Facebook se paye un accès total à vos SMS !

Facebook

Elle court, elle court la rumeur et devinez quoi, nous sommes encore espionnés. Au banc des accusés, Facebook qui est soupçonné d'épier les SMS des utilisateurs via l'application dédiée à Android.

Le quotidien Britannique Sunday Times dénonce. Il accuse le réseau social de Mark Zuckerberg de jouer les espions, et comme Facebook ne sait pas faire dans la demi-mesure, ce n’est pas un petit chapardage de cour de récréation qui est mis en cause. Via l’application Facebook pour Android, le site s’attarderait sur nos appels et messages.

La raison d’une telle démarche est bien hélas classique. Le site stockerait les données récupérées sur ses serveurs afin de les consulter quand bon lui semble. Il va de soi que les utilisateurs ne se croient pas mis au courant d’un tel processus. Facebook est un des sites les plus réactifs dès qu’une polémique survient, les dirigeants ont aussitôt tenté de désamorcer la bombe et ont donc répondu au quart de tour en confirmant la révélation.

Si les dirigeants ne réfutent pas les soupçons, ils renient toutefois l’argument qui les accuse d’analyser les informations. Pour montrer patte blanche et parce que les géants ont toujours une bonne excuse, le porte-parole explique que cette fonction n’a pour seul but que l’intégration future de Facebook dans les messageries. La firme précise d’ailleurs que les fameux tests sont très limités.

Les dirigeants précisent également que les usagers sont avertis de cette fonction. Le pire, c’est que c’est en effet le cas, une clause dans les conditions d’utilisation de l’application l’autorise à consulter les SMS des utilisateurs d’un Smartphone sous Android.

Si vous acceptez les conditions, vous acceptez que le réseau s’immisce dans votre intimité. C’est là l’éternel débat du non-choix, puisque sans l’autorisation, pas d’application. Outre le fait que très peu de personnes lisent ces avertissements de plusieurs pages, la nouvelle relance le débat sur le douteux respect de la vie privée par Facebook. Aussi, il y a de l’orage dans l’air quelques semaines avant l’imminente introduction en bourse du réseau.

On peut sans aucun doute blâmer Zuck’ et consorts, si ce n’est pas une excuse ils ne sont cependant pas les seuls. Angry Birds s’interesse à vos contacts, Foursquare préfère les numéros, âge, sexe et la géolocalisation. Le porte-parole de Facebook en profite pour se dédouaner en jouant les rapporteurs et clame que Yahoo! Messenger ou Flickr stockent aussi leur lot de données.

Ils ne s’agit certainement que la partie visible de l’iceberg, le souci reste qu’on ne peut que difficilement remédier seul à ce problème.

[Gizmodo] © stephaniels – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Aaaah, facebook et android, deux saloperies dont je refuse l’existence à moins de 2m de ma presence. Heureux de constater que mon aversion pour ces pieges à cons est un peu plus légitime chaque jours.
    Je prefere etre un pigeon d’apple (qui certes, pour les moins avertis est un formidable boitier de traçage) qu’un pucé d’android.

    Rhou-rhoooou

    1. Ok sauf que sur Android quand on allume son cerveau et qu’on ne fait pas le mouton comme toi on peut désactiver n’importe quelle permission de n’importe quelle application.

  2. Solution 1 : rooté son téléphone puis installer « LBE privacy guard » et désactiver tous les accès de l’appli facebook et le tour est joué!

    Solution 2 (et plus simple) : ne pas installer l’appli facebook! :p

  3. Vive Apple pour les autres essayer de vous sortir le doigt du … Pour innover et non copier… (Fluidité,ergonomie,etc..Apple est grave en avance et tand mieux)
    Tand que t’y a pas goûter c’est normal que tu dise c’est de la merde….etc… Kassoss …

    1. C’est déprimant! De plus, l’orthographe n’est pas fait pour toi…

      « Pour innover et non copier… « ……. ce qui faut pas entendre!! xD

  4. Ce n’est pas nouveau et c’est parfaitement indiqué sur l’Android Market. C’est bien pour cette raison que je n’ai pas installé l’application mais que j’utilise l’interface web qui est d’ailleurs plus rapide pour les mêmes fonctionnalités (ou presque).

  5. Selon nos lois françaises (oui elle existe encore) tout cela est totalement illégale.
    Nous ne vivons pas aux USA.
    Population débile incapable de réagir, vous creusez votre propre tombe. A lire certains neuneux ici, on comprends que Facebook et autres puissent faire n’importe quoi. Pathétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité