Lutte contre la cybercriminalité : 25 Anonymous arrêtés par Interpol

Activists of the organization "Anonymous

25 Anonymous arrêtés par InterpolDurant le mois de février, vingt-cinq pirates informatiques âgés de 17 à 40 ans ont été interpelés car soupçonnés d’opérer pour le collectif Anonymous. Les arrestations opérées ont eu lieu principalement en Amérique Latine, mais également en Europe.

Les captures des hackers ont été réalisées au cours d’une opération soutenue par Interpol. Celle-ci a été mise en place à la mi-février, à la suite d’une série de cyber-attaques ciblant l’Argentine, le Chili, la Colombie et l’Espagne.

4 pays, 25 interpellations dont 4 en Espagne.

L’organisation d’experts en technologies de l’information et du crime a sondé une quarantaine de pays et effectué une opération physique dans 15 d’entre eux. En plus des présumés Anonymous démasqués, l’Interpol n’a pas lésiné sur la saisie de matériels.

C’est donc un panel de 250 équipements spécialisés et téléphones qui a été réquisitionné durant l’enquête. A cela s’ajoute de nombreuses cartes de crédit et de paiements qui auraient servi à financer les activités illégales des cyberhacktivistes. Autant d’indices qui permettront de remonter jusqu’à d’autres hackers.

Bernd Rossbach, directeur exécutif par interim d’Interpol a déclaré :

« Cette opération montre que le crime dans le monde virtuel peut avoir des conséquences dans le monde réel. Internet ne peut pas être considéré comme un havre de paix pour la cybercriminalité, qu’importe sa provenance ou sa cible. »

[Interpol]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En attendant, les réseaux de pédophilie et de traffics d’organes, virtuels ou non, continuent d’opérer…
    Ah, Interpol et ses priorités, c’est tellement beau :)
    Et 25 sur combien dans le monde ?

  2. Bah elles est belle, la cyber-police!
    Juste une bande de pantins prêts à tout pour faire plaisir aux majors et autres lobbies.
    Voir un truc comme çà, çà me donne envie de gerber.
    On va arrêter 25 clampins qui foutent un peu le bordel sur le net, mais pour défendre une certaine forme de liberté. On peut donc dire que ces « autorités » sont clairement liberticides.
    Pour ne prendre que le cas de MU, récemment fermé, quin’était peut-être pas le meilleur système mais qui fonctionnait. Je ne compreds pas que la coupure était mondiale, alors qu’initiée aux USA.
    La démocratie, c’est juste quand tu rentre dans le moule. Dès que tu en sors, il ne te reste qu’un droit : celui de fermer ta gueule!

    Longue vie à la Liberté! (Pffffff)

    Comme disait Timsit :
    « aux States, j’ai vu la Statue de la Liberté… Si si, je vous jure, la liberté à une statue, elle est aux Etats Unis. Ben oui; c’est là qu’elle est enterrée ».

  3. Mdr les défenseurs de hackers à deux neurones. Le jour où ils se font piquer leur voiture ils sont pour la peine de mort, mais du moment que c’est une criminalité qui ne les concerne pas … Le jour où un piratin leur piquera leur numéro de Cb ou attaquera leur petit site à eux ils changeront d’avis. Pathétique.

  4. « Mdr les défenseurs de hackers à deux neurones. »

    A la limite, mais bon pour être un bon hackeur, il faut avoir de sacrés connaissances en informatique, et ce n’est pas donné à tout le monde.

    « Le jour où ils se font piquer leur voiture ils sont pour la peine de mort, mais du moment que c’est une criminalité qui ne les concerne pas … »

    Tu m’en diras tant, extrapoler de la sorte c’est un peu minimaliste comme argument. De plus, la « criminalité qui ne les concernent pas » comme tu dis, les concerne autant que toi et moi. Il sont aux même « criminel » aux yeux de la lois pour défendre une idéologie, une manière de penser, de vivre, de voir les choses et c’est le seul moyen de pouvoir faire mal, internet. Les manifestations dans la rues, le gouvernement n’en a rien à faire, qu’ils descendent dans la rue, c’est pas nous qui ne sommes pas payé pendant ce temps là.

    « Le jour où un piratin leur piquera leur numéro de Cb ou attaquera leur petit site à eux ils changeront d’avis. Pathétique. »

    Celle-là, c’est ma préférée quand même, dans le genre j’argumente par l’absurde y’a pas mieux. Si ce sont des hackeurs, ils connaissent forcément les moyens de ce prémunir de ce genre de problèmes, par exemple rien que pour la CB n’importe quel quidam peut s’en prémunir ( avoir un antivirus et ne pas croire en n’importe quel pishing ou utiliser Linux ) . Ensuite pour leur « petit site » comme tu dis, à supposer qu’ils en aient un et bien, ils savent comment se défendre des attaques extérieures, vu qu’ils font eux même des attaquent en exploitant des failles.

  5. Je m’excuse pour mes propos déplacés.
    Si les Anonymous n’étaient pas là, ça serait pire.

    Le risque c’est de se retrouver avec un internet remplacé par le minitel, un réseau sous contrôle.

    Merci Homer de m’avoir bien expliqué que j’étais dans l’ereur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité