Le cycle infini du savon

savon

Le design peut être utile dans de nombreux domaines, et certains parfois plus surprenants. Si le savon en question n’a rien inventé de nouveau, il serait bien pratique de le voir commercialisé.

Beaucoup d’entre nous sont dorénavant adeptes du gel douche et autres dérivés. Mais, un bon vieux savon de Marseille lave et lavera toujours comme personne. Le souci, c’est qu’en fin de vie, notre savon est rikiki est nettement moins pratique. Il glisse à tout va et saute de nos mains à cause de sa petite taille.

Pour pallier ce problème, le geste typique de nos parents et nos grands-parents était de coller le bout restant sur un savon entier. En général, cela ne tenait pas très longtemps et au bout de moult répétitions le savon n’avait pas une tête des plus accueillantes.

Ce système inventé par Stack prône le cycle du savon infini et cela fonctionne. Un simple trou dans le savon de base permet de parfaitement adapter le futur bout restant. A force d’usage les deux se collent et il ne reste plus qu’à recommencer. Le mouvement perpétuel pour le savon est donc une réalité et tout le monde ne peut pas se vanter d’avoir un savon modélisé par ordinateur.


Ce n’est pas révolutionnaire, mais il faut reconnaitre que c’est bien pratique. Le projet est encore à l’état de concept et mais a réussi à trouver des investisseurs. Le processus de fabrication et de commercialisation commencera donc le 14 mars. Stack sera rapidement disponible aux Etats-Unis et plus tard, certainement en Europe.

[BoingBoing]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1.  » concept et mais a réussi » -> « et » ou « mais », il faut choisir! 😉

    En tout cas, c’est tout bête comme idée, mais comme toujours, il fallait y penser.
    perso, les petits bouts de savon finissent dans le siphon d’évacuation, et se mélange avec les cheveux de ma femme… résultat, la tuyauterie bouchée toutes les semaines… -__-
    Si ça peut nous éviter de pratiquer l’art de la ventouse tous les lundis matins, je suis pour…
    Reste à savoir si le prix va s’en ressentir…

    1. Bien vu.
      C’est pas un truc très vendeur non plus … si ça n’a rien donné en 20 ans, on voit mal pourquoi ça décollerait aujourd’hui.

  2. moi j ai un truc simple qui me vient de ma grand mère, je mets les bouts de savons restants dans un collants noué, en plus ça a un effet exfoliant…

  3. Je suis adepte du gel douche que je trouve plus pratique mai il serai bien que (je vous donne une solution pour être riche) d’un côté un réservoir se remplissant lentement lorsque le flacon est posé permette de dosé la quantité dutilisation et d’un autre côté une ouverture standard car parfois avec la précipitation ont en mais trop et le gel douche se termine vitesse gran V!!

  4. Bonjour,

    Je ne suis pas très convaincu. Chez nous les petits bouts de savons finissent au garage ou à la cuisine en tant que savons pour les mains. Il y a aussi la méthode qui consiste à les accumuler. Lorsque on en a suffisamment, on peut facilement les broyer en poudre et les refondre ensemble. En bon français on appelle cela le « melt and pour » qui est la solution de base pour fabriquer ces propres savons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité