[Megaupload] Deux semaines de répit pour les données

businessman observant un sablier

Il y a quelques jours, les prestataires qui hébergeaient les données Megaupload annonçaient vouloir attaquer leur suppression dès jeudi. Finalement, l'avocat de la défense a fait preuve de tout son talent et les sous-traitants se ravisent, octroyant ainsi deux semaines de sursis aux fichiers.

Flash-back : Outre la fermeture de Megaupload, l’ensemble des comptes bancaires de la firme a été promptement gelé. Il devenait impossible de payer les hébergeurs qui réclamaient fatalement leur dû. A défaut de pouvoir moyenner finance, Carpathia Hosting et Cogent Communications ont requis la suppression de téraoctets de données pour pouvoir à nouveau louer leurs services. Par ailleurs, ils restaient dans leur bon droit puisque les fichiers nécessaires à l’accusation avaient déjà été récupérés par le FBI.

Les fichiers numériques en réchappent de peu et de justesse, mais ils seront encore bien là jeudi. L’avocat en charge de défendre Megaupload déclarait vouloir parvenir à un accord pour retarder l’échéance. Première tentative fructueuse, les ambitions d’Ira Rothken ont abouti positivement. Les responsables de Carpathia Hosting et Cogent Communications ont accepté de bonne grâce de repousser la suppression à deux semaines. Cependant, rien n’est gravé dans le marbre passé la limite des 15 jours, il s’agit peut-être de reculer pour mieux sauter …

Dans ce court laps de temps, le but sera de négocier avec les autorités pour récupérer uniquement les données légales. Et c’est bien là tout le problème car beaucoup d’aspects compliquent cette volonté, si légitime soit-elle. D’une part il faudra certainement payer les sous-traitants et donc trouver des fonds. D’autre part, la récupération des fichiers induit de faire un tri drastique pour renvoyer celles jugées légales aux propriétaires et supprimer les autres.

En somme, il faudra du temps et de l’argent, ce qui est exactement ce qui manque dans cette affaire… Autant dire que ce n’est que le début du chemin de croix et pour tous les acteurs de cette pièce aux multiples rebondissements.

[CNET]

© laurent hamels – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Données accessibles à ceux qui en auront les moyens, les autres vont trinquer..
    Faut que je me grouille de recupérer les épisodes de House moi…

  2. Il suffit que ceux ayant uploadé des fichiers légaux fasse la démarche de les récupérer sous vérifications d’un parti tierce qui viendrait vérifier si droit d’auteur ou pas il y a.

    1. Euuuh n’y crois pas trop tu crois qu’ils vont se donner la peine de ne serait-ce que te répondre ?
      Ils s’en foutent un peu des données d’un particulier lambda..

  3. Cette histoire sens tres tres mauvaise, et les amerlocs outrepassent leurs droits.Il n’y a aucun gouvernement qui ose dire quelque chose à ce propos ? Sont ils tous lachent ou est ce l’argent qui les empeche de l’ouvrir ?

  4. Boh, quand le pays en question possède la plus grosse armée du monde, on évite de faire des vagues. Et de toutes façon je ne vois pas pourquoi des gouvernements auraient quelque chose à dire. Tout le monde le sais que megaupload est une plateforme de piratage, alors on se doute bien quand leur laissant des données elles risques de disparaitre avec le site s’il se fait prendre. Et encore une fois, quasiment personne n’utilise megaupload pour autre chose que le piratage.

    1. Je ne crois pas que ce soit l’armée qui compte pour ça – ça serait délirant que d’envoyer des soldats pour contrer le téléchargement illégal ! Mais plutôt c’est l’image de megaupload en tant que serveur de piratage qui rend sa défense difficile. S’ils avaient été plus rapides à proposer leur offre légale – rémunérer les auteurs avec des publicités – ils auraient gagné, c’est comme ça que marche la télévision privée et le web professionnel, du divertissement en échange de matraquage publicitaire. Leurs adversaires traditionnels – les grandes corporations de divertissement – ont été plus forts cette fois-ci, ils ont éliminé un concurrent potentiel.
      On lit quand même sur le web que certains sites et certaines personnes se reposaient sur megaupload pour leurs fichiers légaux (sources Android, partage de fichiers vidéos en cours de réalisation). Ca aussi, c’était un début de légalisation de megaupload.
      Youtube, deezer et d’autres ont aussi commencé en illégal puis ils ont trouvé des arrangements avec les « ayants-droits ».

  5. Enfin bon, même si ça ralentit un peu le DL, du genre les glandus qui allaient sur Allostreaming pour regarder la saison 2 de Grey’s Anatomy, les gros consommateurs (disons les habitués) repassent aux Torrents. Comme à l’époque quoi.

    Puis franchement, ils nous prendrais pas pour des pigeons en vendant 20€ le DVD et 14€ le CD, les gens ne chercheraient pas autant à les avoir autrement.
    Un DVD à 20€ on va le regarder quoi, 3 fois maxi, après on le prête à un pote, et on ne le revoit plus jamais.

    Sinon, méthode de l’extrême, louer des DVD et les ripper. Trilogie du seigneurs des anneaux pour 10€, contre 50€ le coffret (ça remonte un peu mais bon la dernière fois que je l’ai vu c’était a ce prix là).

  6. Bonjour,

    Je suis journaliste et je suis à la recherche de gens qui aurait perdu leurs données suite à la fermeture de Megaupload et qui accepteraient de témoigner.
    Il y en a t-il parmi vous?
    Cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité