Le top 10 des villes préférées par les cybercriminels

world in your hands

Les grandes villes européennes font clairement partie des plus connectées au monde. Si c’est une bonne chose pour les habitants, elles font également office de pain béni pour les cybercriminels. D'où cette question, quelles sont les villes qui encourent potentiellement le plus de risques ?

Il est vrai qu’il est judicieux de se poser la question puisque chaque ville a ses propres coutumes à destination du web et notamment en matière de sécurité ou d’utilisation. Dans cet esprit, Norton by Symantec s’est associé à Sperling’s BestPlaces pour réaliser le classement des 10 villes européennes concentrant le plus grand nombre de facteurs de risques en matière de cybercriminalité.

Pour classer le panel de villes sélectionnées, une multitude de critères pèsent dans la balance. On peut notamment citer, le nombre de points WiFi, leur sécurisation, l’usage des PC, Smartphones et réseaux, le nombre d’attaques par les logiciels malveillants ou encore le nombre de programmes robots par ville. Ce qui nous donne le classement suivant :

  • Numéro 1 : Manchester, Royaume-Uni
  • Numéro 2 : Amsterdam, Pays-Bas
  • Numéro 3 : Stockholm, Suède
  • Numéro 4 : Paris, France
  • Numéro 5 : Londres, Royaume-Uni
  • Numéro 6 : Dublin, Irlande
  • Numéro 7 : Milan, Italie
  • Numéro 8 : Rome, Italie
  • Numéro 9 : Barcelone, Espagne
  • Numéro 10 : Berlin, Allemagne

Pour une fois, nous pouvons être contents de ne pas être sur le podium. Cela dit, les villes concentrant le plus grand nombre de facteurs de risques n’affichent pas toujours les taux d’infection les plus élevés, tout simplement parce que certaines sont bien mieux protégées que d’autres.

Par exemple, Stockholm est la ville dans laquelle Internet, Smartphones et réseaux sociaux sont les plus utilisés. Malgré cela, les chiffres relatifs à la cybercriminalité sont peu élevés. Milan détient le score global lié à la cybercriminalité, en particulier concernant le nombre d’adresses IP envoyant des spams et le nombre de tentatives d’attaques sur le Web. A Paris, le point noir principal est inhérent au WiFi, il existe une quantité importante de points d’accès potentiellement non sécurisés.

Le classement n’est pas exhaustif, d’ailleurs l’étude se base sur des villes déjà sujettes à risque, il y a donc une part de subjectivité. Paris est 4ème, mais sur le panel des villes étudiées et non sur l’ensemble de l’Europe.

[Norton]

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Comment Paris peut-être 4e alors que seules les web attacks sont moins élevées qu’à Stockholm pendant que les 3 autres sont BEAUCOUP plus élevées ? (vive le nombre de bots ^^)

  2. Demander a Norton une liste des villes avec le plus de hackers, c’est comme demander a un enfant sa vision du consumerisme et de la dependance a l’image par exemple. Ca sert a rien et la reponse sera au mieux naive au pire sans objet. Norton l’anti-virus que tout le monde desinstalle quand il le trouve sur un ordi car: « Norton est pus un virus qu’un anti » comme dirai l’autre.

    Sinon je citerai comme cela:
    – Sealand (zone internationale, etat souverain)
    – Les Pays sans copyright (Vietnam, Laos je crois, etc…)

    Mais non non non madame michou!! Les pires il sont tous Manchester, et les 4ieme pire ils sont a Paris !! 😀

    De pire en pire l’infos….

  3. Certains d’entre vous n’ont pas bien lu l’article ou alors attendent le WE impatiemment ^^
    il s’agit du « classement des 10 villes européennes concentrant le plus grand nombre de facteurs de risques en matière de cybercriminalité »

    c’est les villes les plus exposés au piratage et non les villes contenant le plus de pirates.

    cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité