Quand les Anonymous s’intéressent à Hadopi …

les-anonymous-se-cachent-derriere-ces-masques-v-comme-vendetta_29298_w2503

De nombreux internautes ont fait part de leur indignation concernant la loi Hadopi. Il n’en fallait guère plus aux Anonymous pour donner la chasse à ceux qui occupent leur territoire. En représailles aux dernières mesures, les Anons sont allés jeter un coup d'œil aux courriels confidentiels circulant entre Haute Autorité et ayants droit.

Vous savez ce qu’on dit, quand un Anonymous veut des informations sur la Hadopi, il se sert à la source, c’est plus sûr. Les échanges interceptés par les hackers remontent à la date du 2 février et correspondent au moment précis où la Hadopi publiait le rapport « Znaty ». Ce rapport éponyme mettait en lumière l’efficacité et la fiabilité du système de surveillance des réseaux peer-to-peer avec force de détails.

Curieusement, il y a comme qui dirait « un petit problème » dévoilé par les mails piratés. En effet, la version de Znaty mise en ligne est publiée dans son intégralité, celle récupérée par les Anonymous a subi quelques modifications substantielles. Plus cocasse, la Hadopi s’est emmêlée les pinceaux et a publié la version complète contenant des informations confidentielles au lieu de la version édulcorée.

Dans la variante light divulguée par les cyberhackers, des pans entiers du rapport ont été escamotés (Ceux-ci étaient susceptibles d’altérer le travail de la TMG). L’organisme chargé de la fameuse collecte d’adresses IP a une méthode bien particulière pour réussir sa mission. De nombreux points techniques ont donc été publiquement exposés par erreur, ce qui permet évidemment aux internautes chevronnés de lancer corps et âme dans la recherche de parades.

Sauf qu’une fois mise en ligne, le mal était fait et les plus mécontents étaient les ayants droit. Benoit Solignac Lecomte (Sacem) écrit un mail – intercepté par les Anons – dans lequel il fait part de son mécontentement à Rose-Marie Hunault (Directrice de la protection des droits au sein de la Hadopi).

« Nous sommes opposés à une telle publication qui ne peut qu’affaiblir le rapport de monsieur David Znaty et les actions judiciaires initiées par la Hadopi, sans compter les réactions partisanes qu’elle ne va pas manquer de susciter, de nature à instiller le doute dans l’esprit des magistrats. »

L’affaire ne semble pas entérinée, dans un autre mail, Madame Hunault précise que les

« annexes du rapport sont conservées dans un coffre à la Hadopi pour n’être consultées, le cas échéant, que par un nouvel expert qui pourrait être désigné par un juge ».

Une déclaration qui sera éventuellement perçue comme un nouveau défi pour les Anonymous. Au final, c’est une nouvelle bourde pour Hadopi qui voit ses points de crédibilité fondre comme neige au soleil.

[LePoint]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « avec force de détails » : non, « avec force détails », pas de « de »
    « dans son intégrabilité » : non, « dans son intégralité »
    « évidemment » prend deux « m »
    Relisez-vous s’il vous plait…

    1. Merci Capello à pour ces rectifications sans lesquelles nous n’aurions pas compris l’article… commentaire de réaction à l’article très constructif.

      Sinon, où peut-on consulter ce fameux rapport Znaty ?

      1. Ces fautes gâchaient un bon article, la plupart a d’ailleurs été corrigée.
        Mon commentaire n’est pas une réaction à l’article, que j’ai lu avec intérêt, mais un signalement.
        Si on pouvait supprimer ou éditer ses commentaires après coup, je le ferais.

      1. « Ces fautes gâchaient un bon article, la plupart a d’ailleurs été corrigée. » en effet relisez vous………..
        indice: « Les compléments circonstanciels selon les circonstances qu’ils précisent sont habituellement divisés en :

        – temps : Il viendra demain; Voir temporelle
        – manière : Il viendra en train;
        – lieu : Il viendra dans cette maison;
        – cause : Ils ont agi par jalousie; Voir causale
        – moyen : Il voyage en avion;
        – comparaison : Il vit comme un ours »

  2. Merci pour l’article Florence.
    Un petit coup dur pour Hadopi, tant que cela le discrédite tant mieux..!

    Un lien entre cet article et celui parlant des FAI et d’Hadopi (au niveau des couts engendrés par la recherche des informations personnelles d’un utilisateur par rapport à son IP) pourrait être fait? De manière à montrer au fur et à mesure les défaillances et contradictions concernant Hadopi?
    Ficky

  3. « L’organisme chargé de la fameuse collecte d’adresses IP a une méthode bien particulière pour réussir sa mission.  »
    Il ne s’agit PAS d’un organisme mais d’une société tout ce qu’il y a de plus PRIVÉE !

    Qui plus est, du rapport on se fiche car ce rapport ne précise en rien quelles sont les conditions de sécurité liées aux flux que ce rapport présente.
    C’est un élément entrant dans une éventuelle procédure de certification tout au plus.
    Mais ce document ne vaut certainement pas certification !

    Et pas de certification des processus (chaîne de traitement, matrice d’autorisation, procédé et logiciels d’authentification, etc) ==> AUCUNE VALIDITÉ EN COURS (de JUSTICE).

    db
    db

    1. je rajouterais que cette société privée est financée par l’état, donc le citoyen français et non par les majors, les premiers intéressés !!!

  4. et une fois de plus les anonymous montrent bien qu’ils sont pro piratage et non pas défenseur de je sais pas trop quoi, la loi hadopi est la pour empecher les gens de pirater, c’est quoi qui leur plait pas ? ah oui comme pour megaupload , le fait de plus pouvoir ce servir impunément :)

    1. Merci Sephirothff !! Je commençais à désespéré. A croire qu’il n’y avait plus de gens naïf ici. Bon ça va, il en reste au moins un. Encore merci.

    2. Personne n’a dit que pirater était juste ! On dit juste que si il baissait les prix des jeux vidéos, des dvd, des blue-rays etc. il y aurait beaucoup moins de téléchargements ! J’avoue que ce n’est pas juste pour les acteurs, chanteur, auteur… (et encore, ils ne sont pas trop à plaindre !). Ce sont les entreprises multinationales qui prennent une trop grosse somme sur ces produits. Quand il baisseront leurs prix et leur milliards de bénéficices, on pourra trouver un terrain d’entente ! Personne n’est naïf sur ce sujet !

      1. bon bah demain j’irai voler une ferrari , bah ouai ils ont qu’a baisser le prix de leur voiture apres tout , vu que c’est trop cher autant les voler …
        serieux vous croyez quoi? c’est pas que les grosses machines type universal ou les acteurs ou chanteurs super connu et qui brassent des millions qui ce font voler, pensez aussi aux petits artistes moins connu qui galèrent eux et qui ce font pirater leurs oeuvres.
        et puis faut arreter l’hypocrisie générale , meme si chaques films , cd ou jeux vidéo coutaient 1€ ttc vous seriez encore tous a dire que c’ets trop cher ou trouveriez une excuse a la con pour continuer de télécharger par ce que c’est facile et surtout que ca vous coute pas un clou.

        autant c’est clair que la musique je suis parfaitement d’accords pour les gros artistes , ou plutot les pseudo artiste actuels qui font de la soupe pour pas un rond, mais les film et jeux qui n’ont pas le meme buisness modele , c’est sur que si vous voulez de plus ne plus de film ou jeu ou ca pete de partout qui coutent des millions a produire et les avoir a un prix dérisoire , bas la seule solution c’est de plus faire de jeux ou films ou ca pete de partout

        Quand a Pouet , tu me connait pas , donc avant de venir critiquer ma personne et non pas mes idées sans argumenter qui plus est, pose toi la question de qui est le plus naif de nous deux…

    3. Anonymous veulent expliquer que la méthode utilisée pour collecter les IP est discutable et peut mener à des injustice (en cas de vol d’IP par exemple). La société collectant ces IP étant pratiquement juge et partis, tu sera coupable sans preuve du contraire.
      Le piratage est nuisible, baffouer nos droits à la présomption d’innocence pour faire plaisir à de riches industriels l’est encore plus. Je pense que c’est là la teneur du message d’Anonymous.
      En résumé, ils ne défendent pas le piratage, ils combattent Hadopi, cce sont 2 choses différentes (pour les gens pas trop étroits d’esprits).

  5. Je tiens à chaleureusement remercier la Hadopi de m’avoir permis de beaucoup plus charger depuis sa création en se donnant pour mission de fliquer le P2P, personnellement abandonné en 2005.
    Mes respects,

    le castor quantique

  6. Au commentaire du dessus :
    Je suis d’accord sur le fait qu’il faille payer les œuvres, les artistes ne sont pas des robots qui produisent sans ressource. Mais la politique employé par Hadopi est plus que limite, c’est du véritable flicage, et c’est ce point qui me dérange.
    Le problème également de l’achat d’un album, c’est que celui ci est ultra protégé (notamment l’achat par internet), ce qui ne donne vraiment pas envie de payer.

    1. « Payer les oeuvres » n’est que la moitié du problème.
      Par contre « payer les bouses » vendues comme étant des oeuvres, là c’est pénible.

      1. Tu veux pas payer pour des bouses mais tu veux bien les avoir gratuitement? Donc c’est quelque part que tu en as quand même envie, non? Pour autant que je sache, personne ne t’oblige à écouter/regarder quelque chose qui ne te plait pas.

  7. Euh si pour moi le prix est un facteur déterminant dans l’achat de musique (surtout quand elle est dematerialisée). Dsl mais ton argument « vol de Ferrari » me pique les yeux. La bonne musique ne coûte pas plus cher que la mauvaise. Sinon René la taupe serait même pas sorti de son trou…

  8. Non mais c’est n’importe quoi….

    Mais réfléchissez un peu, à n’importe qui proposez lui n’importe quoi de payant et la même chose en gratuit, QUI va ne va pas prendre gratuit ?
    Sinon c’est sûr, le piratage c’est le mal, vous n’irez pas au paradis… Mais ça l’énorme majorité s’en fout.
    Après ne pas payer ces oeuvres permet de ne pas perdre son argent avec des merdes (comme dit plus haut)…
    Je veux bien qu’on me dise « mais il faut comprendre les artistes », mais on pourrait dire EXACTEMENT la même chose aux artistes : « mais il faut comprendre les jeunes/les kikoos/les vieux/les mi-vieux/les pauvres/… »

    Sinon la comparaison avec une Ferrari j’ai pas compris…

  9. « bon bah demain j’irai voler une ferrari , bah ouai ils ont qu’a baisser le prix de leur voiture apres tout , vu que c’est trop cher autant les voler … » @Sephirothff : construire une ferrari c’est des millions de pièces, des réglages mécaniques et un savoir faire qui cible une frange de population que ça ne dérange pas de mettre autant de fric dans une voiture. Reproduire un film sur un support qui coûte 20cents après avoir fait plusieurs millions au cinéma ou nous entuber en nous vendant un album 20 euros avec 2 chansons potables (et encore) c’est pas comparable et en plus c’est une escoquerie avec des marges de ouf sur le dos de petits consommateurs qui ne demandent qu’une chose : arrêter de se faire refiler des produits qui se retrouvent dans le fond du placard à prendre la poussière. Et sache pour ta gouverne qu’un « petit artiste » sacemisé ne touchera rien sauf si il dit oui à la modification de ses morceaux et accepte de transformer ses créations en soupe potentiellement diffusable à la radio, et même dans se cas de figure il ne gagnera jamais sa vie avec contrairement aux gros sacemisés comme JJ Goldman qui lui va toucher 20M par an. Des calcules ont été fait, l’immense majorité des gens qui téléchargent n’auraient jamais eu envie ou les moyens de visionner ou d’écouter les films ou la musique qu’ils téléchargent. Voir même ça a permis à des gens de découvrir des groupes et d’acheter l’album parce que l’objet c’est bien aussi, finalement la perte des majors est minime et en plus largement compensé par l’achat de matos informatique. Ca a donné l’opportunité aux artistes de voir le marché du disque différement (concerts, goodies etc…plutôt que simple CD) mais ce qui dérange c’est que maintenant les gens ont le choix de ne plus se faire enfler et de choisir comment déguster des produits de qualités.

  10. Quand on voit que les filles & fils « de  » se proclament dj maintenant , je n’achète plus ce genre musicale .
    On est loin des chemical brothers , propellerheads , crystal method ou dust brothers .
    Là on nous dessert de la soupe faites par des gugus qui n’ont pas l’oreille harmonique et qui sont là juste pour se pavaner sur la scène , à s’amuser .
    Bref rien de sérieux .
    Enfin personne ne comprends que plus il y a d’artistes moins la part du gâteau est grande donc moins on gagne d’argent .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité