Les ventes d’iPad, interdites en Chine

apple-logo

Bien que l’affaire dure depuis déjà quelque temps, je dois avouer que la surprise n’en demeure pas moins grande : l’interdiction stricte de vendre des iPad en Chine vient d’être mise  en application par un tribunal Chinois. Si vous vous souvenez, Apple est poursuivi par la société Proview pour ne pas avoir respecté un accord concernant la marque déposée iPad en Chine. Mais le retrait de l’iPad des points de vente ne suffisant pas à donner satisfaction à la société Proview, celle-ci avait également demandé la semaine dernière à ce que toutes les exportations d’iPad en dehors de Chine soient suspendues.

Quand on y pense, ce qui est tout de même assez ironique c’est qu’Apple est l’un des plus gros partenaires de Foxconn, une entreprise taïwanaise spécialisée dans la fabrication de produits électroniques et principalement implantée en Chine Continentale. Actuellement, Foxconn est l’entreprise réalisant le plus gros chiffre d’affaires à l’exportation en Chine continentale et en Chine, dans son ensemble. Elle fournit des composants électroniques à des entreprises informatiques mondialement connues telles que Nokia, Motorola, Dell, Sony Ericsson, Microsoft, Amazon, Nintendo, Hewlett-Packard, et… Apple.

Et bien que l’entreprise soit régulièrement pointée du doigt pour les conditions de travail dans ses usines, plus d’un million de personnes (dont 500 000 dans la seule ville de Shenzhen) dépendent de Foxconn pour vivre.

Que se passera-t-il alors si Apple ne parvient pas à trouver un compromis avec Proview, qui en plus de l’interdiction de vendre des iPad en Chine, cherche également à interdire l’exportation à l’étranger, des produits Apple fabriqués en Chine ?

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité