Gorilla Glass 2.0, petit mais costaud

Broken mobile phone

Nous apprenions il y a quelques jours qu’un nouveau Gorilla Glass ferait son apparition au CES. Le Gorilla Glass 2.0 est bel et bien là et pour ne rien gâcher, ses fabriquants ont mis au point une démonstration efficace puisque ce verre résiste à une pression d’environ 55 kgs.

Ce nouveau verre est tout aussi résistant, fort et solide que son prédécesseur, le Gorilla original. La différence, c’est qu’il est nettement – vraiment nettement – plus mince que son comparse. La version 2.0 est 20% plus fine et mesure donc 0.8 millimètre. Ce nouveau régime en fait l’écran le plus fin du marché.

Fin ne veut pas dire qu’il n’est pas résistant, la démonstration est simple : un appareil crée un point de pression sur le verre et indique quel est le poids maximum auquel il peut résister. Le Gorilla Glass 2.0 est petit mais costaud … il a allègrement supporté 55 kilos.

Chance, il sera bientôt sur nos Smartphones, dorénavant il y a de fortes possibilités pour que ce soit la coque qui casse avant l’écran. On reste tout de même un peu sur notre faim, ce n’est pas réellement le poids ou la pression que les détruits, en général c’est une chute sèche sur un angle qui leur est fatale.

Enfin, nous n’aurions pas rechigné sur un peu de flexibilité, ce sera manifestement pour plus tard.

[Gizmodo]

© Patrikeevna – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui, le problème, ce sont surtout les chocs durs qui sont dommageables pour le verre, pas un chargement statique. Et pire: les chocs sur les bords ou les angles (ce qui arrive souvent avec un téléphone). Et c’est pas en réduisant l’épaisseur qu’on va améliorer les choses.
    Le verre craindrait moins les chocs si les bords étaient bien protégés, c’est à dire pas comme sur l’iPhone 4/4S.

  2. 55 kilos c’est bien ! Mais sur quelle surface ? 1mm² ? Plus, moins ? Et pour se faire une idée du chiffre; de combien est la pression exercée sur le verre par exemple pour une chute d’un mètre et une masse de 100g ?

    « […] en fait l’écran le plus fin du marché. »

    Ce n’est pas un écran mais c’est plutôt une « vitre » ou une « paroi de verre » le protégeant.

    En tout cas je suis très satisfait de la première génération.

  3. Chute ou « Charge statique » ? Non il suffit de raisonner par Energie (ou Puissance enfin..)
    Dans leur test, le verra résiste à un pression surfacique constante (et sans vitesse de choc)
    Sans réfléchir je penserai à l’énergie potentielle du poids de la masse appliquée à l’écran (m * g * z)
    Pour un choc l’énergie est principalement cinétique ( 0,5 * m * v^2)

    Reste à comparer…
    Ensuite évidemment on parle ici de force appliquées sur le verre dans des conditions parfaites. En réalité le choc se propage d’un point à l’ensemble du verre par ondes mécaniques. Et là on ne parle pas de la meme chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité