire des usines au Maroc ….. Renault … carton rouge, tu sors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité