Twitter picore vos données et les conserve bien au chaud

1ddd6fb13266f86bcc646f107a25b7ac

On incrimine beaucoup Facebook quant à la transparence et la protection des données. Aujourd’hui, c’est la Twittosphère qui se prend un coup dans le bas ventre. Vous avez certainement téléchargé Twitter pour votre mobile, l'application se sert dans votre carnet d’adresses et conserve vos données durant un an et demi.

La société a officiellement reconnu et sans aucune gêne qu’elle recueillait les informations des contacts de l’utilisateur au travers de ses applications mobiles iOS et Android. Précisément, chaque fois que vous activez la fonction « trouver des amis », l’appli transmet l’intégralité de votre carnet d’adresses aux serveurs de Twitter et les conserve durant 18 mois.

La politique de Twitter inéhrente à la vie privée fait état de la conservation des données pendant 18 mois et pointe explicitement les informations concernées. Elle ne fait aucune mention des données de tiers (e-mail, nom, prénom, numéro).

« Les données peuvent inclure des informations telles que votre adresse IP, type de navigateur, le nom de domaine référant,  les pages visitées, votre opérateur mobile, les IDs des appareils et applications, et les termes de recherche. […] les interactions avec notre site web, les applications et les publicités. […] Nous supprimerons ou retirerons les données après 18 mois »

Officiellement la politique de confidentialité indique bien qu’elle va « scanner » votre répertoire. Pourtant conscients de cette méthode nébuleuse, les responsables du réseau ne comptent pas la changer mais simplement modifier le terme  « scanner » par une expression plus appropriée, « Envoyez vos contacts » (sur iPhone) ou « Importez vos contacts » (sur Android). Caroline Penner, la porte-parole de Twitter précise heureusement cependant qu’il est possible de supprimer manuellement les données récoltées.

Sur le site il est noté que le but de la manœuvre est de permettre de maximiser le suivi des contacts. Si le réseau se dédouane également en expliquant que l’usager est prévenu via les conditions générales, cela n’excuse pas le fait de conserver des informations et encore moins de personnes qui n’ont rien demandé et qui ne sont peut-être même pas des Twittos.

[Gizmodo]


Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je suis vraiment surpris que de tel agissements existent, surtout de manière aussi fourbe que d’aller puiser dns les contacts de son téléphones…
    Facebook, twitter, a croire qu’ils sont tous pareil.
    En tout cas, si y’en a bien un qui ne fait pas de conservation et de vente de données persos, c’est bien http://www.outlyf.com, même si ce réseau social est encore peu connu.

  2. Quelle bandes de pourris. A l’image de la finance, des banques et des politiciens corrompus.
    Et le plus effarent c’est qu’il existe des neuneux comme le dénommé Frédéric ci-dessus qui ne voit pas où est le problème; pOvre naïf stupide. Vous êtes en train de creuser votre propre tombe.
    Ce qui veut dire que cette société vends les information à qui les veux bien, cia, fbi, police, pouvoir politique. Époque de moutons.

  3. Garfield : Ne pas être paranoïac, ce n’est pas forcement être naïf. Au pire, c’est un excès d’optimisme. Je pense que vous regardez trop de films américains pour pensez que l’ensemble de la planète observe nos misérables vies.

    Je viens de compléter mon premier article pour orienter ma réflexion sur l’anonymat, cela peut « aider » à réfléchir : http://suisjeuncon.blogspot.com/2012/02/je-suis-ni-pour-ni-contre-bien-au.html

  4. « Désolé, cette page n’est pas encore supportée sur mobile » –> c’est le message qu’on obtient si on veut aller sur la page pour supprimer manuellement ces données depuis son mobile… Ça craint un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité