Windows Phone et Xbox LIVE veulent égayer vos longues soirées d’hiver

Xbox LIVE

Un an après le lancement de Windows Phone 7, les développeurs n’ont pas renié l'OS. Chaque jour amène son lot de nouveautés et le Market Place affiche désormais un joli panel de 50 000 applications. Afin de ne pas se perdre dans ses méandres, dès 1er février Microsoft mettra en ligne un nouvel incontournable par semaine.

Le Market Place prospère et continue de séduire les développeurs, un impondérable pour garantir le succès de l’OS de Microsoft. Effectivement, sans un écosystème viable les usagers iront rapidement voir ailleurs. Heureusement, l’écueil a été éconduit et afin de garantir un regain d’énergie et un renouvellement de sa boutique, Microsoft lance la seconde collection de « Must Have Games »

Le but de cette seconde édition est de mettre en avant les applications les plus pertinentes directement associées aux principaux usages du téléphone. La firme privilégie la qualité à la quantité et c’est la catégorie du jeu qui est à l’honneur. Au programme :

Need for Speed : Hot Pursuit (EA Mobile) à 4,99 euros le 1er février

BulletAsylum (Microsoft Studios) à 2,99 euros le 8 février

Chickens Can’t Fly (Microsoft Studios) à 2,99 euros le 15 février

Tom Clancy’s Splinter Cell Conviction (Gameloft) à 4,99 euros le 22 février

Toy Soldiers : Boot Camp (Microsoft Studios) à 2,99 euros le 29 février.

Une bonne initiative de la part de Microsoft pour promouvoir ses Windows Phones, l’appât du jeu plaira certainement au plus grand nombre. L’attractivité et les hits sont à nouveau au cœur des stratégies, ce qui est plus que logique puisque l’OS de Windows est intrinsèquement associé au Xbox live.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « le Market Place affiche désormais un joli panel de 50 000 applications »
    –> 60 000 depuis peu. 😉

    Et il n’y a pas que les blockbusters du jeu estampillé Xbox Live qui comptent sur Windows Phone même si ça fait la vitrine du Marketplace. Il y a aussi de bons petits jeux bien sympathiques développés par des amateurs inconnus et beaucoup moins chers également.
    Je pourrais citer le jeu GeoMemory par exemple mais il y en a d’autres, qui mériteraient d’être plus connus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité