La navette spatiale secrète pourchasse la station spatiale chinoise !

navette

Si vous vous fichez de l’espace, il y a peut-être beaucoup trop d’infos dans ce titre. Tout d’abord, oui, l’armée américaine a développé une navette spatiale autonome, sans humain à son bord. Ensuite, oui, la Chine est en train de construire sa propre Station spatiale. Maintenant que vous connaissez l’essentiel, vous pouvez aller page suivante…

Selon les informations publiées par Spaceflight Magazine, L’armée de l’air américaine serait peut-être en train d’espionner Tiangong-1, la première station spatiale chinoise, depuis l’orbite ! C’est possible. La Chine tient son calendrier spatial et les USA veulent savoir ce qu’ils fabriquent.

Selon le magazine, la mini-navette spatiale X-37B serait près de la station spatiale en suivrait son orbite. L’armée de l’air a envoyer la X-37B en mars 2011 à partir d’une fusée Atlas V, après que sa navette sœur ait atterri en Californie après une mission de 225 jours.

Cette mission est classée « secret défense ». Tout le monde ignore donc ce que fait la navette. Les experts pensent que l’armée de l’air américaine utilise la X-37B pour tester la technologie de surveillance. Maintenant, un groupe dédié au suivi des objets spatiaux a remarqué que l’X-37B suit une orbite qui est presque identique à Tiangong-1. Pour le  journaliste de Spaceflight, il n’y a aucun doute.

Mais selon Brian Weeden, tout ceci est peut-être une coïncidence. L’ancien analyste orbital de l’armée américaine a dit à la BBC que l’orbite de l’X-37B indique qu’elle pourrait surveiller le Moyen-Orient et l’Afghanistan.

Alors, la Guerre des étoiles va-t-elle se dérouler ? [Spaceflight Magazine via BBC]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Maintenant que les russes ne sont plus une menace mais des alliés, il faut bien se retourner contre le prochain qui pourrait squatter l’espace qui appartient, comme chacun sait, aux US.
    « touche pas à mon orbite » pourrait être leur slogan… 😉

  2. Une coincidence? mais oui , biensur. Sur les centaines de milliers de positions possibles en orbite géostationnaire ou pas. la navette spatiale américaine se trouverait que par hasard devant la station spatiale chinoise sachant que course à l’espace est relancée. Est-ce que les chinois visent mars où la lune. il ya de quoi inquiéter les americains pour qui la suprématie spatiale est très importante. Tout ce que j’espère c’est que cela relance les innovations technologiques comme dans les années 70. 😉

  3. « Ces chinois, tous des copieurs toute façon », « la copie c’est une culture chez eux », etc. etc. dixit certains lecteurs de gizmodo…

    1. L’orbite d’un satellite même ultra secret est toujours connue pour des raisons évidente de sécurité (risque de collision avec d’autres satellites). Par contre l’objet de leurs mission est secrète.

  4. blue iceberg j’adoooooore ta finesse d’esprit non vraiment, entre l’étoile de mer et le pitbull classieux !
    sinon orbite et position ne constitues pas l’objectif de la mission.
    POur le sens de cet article c’est évidement une question très sensible pour les américain pas parce qu’il veulent garder l’espace pour eux comme on l’évoque naïvement plus haut mais parce que les américain les européen et les russe aussi (on fait l’union là) n’ont absolument pas envie que les chinois perchent autre chose qu’une station spatiale si vous voyer ce que je veux dire… y’a comme un équilibre là haut que les chinois (je parle du gouvernement qui s’élisent entre eux hein pas du peuple) veulent briser pour des raisons pas vraiment pacifiques voilà je vous renvois au tir de missile sur un de leur propre satellite comme une démonstration de ce qu’ils sont capable de faire technologiquement d’une part mais surtout comme mise en garde leurs intentions d’autre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité