Le nouvel EPO de l’electronique ? Le rose.

Doping

Il existe une sorte de constante dans le domaine de l’électronique et des couleurs attribuées aux appareils. Le noir et le blanc sont les coloris de base, auxquels s’ajoutent éventuellement du gris. A côté d’eux, elle revient à chaque fois faisant de plus en plus de victimes : le rose. Mais pourquoi ?

Absolument détestée ou totalement adulée, cette « serial couleur » est indissociable des appareils électroniques. Plus étonnant, à y regarder de plus près, on ne voit que très peu d’appareils ‘rose bonbon’ autour de nous. Seulement, il serait bien naïf de songer que les marques produisent des appareils qui leurs font perdre de l’argent.

En effet, le rose fait vendre, cette teinte dope littéralement les ventes de produits électroniques. Le rose n’est plus une couleur réservée aux petites filles qui se déguisent en princesse. Cette couleur se révèle être une demande des consommateurs, correspondant à une féminisation de l’offre.

Les consommateurs veulent utiliser des produits qui leur ressemblent et notamment les adolescents qui désirent imposer leur personnalité pour sortir de la masse. Lenovo a même constaté qu’en fonction des types de rose, ils peuvent séduire la gente féminine de façon très précise. Le rose profond est très populaire chez les femmes de plus de 25 ans tandis que le rose pâle fait des émules chez les adolescentes.

D’ailleurs, les ventes de produits roses sont cycliques. Elles correspondent aux fêtes et évènements qui jugulent chaque année. Aussi Noel, Saint valentin et fête des mères font les beaux jours de cette couleur. A ces périodes, elle devient la seconde teinte la plus vendue après le blanc.

Nokia, Lenovo, Samsung, Alcatel … On comprend mieux cet acharnement à mettre du rose, du rose et encore du rose. Cela dit, seul le secteur des technologies nomades est touché (avec l’electro-ménager). Si les femmes veulent du rose, c’est principalement pour s’affirmer et donc le montrer, ce n’est pas demain que nous serons envahis de toutes parts.

[lefigaro]

© dondoc-foto – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je HAIS le rose .
    Je ne trouve rien de plus vulgaire que la lingerie ( ou les vêtements mis par dessus ) rose pour une femme.
    Je hais les chemises roses que portent certains hommes ( après, chacun ces goûts, c’est normale et je le respecte )
    Je sais que c’est idiot, mais c’est vraiment une couleur que je déteste.
    Les mots me manque, même, pour décrire mon mépris pour cette couleur.

  2. « Les consommateurs veulent utiliser des produits qui leur ressemblent et notamment les adolescents qui désirent imposer leur personnalité pour sortir de la masse. »
    Lol, c’est vrai que c’est tellement peu courant de croiser une gamine avec un téléphone rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité