Flash de fin pour Kodak ?

kodak-logo-360x322

Le groupe Kodak - pionnier de la photographie - se porte au plus mal. La firme n’accuse pas d’une simple baisse de croissance, c’est bel et bien la faillite qui la guette et de façon imminente.

La société Kodak se s’est jamais réellement relevée depuis la révolution du numérique, ses efforts n’ont pas été payants et aujourd’hui le mois de février pourrait être la date de sa perte. Outre le fait d’avoir raté le coche du numérique, la bourse n’a pas été clémente dernièrement.

Le WallStreet Journal affirme que la bourse de New-York aurait d’ailleurs lancé un ultimatum à Kodak. Si le cours de son action ne remonte pas,  la firme s’exposerait à une exclusion ferme et définitive. Pour sauver les meubles, le but de l’ex-pionnier est de se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites.

Si malgré cette mesure elle n’évitera aucunement la banqueroute, elle sera hors de portée des créanciers et pourra essayer de sauver un maximum de pots cassés. Pour cela, Kodak compte sur le rachat de son auguste panel de brevets. En effet la firme possède 11 000 brevets à son actif avec notamment ceux qui ont poussé Kodak à attaquer les plus grands comme Rim ou Apple.

Kodak souhaite ainsi obtenir une levée de fonds d’un milliard de dollars pour se renflouer. Cet apport s’avère capital puisque la stratégie actuelle de la firme visant à supprimer les filiales pour se recentrer sur ses activités de base ne porte pas réellement ses fruits. A la fin du troisième trimestre 2011, la firme affichait des pertes aux alentours de 222 millions de dollars.

Seulement le problème s’aggrave d’heure en heure, à peine l’annonce était parue aux Etats-Unis que  le titre Eastman Kodaka plongeait de 28,19 % à 0,47 dollar. Kodak s’est évidemment refusée à tout commentaire.

[WSJ]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Le WallStreet Journal affirme que la bourse de New-York aurait d’ailleurs lancé un ultimatum à Kodak. Si le cours de son action ne remonte pas, la firme s’exposerait à une exclusion ferme et définitive.  »

    Vite , il faut « encore » demander a miss Lady Gaga de vous « développer » un autre produit « innovateur que personne ne sait utiliser » genre Les Lunettes a deux écrans LCD pour prendre des photo sur la rue VERSION 2 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité