Voilà pourquoi l’iPhone n’est pas assemblé aux Etats Unis

iphone-giz

A ceux qui se demandent encore pourquoi l'iPhone est assemblé en Chine et non pas aux Etats Unis, sachez que la réponse tient grosso-modo en un mot : rentabilité. Pourtant, ce n'est pas là le seul argument avancé par Apple dans le choix de sa délocalisation.

Face aux interrogations suscitées par le système de production de l'iPhone d'Apple, le New York Times a récemment mené sa petite enquête, et a tiré des conclusions il faut bien l'avouer assez déstabilisantes. Mais remettons d'abord les choses dans leur contexte, afin de comprendre où et comment cette interrogation est née : lors d'un diner organisé à la Silicon Valley, où participèrent Barack Obama et Steve Jobs, le premier n'avait pas hésité une seule seconde à demander au second pourquoi diable se refusait-il à assembler ses iPhones aux Etats Unis.

Répondre à une telle question n’est pas si aisé qu’on pourrait le croire, et si Apple a fait le choux depuis le début des années 2000 d’externaliser la production de la plupart de ses produits, c’est aussi bien pour une question de prix que pour une question de flexibilité. D’après le NY Times, qui a échangé avec des cadres d’Apple sur la question, il semblerait que la société Américaine ait actuellement besoin d’environ 8700 ingénieurs pour chaperonner les 200 000 ouvriers placés sur les chaînes d’assemblage dédiées à l’iPhone. Selon Apple, aux Etats Unis, il lui faudrait pas moins de 9 mois pour trouver autant d’ingénieurs qualifiés pour assurer une telle besogne. En Chine, il ne lui aura fallu que 15 jours. Est-ce utile de souligner que le salaire de ces derniers est de plus bien moindre ?

C’est donc ce mélange de flexibilité, de réactivité et d’abondance de main d’oeuvre qui aura poussé Apple à prendre une décision qui pourrait paraître injuste à bien des égards. Mais d’après cette dernière « les Etats Unis ont arrêté de former des gens avec le savoir-faire dont [ils ont] besoin. Pour ne rien arranger aux affaires de l’Amérique, la Chine est bien plus réactive sur la question des approvisionnements, et permet là encore des économies d’échelles importantes. Pour en savoir plus sur ce sujet brûlant et à la fois passionnant, sachez que l’article du NY Times traitant de cette question est à consulter en suivant ce lien. De quoi vous permettre de balayer en moins de deux des idées toutes faites.

[crédit image : wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « et si Apple a fait le choux depuis le début »

    A moins qu’Apple ait vraiment fait le choux, Apple a fait le « choix »

    :)

    Vous pouvez supprimer ce message une fois la correction (Si correction il y a) effectuée.

  2. Outre l argument du coût et flexibilité celui du manque d’ ingénieurs est hallucinant mais crédible. Il manque 40000 ingénieurs en France que les écoles n arrivent pas à fournir. Une société de services avec des gens formes pour marketing et management arrive à sa limite. Les filières scientifiques et techniques pures ne sont pas valorisées (2600 euros pour un ingénieur) et la matière première de la matière grise disparait. Ce sera comme pour les toubibs :des ingénieurs il n y en aura plus on ne pourra même plus les importer de l étranger comme pour les toubibs car notre pays ne sera plus attractif. Est ce que mon pays est un grand feignant connecté? Les US s en sortent mais nous?

    1. Notre pays est juste gouverné par des financiers à gourmette qui parlent de valeur travail sans jamais aider les secteurs qui le méritent.

      Concernant apple, du temps où c’était fabriqué en Irlande, y’avait sûrement moins de retour SAV. Mais il faut reconnaître que les macs étaient alors encore plus chers.
      La vraie question est : apple, étant donné ses marges confortables, pourrait-elle faire fabriquer la majorité de ses produits aux USA ou dans un pays occidental sans trop augmenter ses prix ? Je suis sûr que oui.

    2. J’ai fait une école d’informatique Bac+5 à 5000€ l’année (je ne la cite pas = do not feed the troll), c’est toujours plus que tes 2600€ mais moins que 8000.
      Si tu peux bénéficier d’une bourse d’état et rembourser un prêt étudiant avec un bon salaire après, c’est carrément faisable.

      Et pour ce qui est des prix et des niveaux à l’étranger, dire que c’est mieux et moins cher, franchement, je penses qu’il y a de tout et qu’il faut éviter de lancer une généralité comme celle-là.

    3. Ah nan je me suis mal exprimé désolé.
      En fait 2600€ je n’ai pas du tout compris à quoi ça correspond dans son commentaire c’est pour ça que je demandais.
      Et je suis tout à fait d’accord il y a de tout partout mais ce que je voulais dire c’est que moi à l’étranger je fais une école à 1000€ l’année qui est bien plus reconnue que des écoles françaises auxquelles je pouvais prétendre en France après bien sur il y sans doute de meilleures écoles publiques en France.
      Par contre quelque chose que je trouve un petit peu nul en France c’est qu’il est difficile d’y rentrer dans ces écoles mais facile d’y rester..
      C’est d’ailleurs pour ça que je suis parti à l’étranger l’admission est beaucoup plus facile mais la sélection se fait durant les études ce que je trouve plus logique.
      Enfin bref, tout ingénieur sera mieux que les gens du marketing 😀 (trolll)

    4. Des bonnes écoles d’ingénieurs financièrement accessibles, il y en a des douzaines en France. Il faut certes parfois faire des sacrifices, ceux ci ne sont rien comparés aux bénéfices énormes à la sortie d’une telle formation.
      Et d’autre voix d’apprentissages existent également. Les universités proposent depuis des années des formations professionalisantes en tout genre pour accéder à des diplômes supérieurs.
      Il suffit bien souvent de se sortir les doigts du derch pour s’en sortir. Mais aujourd’hui le modèle d’assistanat et de combines en tous genres qui règne à tous les niveaux de la société ne permet pas de valoriser ce genre de démarches… dommage. M’enfin moi ça me va, en 4ème d’école d’ingé, les recruteurs se battent déjà pour nous embaucher !

    5. 8000€/an pour une école d’ingé faut pas abuser. La mienne ne m’a rien coûté (apprentissage). Certaines écoles sont rattachées à des fac donc le prix et le même que l’inscription à la fac.
      2600€/mois je dirai que c’est le salaire à la sortie de l’école. Après ça doit beaucoup dépendre de la spécialité.

  3. En même temps la réponse d’apple est conne : on ne construit pas une usine de 200000 personnes en un mois. Et en chine les usines existaient déjà et de plus ils sortent 500000 « ingénieurs » par ans donc …

  4. J’ai l’impression qu’ils sont entrain de s’apercevoir qu’ils se sont engouffrés dans un piège, la chine , et que du fait que c’est une entreprise sur cotée donc qui rapporte un max , cherchent à la reprendre de a à z .
    Malheureusement pour eux c’est impossible sans que ses actions chutent .
    Si les actions chutent elles risquent d’être revendues donc ca ne fera qu’empirer la situation a un niveau tel qu’ils risquent de tout perdre .
    De toutes façons ca freine l’innovation car la chine exige d’avoir les codes sources des logiciels avant de produire les machines .
    Ca veut dire que les constructeurs sont obligés de ruser afin de donner quelque chose qui sera pas, sur un plan stratégique , fondamentale comme technologie .
    De plus les usa ont une partie de leur economie , leur dette dépendante de la chine donc cette dernière peut jouer comme elle veut avec eux .

  5. Je veux pas etre méchamment critique et soutenir Apple, mais je crois (sans me tromper) que la plupart des produits électroniques sont fabriques en Chine non?
    Enfin je dis ça je dis rien.

  6. On l’a pas attendu pour comprendre ça…
    Le temps c’est de l’argent, au final c’est pour le frics.
    Mais comment en vouloir a une société ? Ils sont la pour faire du frics, et assembler en Chine ou pas, l’iPhone est un objet de qualité… Ptet excepter le 4S…

  7. Qu’est-ce que tu appelles des ingénieurs « civils », et quelle est la différence par rapport à ceux que tu appelles des « ingénieurs industriels » ? Je ne connais pas ces appellations.
    A part ça, je ne trouve pas que sa réponse soit inutile. Moi-même ingénieur, et parlant pourtant relativement bien anglais (2 ans passés à l’étranger + travail au quotidien en anglais), sa réponse m’a permis d’apprendre qu’il y avait des nuances dans la traduction du mot « ingénieur » dans les pays anglophones. Rien que pour ça sa réponse est utile. D’ailleurs, je viens de comprendre mon erreur au sujet d’un jour où HP Korea m’avait envoyé un « engineer » pour échanger le disque dur de mon ordi, et où je m’étais dis qu’ils avaient dû mal traduire, où alors qu’ils bétonnent vraiment sur le SAV en Corée s’ils m’envoient un ingé pour une opération aussi simple que changer un HDD !

  8. Voilà pourquoi l’iPhone n’est pas assemblé aux EtatsUnis :
    C’est normal, l’iphone c’est une révolution, et la révolution ça se fait dans un pays communiste…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité