Les piliers de la création n’existent plus

pilliers création

En 1995, le monde était étonné de découvrir l’image d’un groupe de colonnes de poussières hautes de 4 années-lumière situées dans la nébuleuse de l’Aigle à 7.000 années-lumière de nous. Cette image était si inimaginable qu’une personne lui a donné le nom de Piliers de la création. Le seul problème, ces piliers n’existent pas vraiment. Quelque chose les a détruits  il y a plus de 1.000 ans.

Quand on regarde l’univers, on regarde un paysage. Le premier réflexe naturel est de percevoir l’espace comme on percevrait une montagne, quelque chose de présent et ancré dans notre réalité.

 

Mais notre perception atrophiée du temps, la-même qui nous laisse penser que nous sommes au centre de l’univers, n’est qu’une illusion. Au niveau de l’échelle cosmique, comme dans nos vies individuelles, les choses changent rapidement. L’architecture du cosmos n’y échappe pas. Les scientifiques savent (depuis 2007, seulement quelques années après les avoir observées) que ces structures géantes n’existent plus/

Elles ont été détruites, soufflées par une supernova qui s’est déroulée il y a 6.000 ans. Avec nos télescopes, nous pouvons voir la supernova avancer, impossible à arrêter, détruisant tout sur son passage. De notre point de vue, l’onde de choc n’a pas atteint les Piliers de la Création… pour l’instant. Pour nos sens, ils sont encore là.

 

Dans 1.000 ans, il va y avoir un sacré spectacle. L’onde de choc arrivera aux Piliers de la Création, et, de la même manière qu’ils ont été créés ils seront détruits, oblitérés par la force d’une étoile morte. Sauf que ce spectacle s’est déroulé il y a très très longtemps dans notre galaxie.

 

Rationnellement, nous savons l’expliquer. Comme la lumière doit voyager sur une longue distance, elle arrive après que l’évènement se soit déroulé. Plus un évènement est éloigné, plus il faudra du temps pour qu’on puisse l’observer.

 

Mais on s’en fiche. A chaque fois que les astronomes nous donnent à comprendre un des ces évènements, nos sens se retrouvent sens dessus-dessous. Nous sommes perdus au milieu de cet immense orage que nous appelons l’Univers et nous prenons le temps de nous émerveiller de notre existence, de celle des personnes que nous avons aimées, de celle que nous aimons et aimerons.

La première image représente les Piliers de la création photographiés en 1995 par Hubble. Sur la deuxième image, on peut voir les Piliers de la création dans la nébuleuse de l’Aigle photographiés par le télescope Spitzer en 2007. Sur la gauche de cette image, on peut voir la supernova qui les a détruits entourés d’un halo rouge.

Images by NASA via Wikipedia via Photographs of the Brain via Petapixel

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En effet cela vous montre à quel point on est finalement peu de chose, comme quoi il faut vraiment relativiser notre existence. Très bel article !

  2. Intéressant comme article.
    Par contre je n’ai pas compris comment les scientifiques savent que les piliers ont été détruit il y a 1000ans.

    Ils ont réussi à calculer la trajectoire de la supernova à 1000ans de distance des piliers de la création?
    Pour moi la vitesse de la lumière (donc l’observation par télescope) est le moyen le plus rapide d’avoir une information sur ce qu’il se passe à des milliers d’année lumière. Donc je ne vois pas comment les scientifiques ont pu déterminer qu’il y a 1000ans, il y a eu un événement à 7000 années lumière d’ici.

    C’est de la pur curiosité, je ne remets pas en cause l’intérêt de l’article.

    PS: mon anglais est limité, mais je n’ai pas cru voir la réponse à ma question dans les liens

    Ahkrane

  3. En gros, il faut faire une analogie avec une explosion distante. On voit la lumière de l’explosion et on sens son souffle et le on entend son bruit quelques seconde plus tard car la lumière et l’onde de choc se déplacent à des vitesses différentes (analogie avec un éclair d’orage également).

    Les astronomes ont déjà « vu » l’explosion de l’étoile (vraisemblablement par la détection d’un rayonnement gamma) et donc savent que l’étoile à explosée. L’onde de chose et la matière propulsée qui va détruire les Piliers se déplacent moins vite donc la lumière montrant l’image de cette destruction n’est pas encore arrivée jusqu’à nous.

    Pour reprendre l’analogie. à T=0s il y a une grosse explosion. A T=0s on perçoit la lumière de cette explosion. Une cabane située à 1km est détruite à T=3s (déplacement de l’onde de choc à la vitesse su son). On voit la destruction de la cabane à T=3s. Entre T=0 et T=3s, on sait que la cabane va être détruite mais on ne l’a pas encore vu.

    CQFD

  4. Merci beaucoup Robin.

    Donc les rayons gamma vont plus vite que la lumière, très intéressant (c’est génial même, pouvoir voir quelque chose avant de pouvoir réellement le voir… ouhhhaaa).

    Merci beaucoup pour ce complément d’information.

    Ahkrane

      1. J’ai peut être fait un abus de langage.
        La lumière est composé de différentes ondes. Les rayons gamma doivent faire partie des ondes les plus rapides, alors que le spectre lumineux visible pour l’œil humain n’arrive qu’après.

        Enfin il faut que je me renseigne, je mélange peut être un peu les choses (ahh.. les novices ^^ ).

        Ahkrane

    1. Heu, non, rien ne va plus vite que la lumière (sauf peut-être les neutrinos mais les physiciens ne sont pas encore sur …). Le rayonnement gamma est une onde lumineuse d’une longueur d’onde non visible à l’oeuil. Ce qui va moins vite que la lumière c’est l’onde de déflagration et de matière propulsée par l’explosion de l’étoile.

      1. « une onde lumineuse d’une longueur d’onde non visible à l’oeuil » => le son est donc une onde lumineuse qu’on voit avec nos oreilles, ok. réciproquement, la lumière est est-elle un son qu’on ne peut pas entendre? Mon petit, dans la vie, faut appeler un chat un chat. la lumière, c’est ce qu’on voit. Si on ne peut pas la voir, alors c’est pas de la lumière!

        1. oh l’abus !!! la lumière qu’on ne voit pas, c’est pas de la lumière? moi je dirai plutôt que c’est soit de l’infrarouge ou de l’ultraviolet … enfin, une lumière d’une longueur d’onde qui ne fait pas parti du spectre visible pour l’Homme…

          Akhrane, arrête de te casser la tête si tu peux pas comprendre.
          La vitesse ne dépend que de la masse et de l’énergie … donc, si tu veux voyager à la vitesse de la lumière, soit tu dois avoir une masse nulle, soit tu dois avoir une énergie infinie … toutes les particules voyageant à la vitesse de la lumière ont une masse nulle …

          et aussi, la lumière est un cas particulier car c’est à la fois une particule et une onde … et pour appréhender ça, il faut avoir quelques notions de physique quantique…

      2. Oki, je viens de relire et de comprendre.

        La nova a explosé à 1000année lumière des piliers. Euh.. C’est impressionnant la distance

        Merci beaucoup pour la patiente et les explications

        Ahkrane

    2. t’as rien compris Ahkrane …

      les rayons gamma ne vont pas + vite que la vitesse de la lumière, il n’y a pas d’histoire de longueur d’onde là dedans … la vitesse de lumière c’est plutôt la vitesse max que peut atteindre une particule de masse nulle (donc un photon, un électron, etc…)

      bref, on a une image d’une supernovae, on sait à quel distance elle se trouve, on sait à quelle vitesse se propage son explosion, donc on peut en déduire le moment où elle atteindra les pilliers et à quel moment nous le verrons …

  5. sous le soleil, rien de nouveau. ca fait des mois et des mois qu’on en parle sur les sites spécialiés. Ceci est un non-evenement, ou plutot un non-buzz.
    si vous avez aimé cet article, visitez les sites de futura sciences ou maxi sciences
    Le prochain, vous l’aimerez moins, parce que vous vous direz surement « bof, ya longtemps qu’on le sait »

  6. Mon cher Toto, quand on fait les études qu’il faut, on sait que la lumière n’est pas seulement ce que l’on voit. La lumière tout comme les photons n’existent qu’en tant qu’onde (un photon arrêté n’existe pas). Nos rétines ne peuvent decoder que certaines longueurs d’onde. Les rayons x sont invisibles à l’oeil nu mais existent pourtant ! Tout comme les ultras violets.

    1. Petite précision au fait que tu dises que « la lumière tout comme les photons n’existent qu’en tant qu’onde », ce n’est pas tout à fait vrai. Depuis l’avenement de la physique quantique entre autre, on a pu determiner que la lumière n’etait pas qu’une onde, mais à la fois onde et particules, les photons ne sont pas des ondes mais des particules (de masse nulle ok mais des particules quand même).
      Voila c’etait juste pour préciser un petit peu.

    2. alors toi, avant de rabaisser les autres, tu ferais mieux de vérifier ce que tu écris … la lumière est une onde et une particule à la fois … vive la physique quantique…

      et désolé pour toi, si si on sait « stopper » un photon … on sait stocker un photon … on sait téléporter un photon … alors si ça n’existe pas, ce monde n’existe pas … ^^

    3. la preuve que les photons existent bien en tant que particule, ils sont soumis à la gravité… (lentille gravitationnelle, trous noirs…)
      d’ailleurs, si un photon « arrêté » n’existait pas, alors il se passe quoi dans un trou noir? rien ne peut s’échapper d’un trou noir (là encore on a appris que c’était pas tout à fait vrai), pas même la lumière, le temps n’existe plus dans un trou noir et donc un photon serait figé dans un trou noir (voir S.Hawkings si vous voulez des explications sur les dernières découvertes sur les trous noirs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité