Windows et Linux s’invitent sur le HTC EVO 3D

htc-evo-3D

Le EVO 3D de HTC, soit cette déclinaison 3D du Sensation, proposée par le même constructeur, dispose de ressources qu'on était encore loin de soupçonner. Le smartphone étant par exemple capable de faire tourner en plus d'Android les OS Windows et Linux.

Aidé par la communauté de développeurs du forum xda-developers.com, le EVO 3D de HTC va être capable de lancer 2 systèmes d'exploitation supplémentaires. Et pas n'importe lesquels, puisqu'il s'agit de Windows et de Linux. Les bidouilleurs aimant mettre les mains dans le cambouis risquent d'avoir le sourire jusqu'aux oreilles !

Pour entrer dans les détails, sachez que le EVO 3D va pouvoir lancer Windows 95, Windows 98, Windows XP ou bien encore Linux sans trop de problèmes. On ira pas jusqu’à dire que le smartphone est docile, mais force est de constater qu’il n’affiche pas de résistance particulière pour faire tourner des OS différents de son Android de base.

Tout ce que vous aurez à faire pour qu’il passe sous Windows ou Linux est indiqué en suivant ce lien. Dotez vous d’un fichier .apk, d’un dossier SDL livré avec quelques fichiers ainsi que de l’OS que vous comptez lui injecter au format .img/.iso (tout est livré dans le lien posté la ligne précédente), et voilà.

D’après les premiers retours, le tout fonctionne comme un charme. Il faudra être motivé pour utiliser un bon vieux Windows 95 sur une telle machine, mais après tout, pourquoi pas !

[ubergizmo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Moi ce que j’aurais aimé, c’est un appareil capable de lancer tous les OS mobiles sauf iOS, ce serait pratique pour beaucoup (mais il me semble que le matériel importe beaucoup pour chacun) …

  2. Achète un HD2, windows 6.5/ 7/7.5 , android jusqu’a la 4.0, et ubuntu (la sa reste plus pour le fun).

    Après windows 95-98, c’est vrai que sa reste plus pour la parie que sa représente pour les bidouilleur que pour sont utilité de tout les jours.

  3. En fait, il s’agit de l’adaptation de bochs, un émulateur x86 tournant sur ARM.
    Cela sous entend qu’il devient techniquement possible de lancer des appli x86 sur smartphone.
    ça me rappelle PearPC, qui permettait de faire tourner MacOS sur PC avant la version Intel.

  4. Ca reste une prostitution numerique a Google – l’emulateur ne vous libere pas d’Android et de son backdoor integre.
    Quand pourra t’on enfin prendre le controle de notre informatique mobile avec du vrai GNU/Linux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité