Suivez les gantzers du team Osaka dans le tome 1 de « Gantz Osaka » [lecture]

Gantz Osaka volume 1 Tonkam

Gantz du mangaka Hiroya Oku est proposé par les éditions Tonkam dans sa version Osaka. L'occasion de plonger dans l'univers de cette sphère noire et de découvrir les missions du team d'Osaka.

Dans le tome 1 de Gantz Osaka, on ne suit pas Kei Kurono, le premier Gantzer de Gantz mais le team d’Osaka.
Ultra violente, l’équipe déjantée de gantzers (ces personnes mortes choisies pour « ressusciter » dans un team) nous invite à la suivre dans ses différentes missions.
Un univers incroyable et déjanté qu’on découvre avec plaisir dans ce premier tome de Gantz Osaka (qui en comprend 3).
Petit bémol toutefois, puisqu’il ne s’agit pas véritablement d’un spin-off original de Gantz. Dans ce volume, on retrouve Katô et les vampires. En effet, l’arc Osaka est en fait une réédition des tomes 21 et 22 dans lesquels on découvre la mission dans la ville d’Osaka (« La plus sanglante des sagas de Gantz rééditée en grand format », précise bien le bandeau du livre). Un tome à réserver à ceux qui n’ont donc pas lu ces tomes. Notons toutefois que Tonkam a ajouté une partie inédite introduisant les membres du team Osaka.
Gantz Osaka est proposé dans un format peu habituel (210 par 297mm) pour un manga et vous offrira 368 pages somptueuses. Incontournable pour les collectionneurs.
Ce premier tome de Gantz Osaka est proposé au tarif de 19.99€ par les éditions Tonkam.

[tonkam]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ça vaut la peine ces mangas ? J’ai vu le film « Gantz » et même si le concept a l’air marrant, j’ai peur que ça s’essouffle vite

  2. Mouais…
    Le manga a de quoi séduire avec un scénario qui tient la route sans pour autant être des plus originaux.
    De plus, le manga s’essoufle en se perdant dans toujours plus de combats et de sexe. Je ne suis pas contre les gros lolos, mais si ce n’est pas justifié, pas d’interêt.
    Quant à la version Osaka, elle n’apporte clairement rien du tout ! Je suis collectionneur mais là, encore faut-il encore y trouver un quelconque interêt, ce qui n’est pas le cas ^^ C’est du vu et revu dans les volumes d’origine. A voir avec les tomes 2 et 3, mais je n’y crois pas. Encore un mangaka qui tire sur ça licence pour toujours un peu plus de sousous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité