Blackout anti SOPA : Facebook, Twitter et Google menacent de fermer

stop-sopa

Facebook, Twitter et Google menacent de fermer, en effet la nouvelle a de quoi choquer. Seulement, ce n’est pas sans raison, les géants du web protestent contre le projet de loi américaine antipiratage SOPA.

SOPA  (Stop Online Piracy Act) créerait un réel bouleversement. Tout site internet ou réseau facilitant la violation du droit d’auteur sera considéré comme illégal. Une série de mesures en découle inévitablement, comme l’interruption du référencement par les moteurs de recherche, la suspension des revenus générés par les régies publicitaires, le blocage des transactions par les intermédiaires financiers et simplement la suppression de l’accès au site depuis les fournisseurs d’accès.

Les leaders considèrent cette loi comme abusive et sont prêts à en découdre, pour cela ils menacent de fermer temporairement leurs portes. Les internautes commencent sérieusement à frémir, nombre d’entre eux n’imaginent pas se passer de leur site de prédilection durant de longues journées. Comme le précise à juste titre « the Inquirer »,  On imagine mal ce qu’on ferait de sa connexion Internet si ces services étaient interrompus.

Les leaders du monde de l’Internet ne trouvent pourtant que cette solution pour marquer leur hostilité face au projet de loi SOPA, actuellement discuté par le Congrès des Etats-Unis. Le porte-parole du groupe “NetCoalition” a déclaré que “ce genre de chose ne se fait habituellement pas, les entreprises ne souhaitant pas mettre leurs utilisateurs dans une telle situation”. Seulement à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle.

Ce projet de loi et les mesures qui l’accompagnent vont bouleverser le fonctionnement d’Internet et ses usages. Les Internautes doivent saisir l’ensemble des conséquences induites. Un blackout permettrait de mettre en lumière une loi considérée comme excessive par les leaders et surtout d’éclairer l’opinion publique.

D’ailleurs Facebook et consorts ne sont pas les seuls, s’ajoutent Yahoo, eBay, LinkedIn ou encore Amazon. Leur bravade est véritablement impactant, si ces sites ferment temporairement, la faute incombera aux politiques et entachera sérieusement leur image vis à vis de l’opinion publique mondiale.

[theinquirer]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. L’article dit « On imagine mal ce qu’on ferait *de sa connexion Internet* », et non « On imagine mal ce qu’on ferait sans sa connexion internet »

  1. Je suis pas encore pret à passer de google, mais si le seul prix pour que facebook ferme est le passage de la loi SOPA, je suis pour.

    GO SOPA, GO!

    1. Le souci c’est que l’impacte est 100* plus grand pour la communauté internet, voté pour vise à tuer un grand nombre de liberté et je pense que ses libertés sont tellement encrés qu’il sera difficile voire impossible pour SOPA de réaliser ses projets.

      Si vous ne voulez pas de facebook ne l’utilisez pas ^^ je suis persuadez que vous aviez un compte dessus c’est une question de mode et d’évolution, avant c’était les blogs les temps changent.

  2. Ce serait la meilleure manière de démontrer que ces services pratiques n’ont rien d’indispensable. Néanmoins, je doute que les américains jètent aux orties leurs meilleurs modèles économiques. Face à eux, les droits d’auteur ne font pas le poids.

  3. « Bonjour, je m’appelle google, je gagne des tonnes de fric gagne aux sites de téléchargement illégal, car je les référence super bien, mais moi aider le piratage ? noooon, alors laissez moi gagner de l’argent, mes revenus ne se font pas sur le dos des auteurs/compositeurs grâce à mes pubs partout ! »
    En gros, c’est comme si les dealers dans la rue était sponsorisés par Adidas et qu’Adidas disait « mais non on encourage pas du tout ! on est contre les drogues ! »
    Désolé pour la comparaison, mais c’est un peu ça ^^

    1. Oui un peu….voire pas du tout….

      Tu te fais livrer des objets interdits chez toi, ce n’est pas au facteur d’aller en taule, et pourtant on pourrait lui reprocher de ne pas avoir vérifié la provenance du colis avec de pareilles lois….

      Les grandes « démocraties » ont bien compris le danger d’Internet pour organiser une révolution, et elles veulent à tout prix le contrôler, sous des prétextes fallacieux de piratage

      1. ftorama: +1

        La manière dont je vois les choses, c’est que les « grands de ce monde » (qui qu’ils soient) ont bien mal considéré internet a ses débuts. S’ils avaient pu prévoir l’usage que les révolutionnaires (au sens large) en font aujourd’hui, le monde serait bien différent.
        Internet est quasi sans lois, pourquoi ? ils ne l’ont pas vu venir. alors maintenant ils flippent grave et tentent de passer en force.
        Et même s’ils passent… Aucune technologie humaine ne pourra jamais contrer à tout jamais une technologie humaine. on finira par passer au travers

  4. Désolé de faire le démago, mais quand les gens meurent de faim personne ne bouge, mais quand on ferme Facebook et Twitter c’est la fin du monde.

    1. Ouh t’es un rebelle de la societé toi, t’as pas peur de dire les choses …
       » La mort c’est mal….non à la maladie…les scouts en Scoutie … »

      1. Ouais et les dauphins c’est gentil. J’ai pas peur de mes opinions !

        Sérieusement, au lieu d’essayer de faire de l’esprit, y’a vraiment rien qui te choque dans cette histoire ?

      2. Au moins il dit ce qu’il pense. Perso, je donne de mon temps libre dans plusieurs assoc’ et ça me choque que personne ne prenne conscience des réels problèmes mondiaux et des pouvoirs de ces firmes. Plus d’internet et le monde croule…

    2. Bonjour

      Et alors ?
      La famine est un excellent régulateur démographique !!!
      Les pays où sévit la faim sont les pays où les femmes font le plus d’enfants. Donc l’un dans l’autre cela ne change rien. Et même avec les famines la population s’accroit dangereusement :-(
      Et si tu décides de nourrir ces gens faudra aussi les soigner, les habiller, les loger, leur fournir de l’énergie, les éduquer,… Qui est prêt à payer pour cela ???

      Si certains ont faim ils doivent s’en prendre à eux-mêmes ou à leur gouvernement mais pas à l’Occident !!!
      Plusieurs pays ont fait leur révolution. Libre à eux de la faire chez eux.

      Quand à Google, Twitter et Facebook ils peuvent fermer. Ma vie ne changera en rien :-)

      A+

      Olivier

      1. J’ai du mal à distinguer si vous êtes ironique ou non… dans le doute je ne commenterai pas plus vos propos.

        Mais comme vous avez l’air plus enclin à discuter et moins agressif que le camarade oslc, je tiens à dire que mon exemple archi-naïf de la faim dans le monde servait à illustrer la disproportion de la réaction à une possible fermeture de sites comme Google, Facebook, etc… face à des problèmes nettement plus importants. Je ne jette pas la pierre à Gizmodo, c’est son rôle de relayer ce genre de nouvelle, je dénonce simplement le fait que ce non évènement prend déjà des proportions trop importantes.

  5. Google c’est Youtube, Gmail, Blogger, Google Docs, Google Calendar et nombres d’autres services!

    S’ils ferment Gmail pendant une journée, c’est évidant que ça va gueuler et très fort!

    Twitter, c’est plus marginal mais leurs utilisateurs sont très vorace. Le service est down quelques minutes et c’est la panique. Imaginez une journée!

    Si Facebook ferme pendant une journée, là, là ça va être une catastrophe. Ne pas oublier que c’est 500 millions d’utilisateurs!

    Alors oui, si ces 3 sites ferment (tous dans la même journée ça ferait un méga coup de massue), les gens vont gueuler. Ne pas oublier non-plus que ces 3 entreprises sont très importante au niveau économique!

  6. Si Facebook pouvait réellement fermer ça serait top.
    En fait, je me trompe je pense. Car je me demande toujours à quoi ça sert…

  7. Beeeeeen ! Moi si Google ferme … Je mets la clef sous la porte. Et j’ai l’impression que je ne serai pas le seul dans ce cas. Finalement je me demande ou on va avec ce monde de dingues. Google s’il te plaît laissé moi juste le temps de trouver comment on fait un abrit anti atomique après tu pourras fermer.
    Quand je vous disais que 2012 ils avaient annoncé la fin du monde …

  8. Les mecs se font des milliards avec nos données et fermerait?, même temporairement c’est pas possible, l’odeur de l’argent est plus forte que tout.
    Dépendre d’un géant du web te fait devenir malgré toi l’otage de tes données.

  9. Arrêter de vous liguer contre facebook, si vous vous voulez pas que facebook vous prenne vos informations personnelles : Soit vous vous inscrivez pas, soit vous vous mettez de fausses informations.

    Et ceux qui se moquent de la phrase « On imagine mal ce qu’on ferait de sa connexion Internet si ces services étaient interrompus » je pense vraiment qu’ils n’ont pas tout à fait compris le systeme économique qui régit notre monde. Si tu coupe Googlle, le géant Google c’est aussi YouTube qui ferme, Gmail, et tout les autres services qui lui sont liés. Ensuite pour facebook, vous imaginez pas non plus l’importance de la bulle spéculative qui se fait autour de facebook tout les milliards qui sont en jeu. Toutes les pubs qui investissent sur facebook qui brassent des millions chaque jour, je vous assure que l’argent brasser par les pubs de facebook, et de YouTube aussi vaut bien plus que l’argent brasser par les droits d’auteur.

    Mais je ne demande qu’a voir comment se porterai le monde sans ces sites la…

  10. Quand les politiciens corrompues protègent la mafia du divertissement (les majors), l’on voit ce que cela donne : un état fasciste digne de la Chine.
    Alors stop le blabla et les discutions à n’en plus finir. Vous savez ce que vous avez à faire.
    Le dialogue est rompue et ne profite qu’à l’oppression, tout ce que vous pourrez dire ne changera rien.
    Ils n’ont peur que d’une seule chose, de ceux qui les ont mis aux pouvoir, le peuple.

    Agissez !

  11. N’oubliez pas que si Google ferme, c’est aussi tout e qui appartient à Google:

    – YouTube
    – Gmail
    – Google Map/earth
    – Google Traduction

    Si la lois était acceptait et que facebook, Twitter et Google fermaient, ils seraient obligés d’enlever la lois face à la polémique !!!

  12. À tous ceux qui disent « N’oubliez pas que si Google ferme, c’est aussi Youtube, Gmail, etc. qui ferment » : rien ne dit que Google fermerait tous ses services et noms de domaines ! Ils pourraient très bien désactiver seulement la recherche web, par exemple.
    Autre chose : a priori on parle de fermeture pour *un jour*, pas pour une durée indéterminée… Enfin, même pour un jour, j’ai du mal à y croire (même si j’aimerais bien voir ça).

  13. Bonjour, j’ai créé un blog sur la plateforme skyrock pour protester contre SOPA (n’ayant ni les moyens, ni les compétences pour faire un site ou un blog plus « pro »).
    J’ai aussi créé une petite image un peu significative (http://anti-sopa.skyrock.com/) pour protester contre SOPA. Je la fais tourner autour de moi pour que les gens la partagent et que ça fasse boule de neige. C’est pourquoi je vous laisse un commentaire, même si mon « blog » n’est pas aussi remplis que votre article (très bien rédigé au passage).
    Bye, Huel

  14. Ce qui est décevant en lisant la plupart des commentaires est que la plupart sont centrés sur le fait qu’ils aiment ou non les sites qui menacent de faire des pressions sans se poser la moindre question sur l’impact général de la législation.

    L’Internet est un outil de communication très ouvert dans la plupart des pays du monde et ce genre de loi deviendrait à coup sûr une censure absolue et détruirait toute viabilité de ces sites qui nous sont aujourd’hui très utiles.

    Ayant utilisé Internet bien avant que la toile soit populaire, je me priverais plutôt aisément de ces réseaux sociaux, mais je ne supporterais pas qu’un arbitre décide de ce qui est acceptable ou non sur mes sites!!!

  15. Pourquoi tant de gens ont la haine contre Facebook?

    Si vous n’aimez pas les réseaux sociaux et si vous n’y êtes pas inscrit, en quoi ce site vous dérange?
    Chacun fais ce qu’il veut avec ce que ça implique, si j’ai envie de partager mes informations ça ne regarde que moi!

    La liberté c’est de pouvoir dire « oui » je veux partager sur Facebook avec mes amis, ou « non » je ne veux pas…

  16. Comme dit dans les post précédents, je trouve vraiment ridicule la réaction de certains…
    On vous parle d’un projet de loi qui menace votre liberté et la seule réaction qu’on obtient c’est Lolz j’aime pas facebook vive sopa… Mais ca n’a absolument rien à voir, moi non plus je n’apprécie gère facebook et n’ai pas recours à ses services voila tout, mais ces projets de lois sont biens plus importants que ca, ils menacent directement la viabilité de certains sites, la liberté de création et de partage sur internet. Je trouve ca désolant que les gens ne se rendent pas compte de ce que ca implique, pire se mettre à soutenir un tel projet par ce qu’on aime pas facebook c’est …. ( je cherche un adjectif mais j’ai bien peur qu’aucun ne soit assé puissant pour exprimer mon incompréhension face à ces réactions…)
    Et si les lois passent, vous vous rendrez compte trop tard de ce qu’on vous à enlevé… Ouvrez les yeux c’est maintenant que ca se passe, et puis si vous ne vous sentez pa

  17. … pas concerné, c’est qu’internet n’a pas grand interet pour vous ( ce que je respecte parfaitement ) mais ne venez pas pleurer après…

  18. Encore une lois pour pouvoir nous epiez et mieu diriger ce monde , le controler et que l’on ferme nos bouches et apres on parlait des nazis ou d’autres dictateur on s’en approche fortement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité