Voici le vélo urbain idéal selon Starck et les bordelais

Capture d’écran 2012-02-22 à 17.05.43

Entre le 28 novembre 2011 et le 20 janvier 2012, la Ville de Bordeaux a invité ses habitants à participer à une grande consultation. Il s'agissait de participer à la conception du "vélo urbain idéal". Grâce à plus de 300 contributions, Philippe Starck a pu le dessiner. C'est maintenant au tour de Peugeot de le fabriquer.  

En 15 ans, le nombre de cyclistes a triplé dans le ville de Bordeaux. D’ailleurs 10% des trajets quotidiens des habitants y sont effectués à vélo. Pour promouvoir un peu plus l’utilisation des deux roues, la mairie a lancé une grande consultation, de deux mois, durant laquelle plus de 300 bordelais ont pu s’exprimer

Chargé de dessiner le vélo urbain idéal à partir de ces contributions, Philippe Starck a récemment dévoilé son concept (photo ci dessus). Il s’agit d’un vélo-trottinette qui renouvellera le parc cyclable offert en prêt aux habitants de la bille de Bordeaux.

« C’est de l’analyse des réponses des citoyens bordelais, réponses nombreuses, diverses, constructives et intelligentes et de la spécificité de Bordeaux dont est partie l’idée nouvelle de ce moyen de locomotion. Cette nouvelle ergonomie parait une réponse inventive et juste aux nouvelles questions posées par les zones piétonnières« , a déclaré Philippe Starck lors de la présentation de ce concept le 10 février dernier.

Alain Juppé, maire de Bordeaux se réjouit également que ce projet aboutisse: « Bordeaux est une ville où le vélo, sous toutes ses formes, occupe une place de plus en plus grande. Nous agissons tous aujourd’hui en faveur de la pratique cyclable. Industriels et politiques, designers et usagers, je m’en réjouis. Au-delà des réalisations engagées, il me semble nécessaire d’ouvrir à présent une réflexion prospective : il nous faut penser le futur du vélo. Le défi climatique et les autres enjeux écologiques, nous poussent à engager cette préparation de l’avenir, pour qu’un essor amplifié de son usage s’inscrive dans notre quotidien. Ce nouveau vélo y contribue« 

Ce vélo, qui coûtera moins de 300 euros à la ville, doit maintenant être produit par Peugeot. Parmi ses principales caractéristiques, notons qu’il est équipé de deux porte-bagages, de pneus fluorescents, d’un cadre en aluminium satiné et d’un plan de Bordeaux au niveau de la plateforme. Il sera disponible à la location à partir de décembre 2012.

[MairiedeBordeaux]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Encore une fois Starck ne s’est pas foulé, d’habitude se sont ses stagiaires qui bossent à sa place, cette fois ci se sont les Bordelais. Et rien d’étonnant à ce que ce vélo ne passe pas dos d’ane, Starck avait déjà sortit la première box (freebox révolution) bancale… un comble pour un designer!

    1. Va apprendre à écrire avant de critiquer !
      Et STP si tu veux être critique développe au moins un argument….
      Pour moi Starck est un grand esprit de la fin du XX ème et du début du XXI ème en ce qui concerne le Design et l’architecture tant intérieure qu’extérieure !

      1. Le probleme de Starck ne sont pas ses créations (et encore que, le presse agrume à 150 euros où le jus coule en partie vers les pieds ou la freebox révolution bancale) mais plutot le personnage. Ce qui m’énerve chez lui est que quand il était encore inconnue il prônait le design accessible pour tous (ce qui lui a valut de dessiner une brosse a dent de marque connue et de se faire connaitre) et maintenant qu’il est connu à l’international, tout ce qu’il fait est réservé à une élite (design d’intérieur des palaces, éolienne pour particulier qui coute un bras et toute sa gamme de produits comme le presse agrume qui sont inabordables). Bref Starck est devenu un business man du design, il fait du beau (ce à quoi les gens s’attendent en majorité) mais pas de pratique et bien pensé (ses chaises qui sont magnifiques mais essaye de t’asseoir dedans, totalement inconfortable). Il résume le design à l’idée qu’on s’en fait, l’apparence alors que c’est aussi faciliter la fabrication, diminuer les couts de fabrication, faciliter l’usage, prévoir le recyclage du produit, …

    2. Je suis en admiration devant l’espace vide créé par vos commentaires. Vous avez vraiment le sens artistique.

      Mais que viennent se plaindre des millions d’utilisateurs sur l’utilité d’un objet ?
      Non, il faut posséder un joli objet, sa fonction n’est pas ce qui intéresse le consommateur apparemment. Alors imposons nos arts bobos à la masse, pour le bono publico, même si le public, ignorant cet ordure, ne sait pas que l’on fait ça pour son bien.
      De toute façon on s’en fiche, les vélos de Bordeaux on les prendras jamais, on préfère rouler en 4×4 Mercedes tout en fessant des dons à greenpeace. Oh
      chic, ça va être amusant de regarder tout ces pauvres faire de l’art contemporain en plein Bordeaux.

  1. +0,5 @ Titeuf.
    Io: ça, c’ est pas trop compliqué à écrire.
    Par contre, pour faire une phrase complète et sans faute, ça parait nettement au dessus de tes moyens !
    Cela dit, projet quand même un peu épais de M. Starck pour quelqu’ un qui se fait le chantre de la disparition de l’ objet… Tu as dû licencier, Philippe???

  2. ce n’est pas une révolution stylistique ou design. ça répond à un cahier des charges bien précis sur les caractéristiques et le prix, du coup je ne pense pas que Starck ait apporté grand chose

  3. Combien d’entre vous font du vélo tous les jours en ville pour savoir de quoi ils parlent?

    Combien d’entre vous ont déjà vu une ville consulter ses habitants et fait travailler in désigner pour répondre à leur cahier des charges?

    Combien d’entre-vous connaissent LA devise qui synthétise la démarche d’un désigner (« less is more »)?

    Le vélo existe déjà depuis in bail. Combien d’entre vous en ont vu avec l’idée géniale des pneus fluorescents pour la sécurité routière? C’est certainement quelques vies de sauvées, donc merci au Bordelais qui l’a proposée, à Stark de l’avoir retenue (ou inventée suite a un besoin du cahier des charges exprimé par les utilisateurs) et à Peugeot de la mettre en œuvre.

    Bien sur que ce vélo passera facilement les dos d’âne (cf le premier des nombreux commentaires idiots que je viens de lire).

    Pour une fois qu’on laisse des citoyens s’exprimer sur un projet dans lequel leur ville va investir pour eux de manière collaborative, pourquoi ne pas saluer la démarche afin qu’il y en ait d’autres au lieu de faire des commentaires négatifs?

    300€ pour un tel vélo « cargo », effectivement parfait pour un usage urbain et ramener des courses / transporter un porte-document/ordi (essayez de le faire dans un panier de velib., vous apprécierez encore la solution retenue par Strak), c’est donné: prix magasin x2,5.
    L’ideal serait de pouvoir aussi le commander pour un usage perso en ligne à la ville ou Stark.

    Nota : l’idée de la petite plateforme pour s’en servir en trottinette en certains endroits: une idée géniale jamais vue non-plus (un cycliste le fait sur une pédale, mais il s’agit là d’un vélo mis à disposition de gens … Dont certains pourraient même l’utiliser sans savoir faire du vélo.

    Encore BRAVO et longue vie à cette belle initiative.

    1. N’importe quoi.

      Ça se prends pour la Californie riche, et c’est en France. Je fait un vélo de 1 heure le matin, ensuite j’avale un grand jus de fruit, plein de vitamines de Californie.
      Même si ils ont asséchés des centaines de millions d’hectares et créés des déserts je me sens en paix. Car j’avale du bon. En plus le National Geographic dis que c’était toujours des déserts. Les squelettes de poissons de 10 ans sont juste une erreur. C’est qui le maire de Bordeaux ? Ha ouais. Et c’est quand les élections ?
      Parfait pour manger mon caviar toasté.

  4. 300 soit 2000francs, ce n’est pas un prix abordable pour ce « Pibal City Streamer », qui est le nom provisoire. Il reprend les point sympa du vélib, comme l’éclairage intégré dans le moyeu, tout comme les freins et les vitesses, mais avec une structure aluminium, on peut espérer un engin plus léger. Les pneus fluos sont une très bonne idée. J’ai quand même un doute sur la solidité.

  5. Bonjour,

    Je ne vois pas bien comment utiliser ce vélo en mode trottinette ??
    Les pédales doivent gêner le mouvement de poussée, ce qui rend à mon avis le concept inutilisable en l’état…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité