Les Etats-Unis se mobilisent pour la récupération de données Megaupload

megaupload-banner

L’histoire de Mégaupload tient finalement en quelques lignes. Le FBI a fermé le site suite à la violation des lois contre le piratage, les sous-traitants ont souhaité purger leurs serveurs des données issues du site, l’avocat a obtenu un délai de deux semaines. Maintenant, l'EFF souhaite aider les victimes à récupérer leurs fichiers personnels.

L’Electronic Frontier Foundation (EFF) est une association qui cherche ici à unifier les utilisateurs victimes de la fermeture de Megaupload pour leur permettre de faire poids et ainsi de tenter de récupérer leurs données légales. L’EFF déclare :

Lorsque le gouvernement des Etats-Unis a fermé l’accès à Megaupload, une multitude d’utilisateurs innocents ayant stocké des fichiers légitimes sur le service ont été laissés sans aucun moyen d’accéder à ces données.’

L’EFF a donc créé une alliance avec Carpathia, un des hébergeurs des fameuses données actuellement en pourparlers. Via le site megaretrieval.com, les deux protagonistes appellent les utilisateurs légitimes des Etats-Unis à acter de leur volonté de retrouver leurs fichiers. Cette action permettra d’une part de chiffrer le nombre d’individus victimes de l’initiative du FBI et d’autre part de faire le maximum pour les aider.

Les organismes précisent cependant que l’enquête n’en est qu’à ses balbutiements et que personne n’est en mesure de dire comment cette histoire va tourner. D’ailleurs cette action n’est accessible qu’aux américains et uniquement à eux … cependant elle pourrait inspirer d’autres fondations européennes. Pour le moment, une action espagnole instituée par le Parti Pirate de Catalogne est en cours, il s’agit d’un recours collectif.

[Engadget] & [MegaRetrieval]

Tags :