Destroyer Stellaire de classe Impériale-I français, c’est combien ?

destroyer_imperial

Nos voisins américains s’étaient récemment amusés à calculer le coût – exorbitant – de la célèbre Etoile Noire. Manifestement, le projet a grandement inspiré une team française qui s’est attaquée au Destroyer Stellaire, non sans second degré.

Comme le précise elle-même l’équipe d’Holonet, ils ne reculent devant rien. Au défi de budgéter les installations de Star Wars, ils répondent présents (challenge accepted !). Sauf qu’en France, nous n’avons pas les mêmes considérations que nos amis d’Outre-Atlantique.

L’espace est comme tout … un endroit à conquérir ! Dans le domaine, on a beau se dire que tout le monde s’entraide et se tend la main, cela reste quand même chacun pour sa peau. Aussi, voici une grande question, et si la France construisait son Destroyer Stellaire ?

Donc, on se base sur de la construction bien de chez nous, à savoir le summum de l’armada militaire français : le porte avion Charles de Gaulle. Partant du principe que notre beau pays est apte à construire un Destroyer Stellaire de classe Impériale-I que ce soit en termes de chantier, de technologies ou de connaissances, l’équipe s’est attelée au budget :

Le Charles de Gaulle, point de comparaison

  • 261.5 mètres de long
  • 25 mètres de haut environ pour le pont d’envol
  • 1 950 marins
  • 800 soldats en transport de troupe
  • 40 appareils maximum, tous types confondus (essentiellement des ‘Rafale’)
  • Coût construction : 3 milliards d’euros
  • Coût global pour une durée de vie de 35 ans incluant les maintenances : 7,7 milliards d’euros
  • Durée de construction : 14 ans environ (du début de la construction au déploiement opérationnel)
  • Coûts de maintenance annuels : environ 90 millions d’euros (évaluation selon le coût et le planning d’une Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations – IPER)
  • Coût des salaires (moyenne de 1 500 euros mensuels) : environ 50 millions d’euros par an

Voyons maintenant les conclusions de l’équipe à destination du plus qu’hypothétique Destroyer Stellaire de classe Impériale-I français.

  • 1 600 mètres de long (6,1 fois plus que le Charles de Gaulle). Au total, un volume environ 200 fois supérieur
  • 37 085 hommes d’équipage (19 fois plus que le Charles de Gaulle)
  • 9 700 Stormtroopers (12 fois plus que le Charles de Gaulle)
  • 125 appareils environ (3,1 fois plus que le Charles de Gaulle)
  • Coût de la construction estimé pour la France : 600 milliards d’euros
  • Coût global pour durée de vie : environ 1 540 milliards d’euros
  • Durée de construction estimée pour la France : 2 800 ans
  • Coûts de maintenance annuel estimé : environ 18 milliards d’euros.
  • Coût des salaires (moyenne de 1 500 euros mensuels) : environ 840 millions d’euros par an

Si nous commençons la construction demain – ce qui nous laisse la journée pour trouver les matériaux nécessaires – d’ici 2800 ans et quelques 2158 milliards d’euros, nous aurons la chance de pouvoir dire que le premier Destroyer Stellaire de classe Impériale-I est français ! Moyennement 840 millions d’euros par an pour rémunérer les travailleurs, voilà une mesure capable de créer de l’emploi.

Un petit message de l’équipe : « cette news totalement décalée est à prendre au 28ème de degré avec le maximum d’humour dont vous êtes capable. Désolé par avance pour les puristes et les spécialistes qui noteront d’inévitables erreurs, merci d’excuser les néophytes que nous sommes »

Si des ingénieurs sont intéressés par la conception de cette machine de guerre, il va falloir commencer à trouver des investisseurs dès maintenant.

[Holonet]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « 9 700 Stormtroopers (12 fois plus que le Charles de Gaulle) »
    Je ne savais pas qu’il y avais des Stormtroopers sur le Charles de Gaulle! oO

  2. oué mais ça c’est le coût si on le fabrique au sol. Quid d’une construction dans l’espace avec ouvriers spationautes et milliers de cargos pour apporter les matériaux de construction ?

    1. LOL,
      J’imagine bien le local CGT ou FO avec leurs vieux autocollants sur les portes en plein milieu du Destroyer !
      Made In France les amis….

  3. Juste un point sérieux, ^^ si on commence à le construire avec les moyens d’aujourd’hui au bout de 50 ans il faudrait refaire tout le travail déjà fait car les technologie employé au début seront déjà obsolète ^^

    En gros un bon projet français commence on les aime : sans fin …

  4. 2800 ans pour la construction ??? heu, c’est pas un peu exagéré… (en meme temps, on parle d’une construction francaise me direz vous. Aux states, ce temps serait aisément divisé par 5)

    Comment etes-vous arrivé à ce compte ? (si j’ai bien compris, il s’agit de la durée de construction du Charles de Gaulle multiplié par le volume du destroyer par rapport au charles de Gaulle, soit 14 ans x 200) Le calcul est sans doute un peu simpliste…

    1. Pffffff, tu as dus oublié de lire ça : « cette news totalement décalée est à prendre au 28ème de degré avec le maximum d’humour dont vous êtes capable. Désolé par avance pour les puristes et les spécialistes qui noteront d’inévitables erreurs, merci d’excuser les néophytes que nous sommes » !
      T’es lourd Man !

    2. Bonjour,

      le chiffre de « 2 800 ans » est effectivement très simpliste ; il signifie qu’il faudrait quasiment 3 millénaires à la France pour construire un Destroyer Stellaire Impérial en utilisant les moyens employés pour construire, à l’époque, notre porte-avions CdG.

      Dans le même ordre d’idée, ça revient à dire qu’il faudrait 3 millénaires à un atelier de fabrication de trombones pour construire un avion A380 (désolé pour la comparaison s’il y a des fans du CdG dans l’assistance ^^).

      A noter que pour être « précis » (je plaisante ^^), le coût global est bien de 1 540 milliards d’euros tout compris (sauf les salaires), ce qui englobe tous les frais de maintenance pour toute la durée de vie (entre 30 et 40 ans). Sinon il ne faut « que » 600 milliards d’euros pour la construction elle-même.

      😉

  5. Même si c’est exorbitant, je trouve le prix assez correct pour un Destoyer, comparé à L’étoile de la Mort.

    J’en veux un pour aller au boulot le matin…. :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité