Google, encore dans le viseur de la CNIL.

SEO Target - Search engine optimization

La CNIL (Commission Informatique des Libertés) ne voit pas d’un bon œil la nouvelle politique de Google qui se résume aisément à une politique pour les gouverner toutes. L’instance considère que les internautes ne sont pas assez informés et réitère sa demande d’un report. La mise en place définitive étant sensée poindre ce 1er mars.

Les nouvelles règles de confidentialité du géant de Mountain View inquiètent. Après analyse, il a été conclu que les nouvelles règles ne respectent pas les exigences de la Directive européenne sur la protection des données.

Pour rappel, ce qui inquiète la CNIL comme la majorité des internautes c’est le fameux croisement des données. Aux dires de Google, cette mesure a pour but l’uniformisation et la simplification des procédures, tant pour eux que pour les usagers. Si c’est effectivement le cas, les conséquences sont plus néfastes.

En effet, quel que soit le service que vous utilisiez, vous serez considéré comme la même et unique personne. Cette information n’a pas l’air affolant présentée ainsi, pourtant la nouvelle politique va permettre à Google de croiser un nombre de données phénoménal. N’oublions pas que refuser cette politique de confidentialité revient à ne plus pouvoir utiliser les services de Google. Forcing avez-vous dit ?

Par ailleurs, la CNIL rappelle les chiffres mettant en avant la puissance de Google :

Google représente plus de 80% du marché européen des moteurs de recherche, environ 30% du marché européen des smartphones, 40% du marché mondial de la vidéo en ligne et plus de 40% du marché mondial de la publicité en ligne ; Google Analytics est aussi l’outil de suivi le plus utilisé par les sites web européens.

Un éventuel abus de position dominante, ainsi que la prolifération de publicités hyper ciblées sont clairement sous-entendus dans cette lettre ouverte. Avec les nouvelles règles, Google pourra suivre et associer une grande partie des activités des internautes, et ainsi acculer l’usager de pubs, au bon endroit et au bon moment.

Le dernier point soulevé est l’utilisation des cookies, utilisation souvent tendancieuse par la firme de Mountain View. La CNIL s’interroge du respect de Google face au principe de consentement de la Directive vie privée et communications électroniques révisée.

En date du 2 février, la Commission avait déjà fait part de ses doutes à Google, qui n’avait pas accepté de repousser la date butoir. Dans une dernière tentative, l’instance réitère sa demande. De son point de vue, la simplification est une excellente initiative, seulement celle-ci se fait au dépend de la transparence et entraîne une confusion et une incompréhension des internautes. Faits qui représentent inéluctablement un manquement à la Directive européenne sur la protection des données.

La CNIL souhaite que Google complète sa politique de confidentialité avec une information spécifique pour chaque service et chaque finalité. L’instance souhaite rencontrer les représentants de Google pour démêler ce sac de nœuds.

[CNIL] © MacX – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La CNIL n as sont mot a dire sur Hadopi que sur les FAI qui fournissent les noms le reste ne concerne pas les données personnelles ni réellement de ta liberté (puisque les cibles d Hadopi enfreigne la loi).

    Sinon merci la CNIL je lui reproche d être un peu en retard mais elle mène les bon combat ça va me gonfler de créer plusieurs compte gmail pour dissocier mes services.

  2. I have realized some new elements from your site about personal computers. Another thing I’ve always assumed is that computer systems have become a specific thing that each household must have for some reasons. They offer convenient ways in which to organize the home, pay bills, shop, study, listen to music and also watch tv programs. An innovative strategy to complete these tasks is to use a computer. These personal computers are portable ones, small, potent and convenient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité