Bonjour, je voudrais un McEprouvette avec un supplément cellules souches !

big hamburger isolated on white

Un bon burger, ça vous dit ?  Oubliez le sandwich sur l’illustration, bientôt il ne sera certainement qu'un lointain et juteux souvenir. L‘avenir est au hamburger à la viande, mais sans viande. Tofu ? Colorant ? Que nenni, il s’agit de la viande du futur, composée à 100% à base de cellules souches.

Le but de ce super-steak n’est pas de contenter les adorateurs de fast-food, il s’agit d’une réponse aux problématiques bien plus importantes comme l’élevage et l’abattage des animaux, l’alimentation mondiale et la diminution des gaz à effet de serre. Le burger dont nous allons parler est une véritable révolution qui s’avère capitale pour la pérennité de tous.

La découverte provient du Dr. Mark Post de l’université de Maastricht (Pays Bas) et a été dévoilée au Canada. Ce fameux hamburger n’existe pour le moment que sur le papier mais il devrait voir le jour en octobre. Le premier problème, bien souvent récurrent en termes de découverte, est évidement le coût de fabrication.

En théorie, le premier de ce genre avoisinerait les 250 000$, il devrait devenir plus abordable par la suite. Ne sortez pas votre portemonnaie, plus abordable ne veut pas dire envisageable, le second jet de ce burger coûterait tout de même 200 000$. Il est donc évident que le menu Éprouvette n’est pas encore pour demain.

Pour créer ce prototype de steak, le Dr Post n’utilise pas de technologie à proprement parler nouvelle, mais une technique vieille de 20 ans qui arrive aujourd’hui à maturité. Quant à la recette de ce super-steak, les ingrédients ne vont pas vous mettre l’eau à la bouche, il s’agit ni plus ni moins que de cellules issues de muscles de squelettes bovins cultivés dans du sérum foetal de veau. Miam !

Heureusement, Post n’est pas dupe. Il précise que le produit final ressemblera à s’y méprendre à ce que nous connaissons, sous peine de ne pas pouvoir convaincre le consommateur de renoncer à la tradition.

Quand on sait que la production de viande devrait doubler d’ici 2050 et qu’elle est responsable de nombreux troubles environnementaux et éthiques, il convient d’envisager différemment ce steak-éprouvette.

© Dmytro Sukharevskyy – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Cà me fait penser à un épisode d’Eureka (la série) où la viande était produite un peu selon ce modèle. Dans cet épisode, les gens devenaient débiles parce qu’ils avaient mangé de la viande. Il y avait aussi les Simpsons, dans un épisode d’alloween, où la ville était ravagée par des zombies qui avaient bouffé chez Krustyburger.
    Bientôt des hordes de zombies vont déferler des Mac do! lol
    Mais bon, çà sera des zombies riches parce que M. Toutlemonde ne pourra pas débourser 250.000 $ pour un sandwich.
    Enfinbon. Tout çà pour dire que c’est peut-être pas le genre de choses avec lequel il faut jouer.

    Let’s wait and see.

  2. Le gros problème est que pas mal d’études récentes ont prouvé que plus la viande pousse vite, moins elle est riche en micro nutriments essentiels (acides aminés, omega 3)…
    Donc cloner de la viande ou la faire pousser en labo, ça donnera une viande peut être exempte de certaines substances (antibios), mais poussée avec d’autres cochonneries chimiques et nutritionnellement inférieure.
    Bientôt les pauvres boufferont du soleil vert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité