Non, Bill Gates n’était pas en froid avec Steve Jobs

Bill Gates Steve Jobs

Contrairement à la rumeur tenace, Steve Jobs et Bill Gates ne se menaient pas une guerre sans fin. Les deux génies, s'ils ont de nombreuses fois du s'affronter sur le marché de la high-tech, sont restés assez proches. Bill Gates a d'ailleurs passé de nombreux moments avec Jobs l'année précédant sa mort, comme il l'a récemment expliqué.

Si les tenants et aboutissants de la relation hautement complexe Bill Gates/Steve Jobs furent rapidement évoqués dans la biographie officielle de l'ex-gourou d'Apple, il n'en reste pas moins que Gates n'avait alors pas vraiment eu l'occasion de s'exprimer sur le sujet. C'est désormais chose faite, et l'homme n'a d'ailleurs pas tari d'éloges sur son ancien compagnon de route, le qualifiant dans un premier temps d'"incroyable génie, ayant contribué de manière immense au marché sur lequel [il] a évolué un temps."

Avant de continuer : « Nous avons été rivaux. Les ordinateurs personnels sur lesquels j’ai travaillé ont bénéficié de parts de marché bien plus importantes que celles d’Apple, jusqu’à ces 5 ou 6 dernières années, lorsque Steve réussit grâce à son travail à faire vendre ses Mac, iPhone et iPad. C’est comme une consécration, et nous nous réjouissions du travail de l’autre […] Il aura passé une grande partie de son temps à être en compétition avec moi. A de nombreuses reprises, Steve ne m’a pas épargné. […] Il avait dit une fois à un journaliste l’interviewant que j’aurais pu être une personnalité encore plus grande si plus jeune j’avais pris de l’acide, où si je m’étais retiré dans un ashram. »

Pourtant, en 2007, les choses changent. Gates quitte Microsoft, et ses relations avec Jobs se détendent. De fil en aiguille, les 2 hommes se rapprochent, et Gates explique d’ailleurs qu’il a eu l’occasion de s’entretenir longuement avec lui, quelques mois avant sa mort : « Nous avons passé de nombreuses heures à ressasser le passé, et à évoquer le futur ». Gates lui aura d’ailleurs écrit une dernière lettre : « J’ai dit à Steve qu’il devait se sentir fier d’avoir fait ce qu’il a fait, d’avoir développé une telle société. J’ai évoqué ses enfants, que j’ai connus. […] Nous n’avions pas à faire la paix, car nous n’étions pas en guerre. Il a fait d’excellents produits, et la compétition est toujours quelque chose de très positif. Il n’y avait rien à pardonner. »

D’ailleurs, peu de temps après sa mort, Laurene Jobs, la femme de, n’a pas hésité à téléphoner à Bill Gates pour lui faire part du manque de précision de la biographique de Steve Jobs, qui ne dépeignait selon elle pas de manière correcte la relation qu’ont pu avoir les 2 hommes. C’est désormais chose faite.

[telegraph]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Un grand monsieur ce Bill Gates.
    Il aura contribué 1000x plus qu’un Steve Jobs à l’explosion d’internet et à la démocratisation de l’informatique.
    Si à l’époque, nous avions choisit le Mac, Internet ne serait certainement pas ce qu’il est aujourd’hui….

    Merci Billou !

    1. Bill Gates est peut-être un grand monsieur, mais s’il n’y avait eu que lui, on aurait pas eu notre internet actuel, il n’était pas convaincu à la base.
      Pour ce qui est de la news, il est assez ironique de voir Bill Gates faire l’apologie de la concurrence

      1. Microsoft n’a peut être plus d’argent , l’entreprise , dans apple mais Bill GATES lui doit en avoir un bon stock , c’est pour cette raison .
        Il a des actions partout il faut dire d’où le fait qu’il soit l’homme le plus riche du monde .
        Lui et Bernard ARNAUD font parti d’un club très fermé où il n’ y a maximum que les 10 plus riche personnes de ce monde et ça leur permet de prendre des décisions .

    2. démocratisation de l’informatique ? Plus que Jobs ?

      En 1977, Apple lançais l’Apple II, l’un des premiers ordinateurs personnel produits en série au monde.

      IBM s’associe à Microsoft 3 ans plus tard pour faire des PC, encore sous Dos ou presque.

      Gates à fait fort avec Windows et je ne lui enlève rien, mais la contribution de Jobs à l’informatique est aussi important que celle de Gates. C’est 2 la on inventé l’informatique personnelle telle que nous le connaissons, tous simplement.

      1. Je me permet quand même de reprendre ton commentaire. A la base, Jobs a quand même repris pas mal d’idée à Xerox, qui malheureusement ne savait pas trop quoi faire de leurs innovations 😉

      2. @Bartelbii

        Exact.

        Et c’est la raison pour laquelle je crois que les deux ont autant de valeur.
        Jobs c’est inspiré des idées de Xerox pour créer pointeur, icone, fenêtre.
        Gates c’est inspiré de Mac OS pour la même chose.
        Ont peut donc difficilement en vouloir au 2e de s’être inspiré du premier alors que celui-ci n’a pas non plus inventé le principe d’interface graphique.

        Les ordinateurs ne sont qu’un ramassis d’idée et de technologie. Les 2 ci-haut sont ceux qui ont réussi à faire les meilleurs mélanges.

    3. Surtout qu’à la sortie de Windows 95 Gates ne croyait absolument pas en Internet et voulait imposer un réseau propriétaire. Internet c’est plus imposé à Gates que le contraire.

  2. Tout le monde rêve du jour où la France sera francophone.

    Smartphone : Téléphone intelligent

    LOL : MDR (Mort de rire)

    News : Nouvelles

    et j’en passe…

    1. Si c’est de la traduction systématique (quitte à ce que ça sonne bizarre voire ridicule) de l’anglais que vous cherchez, il existe un endroit rêvé pour ça: le Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité