« Metal Gear Solid HD Collection » : passage à la HD réussi ?

Metal Gear Collection HD Collection

La franchise Metal Gear Solid a rassemblé une base de fans conséquente depuis des années. Et la sortie en version HD de trois des titres de la licence a été accueillie avec beaucoup de plaisir par ces mêmes fans. Est-ce un essai transformé de la part de Konami ?

Ce sont trois jeux qui sont réunis sur MGS HD Collection disponible sur consoles PS3 et Xbox 360 (version PS3 testée ici). MGS 2 : Sons of Liberty, MGS 3 : Snake Eater et MGS : Peace Walker.

MGS 2 : Sons of Liberty

Il s’agit du quatrième opus de la série. La première partie du jeu, vous incarnez Solid Snake en 2007 tandis que dans une seconde partie dans le jeu, vous incarnez Raiden en 2009. Vous travaillez (dans la première partie) pour l’ONG Philanthropy et devez protéger un prototype de Metal Gear à bord d’un tanker. Mais les forces spéciales russes, les spetsnaz, prennent possessions du navire…
Sorti sur PS2, MGS 2 n’a pas perdu en gameplay. MGS2 est un jeu d’infiltration : il s’agit de passer inaperçu ou bien d’immobiliser les adversaires (au corps à corps ou bien avec un pistolet tranquilliseur). Mais vous disposez également de gadgets (détecteur de mouvements…). Le jeu se présente en missions. La première, courte, est prétexte à une prise en main.
La caméra est fixe en plan large et passe parfois en mode TPS. Mais il reste possible de passer à la première personne. Il faudra également penser à faire des sauvegardes manuelles car les points de sauvegarde automatiques sont relativement espacés.
Comptez un peu plus de 10 heures de jeu en moyenne si vous regardez toutes les cinématiques. Certaines peuvent durer près de 10 minutes et pour profiter pleinement du jeu et de son immersion, il convient de les regarder. Le jeu reste angulaire graphiquement mais le passage à la HD adoucit quelque peu les choses.

MGS 3 : Snake Eater

Les événements de MGS 3 se déroulent en pleine guerre froide en 1964. Naked Snake doit sauver Sokolov, un scientifique russe, qui veut passer à l’Ouest.
Il s’agit d’une préquelle au premier MGS. On pourrait donc estimer qu’il est préférable de commencer par Snake Eater plutôt que par MGS 2. Sauf que les améliorations graphiques de MGS 3 feront qu’il sera ensuite difficile de re-passer à MGS 2.
Comme dans MGS 2, la première mission est courte et vous permet de vous familiariser avec les éléments du jeu.
On notera que par rapport à MGS 2, on ne peut porter avec soi qu’un nombre fini d’objets. Et ce n’est pas un détail car cela influence le jeu. On peut récupérer des forces en s’allongeant ou bien en ingurgitant une ration de survie. Mais on peut aussi se nourrir en attrapant des animaux dans les bois.
Ici, la caméra vous place en mode TPS et le radar a disparu. Mais on a une vision plus confortable de l’environnement grâce à une meilleure gestion de la caméra.
Il aura fallu près de 11 heures pour finir le jeu en comptant toutes les cinématiques. Il devient indispensable de les regarder d’une part parce qu’elles permettent de comprendre l’histoire mais aussi par ce qu’elles font partie intégrante des missions.
Pour les véritables fans, sachez que cette version de MGS 3 contient les deux toutes premières versions de MGS réalisées il y a 25 ans pour les possesseurs japonais d’ordinateurs MSX. Pas de HD ici donc mais un moment d’histoire puisque ces versions ne sont jamais sorties en Europe.

MGS : Peace Walker

L’histoire se positionne entre MGS 3 et MGS 2. Ayant pris ses distances avec le gouvernement US, Solid Snake monte une équipe de mercenaires (le MSF) en Colombie durant les années 70.
Le MSF part en mission au Costa Rica pour tenter d’y rétablir la paix avant un KO certain.
Il est indispensable d’avoir joué à MGS 3 avant Peace Walker puisqu’il y a ce qui du devient du spoiler pour MGS 3 dans Peace Walker.
Parmi les trois MGS de cette collection, Peace Walker a la particularité d’offrir un mode multijoueurs (dont un co-op). Il faut terminer la première mission pour pouvoir en bénéficier.
Il s’agit d’un jeu initialement sorti sur la PSP. Vous pouvez choisir entre trois modes de gestion des commandes, dont un qui ressemble à celui utilisé dans MGS 2 et 3.
Paradoxalement, c’est Peace Walker qui sort le mieux son épingle du jeu côté graphisme. Mais c’est aussi du au fait qu’il s’agit du jeu le plus récent des trois (il est sorti en 2010).

Conclusion

Pour 40€, on a donc droit à trois jeux qui procureront chacun environ 10 heures de jeu et bien plus encore si on compte tous les modes de jeu proposés. Et la manette de la PS3 ou de la Xbox 360, facilite la tâche lors des phases de jeu. L’acquisition de ce jeu se justifie donc pour tous les fans de la franchise d’Hideo Kojima. Les trois opus proposés ici ont donc bravé le temps et les scénarios des MGS restent des modèles dans ce genre.

MGS : Snake Eater 3D arrivera le 8 mars en version 3D sur la 3DS et une version de MGS HD Collection est prévue pour la PS Vita.
Bande annonce de MGS : Snake Eater 3D pour la 3DS :

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Perso , je conseil de jouer les episodes dans l’ordre , les episodes sur MSX en premier , sinon les multiples rebondissement du scenario , qui font le charme de la saga , seront spioler . Car l’histoire ne se vit pas de la meme facon si l’on a deja les reponses . Je possede tout les épisodes , y compris les versions en cartouche sur MSX , que j’ai decouvers il y a 25 ans (deja ^^)

  2. I have realized some new items from your web page about computers. Another thing I’ve always assumed is that laptop computers have become a product that each household must have for many people reasons. They supply you with convenient ways in which to organize homes, pay bills, search for information, study, focus on music and even watch tv programs. An innovative solution to complete these types of tasks is with a notebook. These computers are portable ones, small, strong and lightweight.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité