Big Brother réincarné dans des manches électroniques

time-recording-sleeves-fraunhofer

La technologie est de plus en plus intégrée à notre quotidien, notre environnement de travail compris. On ne sait pas si le matériel que nous allons vous présenter tient de la dérive ou d’une aide. Ce sont des manches électroniques capables de surveiller la productivité des travailleurs.

Evidemment du point de vue de l’entreprise qui est à l’origine de la conception, il n’y a rien de mal dans cette nouveauté high-tech. Entrons un peu plus dans le détail, les manches en questions sont encore au stade de prototype, mais elles pourraient permettre aux patrons de surveiller et d’enregistrer littéralement tous les faits et gestes de leurs employés.

Le but est de mesurer individuellement l’efficacité de chaque ouvrier, pour cela chaque manche est dotée de trois boitiers de la taille d’une boîte d’allumettes. Des capteurs sont intégrés en leur sein et permettent de calculer chaque geste, angles, accélérations, positions effectués par le porteur.

Ces données sont directement transmises à un ordinateur qui les analyse et annonce l’efficacité ou non d’un employé. C’est là toute la question, techniquement ce produit peut être utilisé pour améliorer l’ergonomie au travail, limiter les postures douloureuses, ou proposer des pauses au moment le plus propice pour l’employé.

A contrario, chaque geste sera noté dans une base de données, ainsi que chaque déplacement. La moindre petite baisse de régime sera notifiée, si beaucoup critiquent déjà le fait de devoir pointer, ces manches sont de véritables Big Brother. L’idée est bonne pour bonifier certaines conditions de travail cependant on voit déjà une myriade de dérives poindre à l’horizon.

[Fraunhofer] via [wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oua, du flicage à haut vol. C’est pire que du Big Brother.

    En lisant « Des capteurs sont intégrés en leur sein …», j’ai lu « DANS leur sein »
    J’ai eu très peur.

    1. Argument fallacieux, de la même manière que ceux qui approuvent tout un tas de dérive au nom de la sacro sainte sécurité. (caméra à outrance dans les lieux publiques).

      Il faudrait t’installer une caméra sur la tête pour qu e ton employeur voit que tu fous rien au boulot.(tu t’es vendu tout seul)

    2. j’ai jamais pu saquer cet argument. Après si t’as envie de sortir à poil pour le bien de la sécurité de tout le monde et dire que tu n’as rien à cacher, c’est ta merde, en attendant y-a des gens qui meurent sur la base de ce principe. La vie privée est un des droits les plus fondamentaux, pas un luxe.

      BTW j’imagine bien le merdier que ça doit être si tu envoie un carton plein de ces saloperies chez Foxconn ou un truc du genre. Avec le renouvellement des postes tous les trois jours tu supprime totalement le chômage en Asie, et le problème démographiqe par la même occaz.

    1. J’ai envie d’en faire une application iPhone avec un high-score des plus gros branleurs, classés par journée, semaine, mois et all-time, peut-être que ça aidera à faire passer la pilule.

  2. il faut juste savoir pourquoi il font ça
    si c’est un but de surveiller l’employé, c’est pas terrible
    mais en général, en industrie on appel ça de la méthodologie
    et le but c’est d’analyser les gestes produit par l’ouvrier et
    de pouvoir améliorer la productivité mais également de réfléchir sur les gestes de l’ouvrier,
    pour lui simplifier le travail, éviter des gestes trop difficiles, des douleurs au dos. etc..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité