La NASA développe un nanocapteur qui détecterait certains cancers, depuis l’étui d’un smartphone

120201-nasa1

Ce serait super cool si nos étuis de smartphone pouvaient détecter le cancer du poumon ou le diabète ? On ne sait pas si et quand un tel appareil entrerait en production, mais on sait qu'il existe grâce au département recherche et développement de la NASA.

L’implémentation d’un tel gadget a été conçue de telle sorte qu’on pourrait même le voir intégré dans un étui de smartphone. C’est une puce qui contient un nanocapteur de 32 bars qui réagit à divers stimuli de l’environnement. Chaque bar serait composé d’un matériau nanostructure différent et il pourrait même fournir la surveillance en temps réel.

Par exemple, il y a certaines études qui montrent une corrélation entre le cancer du poumon et le protozyde d’azote, les diabètes et le niveau de l’acétone dans l’haleine d’un diabète, alors simplement en soufflant sur les capteurs, des niveaux élevés de protozyde d’azote et d’acétone pourraient respectivement être un indicateur de cancer du poumon/diabètes.
Bien entendu, on ne s’attend pas à ces résultats soient une garantie/diagnostic certain que vous avez le cancer/diabète, mais pour ceux qui veulent vérifier leur haleine à intervalle régulier, un tel appareil pourrait être pratique et potentiellement meilleur marché que les aller-retour chez le médecin. A part les applications médicales, la puce peut aussi être utilisée pour détecter les menaces chimiques.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité