[Facebook]: le décorateur qui valait 150 millions d’euros

facebook-logo

Grâce à la prochaine valorisation boursière de leur entreprise, 1/3 des salariés de Facebook va devenir millionnaire, soit environ 1.000 personnes. Mais ils ne seront pas les seuls à toucher le jackpot. En effet, David Choe, un artiste américano-coréen, devrait lui aussi en profiter largement et engranger environ 150 millions d'euros, puisqu'en 2005, après avoir décoré le siège de la firme, il a accepté d'être payé en participations dans la société ... 

En 2005, alors que Facebook n’en est qu’à ses balbutiements, David Choe est engagé par Sean Parker, alors président du site, pour décorer les locaux de Palo Alto. L’artiste de 35 ans y dessine alors plusieurs peintures érotiques et en guise de rémunérations, il reçoit des participations dans la société.

Un choix risqué, d’autant plus qu’à l’époque David Choe trouvait que le concept de réseau social était « ridicule et sans intérêt ». Pourtant aujourd’hui, il doit se réjouir du succès du site communautaire de Mark Zuckerberg, étant donné que les stock-options dont il dispose devrait être valorisés à plus de 150 millions de dollars d’après la BBC. « Un salaire record pour un décorateur en vie » selon les propos de l’intéressé sur son blog.

Depuis 2007, Facebook a déménagé, mais les dirigeants ont récupéré les peintures pour les disperser dans les différents bureaux à travers le monde. C’eût été trop bête de les laisser étant donné ce qu’elles vont valoir dans quelques mois lorsque le réseau social de Zuckerberg entrera en bourse, à l’occasion de ce qui devrait être la plus importante valorisation boursière de l’histoire.

[BBC]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @aurel

    penses-tu que les millionaires sont des fénéants ?
    Moi je pense que ceux qui rêvent de l’être le sont. Avec remarque que tu viens de faire tu peux etre sur a 90% que tu ne le deviendra jamais… tout cas ta le profil du type qui joue trop souvent au loto

    1. Non, il a juste laissé entendre que certains des salariés qui vont tirer le jack-pot « par hasard » de cette façon, n’ont peut-être pas la « fibre » du millionnaire self made man qui n’en a jamais assez (et que tu décris un peu), et que, par conséquent, ils risquaient de prendre leurs bénéfices et de partir se la couler plus douce (comme les vils ouvriers qu’ils sont en fait).

      1. Faut se calmer les gars, les mecs ils vont pas non plus avoir 150 millions d’euros sur leur compte en banque.
        Ils auront de quoi acheter une (belle) maison sans devoir payer les traites toute leur vie ce qui est déjà un énorme confort, mais on est loin des yachts et des voitures de luxe … sauf pour le PDG et certains cadres.

        Un pactole à la hauteur de leur investissement (ça gratte dans les entreprises ricaines, c’est pas 5 semaines de vacances et 2 syndicats), ils ne seront pas millionaires par hasard ou par chance, mais par travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité