Pas de flash avec Windows 8 sur ARM

Windows 8_tablette

Le responsable de Windows au sein de Microsoft, Steven Sinofsky, a indiqué que Windows 8 destinée à une machine ARM ne supporterait pas le flash.

Windows 8 sur les architectures x86 supportera bel et bien le flash mais seulement dans la version desktop et non avec l’interface Metro. La firme de Redmond compte plus sur l’HTML5.
Adobe avait annoncé l’arrêt du support de flash sur Android et c’est au tour de Microsoft de faire l’impasse de flash pour Windows 8 sur ARM.
C’est finalement logique puisqu’on trouvera Windows 8 sur des tablettes avec processeurs ARM. Or, on sait que flash joue sur l’autonomie de la batterie.

[electronista]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Côté dev ça continue à faire mal au fion, devoir suivre un truc lancé par Apple, mais bon, voyons le bon côté des choses : même s’il faut s’adapter à une nouvelle techno, le client est content parce-qu’on peut le bassiner sur une nouvelle techno tropuissante.

  2. Je suis d’accord avec toi, mais bon c’est pas encore maintenant qu’on arrivera à faire ce qu’on pouvait faire avec Flash avec du Java et du HTML5, ça viendra…ça viendra !

    1. pourquoi Java ??? C’est du Javascript qu’il faut utiliser avec du HTML5 (en particulier avec l’API canvas).

      Ceci dit, c’est une bonne nouvelle cette disparition du Flash: c’est lent, lourd, et propriétaire. Vivement sa disparition complète !

      1. oui bien sur c’était sous entendu , javascript, jquery…ect, flash était fait pour les designer (moins depuis les CS), on attend le logiciel qui facilitera le travail des designer pour le HTML5…!!!

  3. Vraiment dommage, Flash est la techno de loin la plus puissante graphiquement, fluide et légere SI le développeur est bon.
    Hors le problème c’est que Flash est née du design, et donc les gens qui font du flash sont des designers et ne possède pas l’aspect « développeur », résultat ils produise de belle animation certe, mais pas optimiser, instable, d’où les crash a répétition et la lenteur …

    C’est pas l’outil qui pose problème, mais l’homme.
    AlgaboW 11/02/2012 ^^

  4. « http://eee.asus.com/eeepad/transformer-prime/features/ »

    Pas de flash et pourtant sa rame a fond, on va rire quand des designer vont se mettre au HTML5, qui est vu comme le messie, la solution, sa serat plus fluide que flash car le moteur de rendu est pas fermer mais bon sa fait pas tout …

    1. Si tu fais du flash comme tu écris… :
      Au moins ça remet les choses à leur place. Un designer est un designer, un codeur est un codeur.
      Trop de boites et webagency ont pensé pouvoir se passer de vrais codeurs grâce au flash, en faisant faire le boulot par des designers qui captent rien au codage.
      Résultat, on a eu droit à des sites incroyablement lourd (voir cdiscount), de véritables poubelles du codage, les codeurs à pôle emplois et les designers à faire du codage, domaine dans lequel ils n’excellent vraiment pas.
      La disparition du flash est une bonne nouvelle, et aura le mérite de rétablir la hiérarchie et de remettre chacun à sa place.
      Très très très bonne nouvelle pour les dev

      1. C’est l’inverse Boby, c’est l’inverse.

        Flash est une techno orientée vers les développeurs, reposant sur un langage beaucoup plus sophistiqué que Javascript (typage strict, couche objet basée sur les classes, héritage multiple via les interfaces, etc…). Le langage Actionscript utilisé par les développeurs Flash est plus proche de Java (le langage de programmation) que de Javascript (le langage de script). Les outils utilisés sont identiques aux développeurs Java, à savoir Eclipse – plus personne n’utilise le logiciel Flash d’Adobee pour faire du Flash. Les pratiques sont aussi les mêmes, avec l’usage massif de frameworks très pointus basés sur MVC/IoC/DI, et de tests unitaires. On remarquera aussi que les shaders 3D se développent directement dans un pseudo-assembleur. Je ne savais pas que les graphistes faisaient de l’assembleur…

        Rien de tout ça en HTML 5 : basé sur un langage de script un peu léger, le Javascript. Le HTML 5 consiste à déporter ce qui était fait par de vrais développeurs (le Flash) vers les intégrateurs Web (le HTML 5). Le problème est que les intégrateurs Web ne sont pas des « codeurs ». Ils n’ont pas les compétences en architecture logicielle et en algorithmique qu’ont les développeurs Flash, traditionnellement issus du monde Java/C++/jeux vidéos. Le HTML 5 est donc « facile » : typage dynamique, couche objet permissive, pas de mécanique de packages/modules. Tout est fait pour rendre accessible le langage, au détriment du « sérieux » du développement. Le Javascript est un peu le BASIC du Web, vu que les gens qui l’utilise ne sont pas spécifiquement développeurs – les intégrateurs HTML ne sont pas issus du monde C/C++…

        La situation que tu décris est une erreur, tu te trompes, la réalité est exactement l’inverse : Flash = « vrais développeurs » et HTML 5 = « intégrateurs/graphistes ».

        Le Flash répond aux besoins sérieux de « vrais » développeurs : les jeux 2D & 3D par exemple, puisque WebGL n’est pas supporté par IE, et ne sera pas supporté à l’avenir. Le HTML 5 répond aux besoins plus quotidiens et moins exigeants des non-développeurs : faire un roll-over sur un menu. Les 2 technos ne sont donc pas en concurrence et leur cohabitation sera probablement bien longue.

        Le titre de l’article est un peu sensationnaliste : la réalité étant qu’AUCUNE appplication Windows 7 x86/64 n’est supportée sur Windows 8 On Arm, ce qui inclut Flash, mais aussi quelques millions d’applications… Chrome et Firefox par exemple. Ca vaudrait peut-être le coup de changer le titre et d’ajouter cette précision ô combien capitale…

  5. heu, pour ceux qui croient vraiment que le flash ne sera pas sur les tablettes w8 et n’est pas sur les Ipad parce que que la techno est obsolète (y compris le journaliste à priori), je me permet de préciser que la véritable raison n’a rien à voir avec tout cela.En fait, qui dit flash dit possibilité de faire des applis mobiles directement en ligne sans passer par le magasin en ligne, et sans payer de droit d’entrée…ce qui ne plait ni à Apple, ni à Microsoft.

    Le reste, c’est du vent !

    En ce qui me concerne j’ai un excellent tablette windows 7 de fujitsu (heureusement en ATOM) mais si je ne peux pas utiliser le flash avec Windows 8, je reste sur windows 7. Au dela des Apps que j’utilise peu. on veut nous faire croire que flash ne serait plus utilisé sur les sites web mais c’est totalement faux !

    Flash fait partie du paysage web français et mondial et je ne veux pas me priver de cette compatibilité pour optiiser le profit des mastodontes du secteur !

      1. « Microsoft ne le fait pas non plus sur WOA. »

        la réalité étant qu’AUCUNE appplication Windows 7 x86/64 n’est supportée sur Windows 8 On Arm, ce qui inclut Flash, mais aussi quelques millions d’applications… Chrome et Firefox par exemple.

    1. Bien sur la vraie raison est celle dont tu parles, Apple à eu « peur » de flash et les autres leurs ont emboités le pas pour développer leur système en interne, mais ça fait chier, vraiment chier…

  6. +1 pour Crystal30. Tout le monde crache sur flash, enfin surtout les zozos qui n’y connaissent pas grand chose, et y va de « flash c’est lent, la même chose en HTML5 c’est plus rapide »

    Mais à part des menus déroulants, avez vous vraiment vu une appli interactive riche développée en HTML5 ??? Moi je n’en ai vu qu’une seule, c’était le logo GOOGLE sur google.com qui était un pac-mac tout à fait jouable, sauf que sur de petites configurations, et pire sur les mobiles et tablettes, ça laguait à mort et le processeur était à fond

    Et je parle que d’un pauvre pacman de petite taille, pas d’un site fullscreen immersif avec des vidéos, des interactions, des effets spéciaux, des bruitages synchronisés, etc.

    Flash est mort uniquement pour préserver le business des App sur l’iPhone (et l’iPad après). C’est une excellente techno tuée sur l’autel de la rentabilité. Facile de promouvoir le HTML5 alors qu’il n’existe aucun outil de dev abouti, aucun framework complet, quasi personne de compétent sur le marché, etc.
    vous qui crachez sur Flash êtes les mêmes qui mettent 0.79€ dans des jeux « casuals » sur votre iphone, alors que vous pourriez les avoir gratos si la technologie avait été portée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité