Le soleil, une source d’énergie inépuisable pour faire le tour du monde

Capture d’écran 2012-02-06 à 12.52.08

Alors que deux français vont tenter de faire le tour du monde à bord d'une voiture électrique (Projet Odyssée), la société allemande SolarWorld s'est lancée le même défi, sauf que le véhicule utilisé est alimenté par l'énergie solaire.

Après avoir parcouru 3.000 km en Australie (de Darwin à Adelaïde) en octobre 2011, SolarWorld GT a débuté un tour du monde de 29251 km. Pendant 355 jours, cette voiture alimentée par le soleil traversera la Nouvelle-Zélande, les Etat-Unis, l’Europe, l’Asie et terminera son périple à Darwin en décembre 2012.

Conçue par 30 étudiants de l’université de sciences appliquées de Bochum en partenariat avec la société allemande SolarWorld, ce véhicule unique en son genre est capable d’atteindre une vitesse de pointe de 100 km/h. Mais là n’est pas son atout principal.

Grâce à 3m2 de panneaux solaires et une batterie au lithium-ion de 4,9 kWh, la SolarWorld GT a une autonomie de 275 kilomètres lorsqu’elle roule à une vitesse moyenne de 50km/h. Par ailleurs son poids plume – 260 kg sans conducteur – lui permet de ne consommer que l’équivalent de 0,2 litre au 100km.

A l’occasion de la première étape en Nouvelle-Zélande, l’équipe a réalisé une vidéo dans laquelle on découvre non seulement le bolide mais aussi des paysages incroyables. Admirez plutôt !

[SolarWorld, via Techvehi]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une voiture solaire qui consomme seulement 0.2l au 100 ????

    je pense qu’il manque un bout de l’article, ou alors les lois de la physique ne s’appliquent pas chez gizmodo !

    1. Retourne en classe, savoir lire les mots ne suffit pas, il faut savoir donner du sens a la phrase complete et savoir la contextualiser avec ce qui précède et ce qui suit…
      Comprehension de texte : zero.

  2. Es ce que vous n’avez pas vu à côté c’est l’équipe de tournage: trente personnes. un hélico, des caravanes, trois camions de matériel, un lama … :-)

    1. Hahaha. Bien vu. :-) Mais ça pourrait peut-être valoir le coup de mettre autant de moyens en oeuvre pour populariser cette petite auto car en attendant le monde ne s’arrêtera pas pour elle. Et il faudra mettre le paquet pour qu’elle soit adoptée par le « parisien » moyen… Je veux dire ce type de véhicule, pas cette voiture en particulier. En même temps je suis d’accord avec toi c’est beaucoup de moyens pour peu de résultat… Au fait c’est quoi ce 0.2L au 100 ? Un équivalent pétrole ?

  3. C’est l’équivalent de 0.2 Litre de SP95 pour 100 km ce qui fait du 500 km pour 1 litre d’essence, pour ceux que cela intéresse il y a mieux, il suffit de voir les résultats obtenues lors des différents Shell Eco Marathon,
    http://www.shell.com/home/content/ecomarathon/
    La prochaine compétition à lieu à Rotterdam, en ville donc, ce qui sera un peu plus représentatif au niveau de la consommation…
    L’année dernier un véhicule solaire a fait une performance de plus de 8000 km par Litre d’essence en équivalent énergétique bien sûre !
    Pour les véritable moteur à essence la meilleur performance est de 3600 km / Litre pour l’année dernière !
    Ces résultats sont valables pour des prototypes spécialement conçu pour la compétition, pour pouvoir comparer avec les véhicules de tous les jours, il faut regarder la catégorie urban concept et là il y a tout de même des performance de 1800 km/litre en équivalent énergétique … Ce véhicule (celui de l’article) consomme donc comme même pas mal !
    Petites précisions pour la catégorie urban concept la compétition impose un arrêt à chaque tour de circuit, ce qui représente parfaitement une utilisation en ville (vitesse moyenne de 30km/h avec l’arrêt) et il y a aussi un poids supplémentaire dans le coffre sous la forme d’une valise avec un certain poids. On peut donc espérer avoir de très bon véhicule pour l’avenir… Il ne manque que l’argent pour les développer et pour passer au dessus des lobby des rois du pétrole

  4. Rolalah, les vieux chiffres à deux balles qui veulent rien dire! 0,2L au 100 Km, c’est ce que fait aussi le camion 33 tonnes qui transporte la silice nécéssaire à faire ce joli panneau photovoltaïque? oui, le pétrole se transporte aussi en camion, mais n’a pas besoin d’être fabriqué par toute une machinerie. Et le lithium dans tout ça? ou le platine? ils sont quand même bien plus rare que le pétrole, et pourtant sont indispensables à la fabrication de cette voiture sensé justement remplacer les voitures fonctionnant au pétrole. Sans compter que leur extraction est minière donc bien plus dévastatrice du point de vue écologique et les rejets que ces extractions entrainent sont bien plus polluantes que le bête CO2. Bref, bel article, belle prouesse, mais espérons que cela ne soit pas le futur de l’automobile.

  5. « oui, le pétrole se transporte aussi en camion, mais n’a pas besoin d’être fabriqué par toute une machinerie »
    C’est vrai que l’essence pousse tel quel dans ta station service…

    1. Classique, on s’attarde que sur un détail, en laissant tout le reste à coté. Tu as peut-être besoin de raffinerie, oui, mais si tu lis mon commentaire (qui fait un peu plus de deux lignes kmem!) tu t’apercevra que faire ces voitures c’est bien plus polluant que les voiture au pétrole. Faire les panneaux solaire, et les batteries qui vont avec consomme bien plus de petrole (de part leur procédé de fabrication) que celui utilisé pour faire un bête raffinage que tu peut faire toi-même à la maison (presque), tellement c’est simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité