Surprise ! Les militaires ont au moins un nEUROn

IS_20120119070

Ouh, le méchant titre !  Ce n’est pas bien de se moquer de ceux qui portent une arme. En plus, c’est dangereux. N’empêche que ce titre est aussi informatif. Car vendredi dernier, le PDG de Dassault Aviation a présenté le nEUROn, le premier avion de combat furtif et sans pilote européen.

Après 5 ans de préparatifs et de tests divers, Dassault Aviation va pouvoir enfin faire décoller la bête à la mi-2012. Mais pas de panique, le nEUROn ne sillonera pas les espaces aériens étrangers avant quelques années. Il devrait y avoir d’abord de nouveaux tests en France, en Suède et en Italie jusqu’en 2014.

Avant de rentrer officiellement en service, il faut vérifier sa furtivité, sa qualité de vol et ses performances, la justesse de ses tirs air-sol (oui, l’engin transporte des bombes dans ses soutes), et aussi son comportement dans l’espace aérien (peut-on le laisser seul avec des avions de ligne ?)

Les 6 pays qui ont participé au programme (France, Suède, Italie, Espagne, Grèce et Suisse) ont donc pu admirer le nEUROn qui viendra renforcer leur arsenal militaire. Pour l’instant, le nEUROn n’a pas décollé du sol, mais on ne manquera pas de vous informer s’il a pu s’envoyer en l’air.

Et pour terminer… Oui… il ressemble vraiment à un Cylon.  [Dassault Aviation]

Photo via Alenia Aermacchii

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si jamais, le rouge qui fait qu’il « ressemble vraiment à un Cylon » c’est une bâche, de couleur rouge, qui protège l’entrée d’air pour le réacteur….

  2. Cool des drônes de combat… Je suppose que c’est une version télécommandée ou programmables? Au moins pour les armes?

    Je doute que les IA soient suffisamment rôdés et perfectionnées pour les laisser tranquillement décider qui est un ennemi et qui est un ami…

  3. Le nEUROn est un démonstrateur, il n’est pas destiné à être vendu aux militaires. C’est l’équivalent d’un concept car : vous n’en verrez jamais sur les routes (ou aéroports dans notre cas).

  4. Il n’y a que moi à qui cela choque ? La Grèce, pays ruiné, l’Italie ou l’Espagne dans une situation peu enviable, tous s’intéressent à l’achat de drones de combat ? Les voies de l’économie sont décidemment bien impénétrables…

    1. C’est justement parcequ’on est ruiné qu’on risque de se retrouver en conflit avec un pays qui en profiterait pour envahir , vu qu’on est affaiblit .

    2. Je me faisais la même réflexion ‘tiens France, Italie, Espagne, et surtout Grèce ne sont pas des pays à haute stabilité économique en ce moment d’après les agences de notations’. Ce qui me fait rire aussi c’est la Suisse, qui pour une fois prend part à un projet ‘Européen’

    3. Si vous lisez l’article vous verrez que ça fait 5 ans que le programme nEUROn est en cours, sachant que la décision des Etats de développer un drones de combat a été prise en 2003 ou 2004, soit bien avant la crise… Et vu les sommes investis, on n’annule pas un projet de cette ampleur après autant d’années de dev…

      1. Airtux fait évidemment référence au drone américain top technologie qui a été chopé en Iran vers Noël. Ait suivre l’actualité les gars..

        Et dieu sait que je peux pas blairer airtux mais avoir un regard différent sur le rapport Iran/Occident que le majoritaire veut pas dire nécessairement qu’on est islamiste c’est un raccourci douteux.

  5. les gars on crèvera de faim que les militaires auraient encore un budget pour s’acheter de l’armement…c’est stratégique!…..la stratégie de l’échec…..

    1. Encore un qui parle sans connaitre, il faut pas croire que tous les sous arrive chez les militaires, bien au contraire, va voir les épouses de militaire de l’armée de l’air qui n’ont pas reçu leur solde fin novembre !!! Après tu pourra en reparler…..

    2. Sachant que tous les pays continuerons à s’armer mieux vaut produire en France et par là même contribuer à la création de richesse, à la création d’emplois plutôt qu’aller acheter ailleurs…

  6. Bonsoir a tous. Ayant fait un stage a dassault aviation, je tiens a preciser quelque chose sur lequel le redacteur de l’article c’est trompe. Le neuron n’est qu’un prototype et ne sera pas produit en plusieurs exemplaires et livres aux differentes nations. Il n’a pour but que d’information et de donner une idee sur les capacites furtives que nous possedons aujourd’hui.

    1. Tu veux parler de toutes nos centrales nucléaires qui font que si on se fait envahir ont les mets à faire fusionner leur coeur je suppose .
      Le temps qu’on riposte à un bombardement à grande échelle on sera mort avec celles ci et les radiations que leurs ruines rejetteront .

  7. C’est connu que la France et l’Allemagne ont vendu énormément d’arme à la Grèce (qui a peur de la Turquie) ce qui a creusé leur dettes…dû grand n’importe quoi!

  8. Si c’est « sans pilote européen » c’est peut-être un pilote Africain ? Ou peut-être Américain…

    -> Ok je sors… ->

    PS : pour ceux qui n’ont pas encore vu le filme FURTIF, pour avoir un aperçu du futur avec cet avion ^^

  9. Effectivement comme dit plus haut le neuron n’est qu’un démonstrateur qui va servir à valider certains concepts, mais qui ne rentrera jamais en service. Et la suisse participe au projet uniquement sur la base d’un partenariat recherche et développement. Ça m’étonnerait que nos militaires (suisse) se paient un jour un drone d’attaque furtif.

  10. .. »Mais pas de panique, le nEUROn ne sillonera pas les espaces aériens étrangers avant quelques années »…
    T’inquiètes, on ne craint rien, avant que ce nouveau joyau made in Dassault trouve un acheteur autre que le contribuable français!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité