Devenez beau grâce à « Fotoshop » par Adobé !

fotoshop

Vous avez la peau terne, des cernes sous les yeux et l’acné vous a laissé quelques souvenirs indélicats… Oubliez vos produits habituels et utilisez Fotoshop par Adobé. La vraie solution beauté.

Photoshop est un logiciel en soit tout à fait louable, l’usage qui en est fait n’est en revanche pas toujours respectable. Oui, nous pensons à cette bimbo au corps tellement parfait qu’il est physiquement impossible qu’elle tienne debout. Cela dit lorsqu’un talentueux individu nous pond une parodie drôle et bien fichue, nous sommes preneurs.

Jesse Rosten a été inspiré sur ce coup-ci. Sa muse a été double, une nuit d’insomnie jumelée à une émission sur l’efficacité des produits de beauté, vous savez le fameux « avant-après ». Bref partant de ce principe, le gaillard a réalisé une vidéo pour un nouveau produit miracle. Le concept n’est pas nouveau mais nous en sommes toujours friands lorsqu’il est bien amené.

Finalement portée par la bêtise de notre société cette vidéo dénonce, « ce produit n’est pas réel et les normes de beauté de la société non plus ». Rosten répond par l’humour, « pourquoi faire appel à une image corporelle saine et le respect de soi lorsque l’on peut utiliser Fotoshop » ?

Franchement, c’est brillant :

[vimeo]http://vimeo.com/34813864[/vimeo]

[Jesserosten]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. le probleme avec les femmes comme florence c’est que les jolies modeles les ramenent a leurs propre image de filles mal fichues. et voila qu’elles se refugent dans le sarcasme, vantent leur intellect ou leur personalite originale « style chaussette » ou voire encore un feminisme accablant.
    qu’est ce que ca peut vous foutre que d’autre femmes se font photoshoper ? peut etre cela vous ramene t-il a votre hantise de faire de l’exercice, auquel cas je vous suggere de vous abonner a un salon de gym, peut etre ainsi vous apprendrez a aimer les autres en vous appreciant vous meme.

    1. Alex, pourriez-vous nous envoyer une photo de vous ? Je suis sûr que vous êtes un beau garçon bien fichu
      (ah non, suis-je bête, si vous étiez un beau garçon bien fichu vous n’auriez pas tant de bile à déverser sur un article d’humour)

    2. Le problème avec les mecs comme Alex c’est qu’ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.
      J’ai un physique plutôt agréable (grande et mince) et j’ai du succès. N’empêche, je trouve les retouches magasines carrément abusé. Surtout quand on sait que souvent ce sont des photos de filles très jolies.
      Cette vidéo traite d’un sujet maintes fois repris, mais est plutôt marrante.

  2. plutôt que de cracher sur alex prenez du recul et vous verrez que 80% de ces propos reflète bien le monde des femmes d’aujourd’hui.
    De plus c’est une hypothèse comme une autre du pourquoi de l’article.

  3. La vérité c’est que si les photographes savaient encore faire leur métier correctement, il y aurait beaucoup moins de retouche.
    Si les clients redonnaient leur role d’experts et de conseillers aux da et aux photographe, on verrait beaucoup moins d’aberrations dans les magazines.

    90% de mon travail consiste à réparer des loupés de prise de vue et répondre à des demandes idiotes des clients motivées tant par le mauvais gout que par le dieu marketing.

    Les 10% restant sont mon oxygène : tirer la substantifique moelle d’une bonne photo.

  4. +1 pour Alex.

    Les photos de magasines et pour les pubs sont des productions artistiques, ça n’a pas d’autre but que de plaire aux consommateurs, et les photos retouchées sont celles qui plaisent le plus. Quoi que le politiquement correct, les associations pour la lutte contre l’anorexie, les chiennes de garde et autre groupes puissent revendiquer.

    Les tests groups et les ventes des mags sont, d’ailleurs, là pour le prouver.
    Pour rappel, les photos retouchées sont la norme, et depuis longtemps, la plupart du temps vous ne vous en rendez pas compte, sauf quand il y a des gros ratés.

    Donc, il y a forcément un paquet de photos que vous avez aimé et qui été retouchées.

    Les photos sont des œuvres artistiques, elles n’ont pas pour but d’être des supports pour l’éducation sur l’équilibre alimentaire.
    Les critiquer pour l’image du corps de la femme qu’elles montrent, c’est comme dire la « Vénus de Willendorf » (http://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9nus_de_Willendorf) est dangereuse parce qu’elle prône l’obésité.
    Cela n’est pas pertinent.

    Le rapport au corps et la maîtrise de son alimentations s’apprennent par l’éducation, pas par les magasines.

    Enfin, tout le monde préfère une photo d’une femme svelte et à la peau lisse, plutôt que celle d’une femme en surpoids et avec des bouton et des cernes. On juge tous l’autre sur son aspect physique, c’est même l’un des critères de sélection les plus importants dans les relations humaines.
    Il faut juste l’assumer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité